Altice trouve un terrain d'entente avec M6 sur la diffusion de ses chaînes

Moteur, action ! 16
En bref
image dediée
FAI
Par
le mercredi 03 janvier 2018 à 09:58
Kevin Hottot

Deux mois après avoir trouvé un accord avec TF1, Altice vient d'en conclure un autre avec Groupe M6. L'opérateur s'assure ainsi de pouvoir reprendre les signaux de plusieurs chaînes, et de proposer à ses abonnés des services de télévision de rattrapage plus complets. 

Cet été, Altice avait engagé un long bras de fer avec le groupe TF1. Les accords de distribution pour les chaînes TF1, TMC, NT1, HD1 et LCI avaient pris fin début 2017, et n'avaient pas été renouvelés, les deux entreprises ne parvenant pas à s'entendre sur les conditions d'accès aux chaînes.

Si bien que TF1 avait indiqué fin juillet à son ancien partenaire qu'il « [n’était] plus autorisé à exploiter commercialement MYTF1 et les chaînes en clair du groupe TF1 ». Le câblo-opérateur souhaitait poursuivre selon des termes proches des précédents, tandis que la filiale du groupe Bouygues voulait pousser son offre premium, proposée aux FAI pour 10 fois plus cher que le bouquet précédent. TF1 espérait ainsi récolter plus de 100 millions d'euros par an auprès des opérateurs. Une manne dont la chaîne a bien besoin, après avoir divisé son bénéfice par deux en 2016.

Un compromis sera finalement trouvé début novembre 2017. En échange d'un montant resté secret, Altice peut à nouveau proposer MyTF1 à ses abonnés, avec une offre enrichie, avec un accès aux programmes plus de 7 jours au-delà de leur date de diffusion, et des « avant-premières de programmes des chaînes du groupe [et] un accès à l'intégralité de certaines saisons de programmes emblématiques ». Le tout agrémenté de partenariats divers, notamment côté offre publicitaire.

Bis repetita

Ce matin, Altice annonce avoir conclu un accord du même acabit avec Groupe M6. Il prévoit la reprise des signaux en direct de l'ensemble des chaînes du groupe (M6, W9, 6ter, Paris Première, M6 Music, M6 Boutique, Best of Shopping et Girondins TV). L'accès à la télévision de rattrapage via 6play est également de la partie. 

L'accord prévoit comme avec TF1, l'accès à « de nouvelles fenêtres de contenu », à savoir :

  • Du replay à J+7 et « même au-delà de J+30 pour certains programmes »
  • La possibilité de consulter tous les épisodes d'une même saison en cours de diffusion pour les séries
  • Des contenus en avant-première, accessibles de 24h à 7 jours en avance de leur diffusion hertzienne 

À terme, l'offre s'enrichira avec des fonctionnalités comme le start-over (la reprise d'un programme depuis le début lors de sa diffusion en direct), un magnétoscope numérique (NPVR) ou encore la possibilité de « caster » des contenus (en espérant que Chromecast soit supporté).

Un peu plus de 1000 heures de programmes inédits seront mis à disposition des abonnés SFR au travers de 6play, ainsi qu'un « nouveau service inédit de TV augmentée du Groupe M6, qui sera prochainement accessible ». Comme avec TF1, il est également question d'un travail commun sur le « développement de solutions et dispositifs innovants en matière de commercialisation de la publicité au sein des programmes du Groupe M6 », sans plus de détails.

Le contrat prévoit enfin que les coûts liés au transport des chaînes en clair sont pris en charge par M6. 


chargement
Chargement des commentaires...