Altice (SFR) et TF1 trouvent un accord : offre Premium, nouvelle chaîne et services publicitaires

TF1 : pour caster, il faut casquer 41
Accès libre
image dediée
Télévision
Par
le mardi 07 novembre 2017 à 08:27
David Legrand

Après plusieurs mois de bras de fer, Altice et TF1 ont finalement réussi à s'entendre, et ce sur de nombreux points. Outre la reprise de MyTF1 par SFR, il est question de services, d'une nouvelle chaîne et d'un partenariat au niveau publicitaire.

Depuis de nombreux mois, TF1 essaie de se rapprocher des opérateurs afin de leur proposer son offre « Premium » intégrant son replay et de nombreux services. Face au manque de volonté de ces derniers, la chaîne a commencé à lancer des ultimatums, menaçant de se retirer de leurs offres.

Une première action a été menée cet été auprès de SFR, qui ne pouvait plus proposer TF1, HD1, LCI, NT1 ou TMC. Chaque groupe promettait alors à l'autre un enfer juridique, des propos qui sont souvent le point de départ d'une négociation. 

Et comme l'on pouvait s'y attendre, un accord a finalement été trouvé. Hier soir, dans un communiqué de presse conjoint, les groupes TF1 et Altice (à qui appartient SFR) ont annoncé la signature d'un « accord de distribution innovant », le premier en tous cas à intégrer l'offre TF1 Premium et des services complémentaires.

MyTF1 de retour chez SFR, avec plus de service (cast, multi-écrans, start over)

Concrètement, cela signifie que les deux parties mettent un terme à leurs procédure respectives, et que MyTF1 est de retour pour les abonnés SFR à compter d'aujourd'hui.

Celui-ci sera « enrichi » et proposera plus de contenu, avec une durée allongée qui pourra aller au-delà des traditionnels J+7. TF1 évoque l'accès aux « avant-premières de programmes des chaînes du groupe [et] un accès à l'intégralité de certaines saisons de programmes emblématiques ».

SFR a accès aux cinq chaînes en clair de TF1 qui prend en charge les coûts de transport et peut également proposer à ses clients de revenir au début du programme pour la diffusion linéaire (start over), de diffuser les programmes du groupeTF1 sur l’écran de TV via le mobile ou la tablette (cast) et du multi-écran. Pour rappel, TF1 nous avait confié avoir demandé à SFR de retirer le support de Chromecast de son application TV il y a quelques années déjà.

La 4K sera également disponible pour certains programmes comme l'intégralité des matchs diffusés sur les antennes du groupe TF1 de la Coupe du Monde de football 2018 en Russie. 

Accords sur la distribution, une nouvelle chaîne SFR exploitant les contenus de TF1

Le partenariat entre les deux groupes semble s'établir sur le long terme. Et il sera d'ailleurs intéressant de voir si de son côté Bouygues Télécom annonce un partenariat avec Altice pour la reprise des chaînes de SFR dans les mois qui viennent.

Pour le moment, on apprend surtout que l'accord de distribution concernant Histoire, TV Breizh et Ushuaïa TV du groupe TF1 a été renouvelé par SFR. Il est aussi question de « la création et mise à disposition d'une nouvelle chaîne reprenant les programmes du groupe TF1, Altice-SFR bénéficiant pour cette chaîne d'une exclusivité de 6 mois ».

Cette chaine n'a pas été annoncée de manière détaillée, mais l'on sait qu'elle sera proposée au premier trimestre 2018.

Un travail commun aussi sur le terrain publicitaire

Les deux entités vont également travailler ensemble « à l'élaboration de solutions permettant de développer des dispositifs publicitaires adaptés aux nouveaux usages », sans plus de détails. Pour rappel, l'un et l'autre travaillent sur des dispositifs similaires sur lesquels ils misent beaucoup, comme la publicité adressée.

Il s'agit ici de cibler les internautes au sein des espaces publicitaires de la TV diffusée par la box à travers des données qui peuvent notamment être récoltées par le fournisseur d'accès. Des tests sont en cours, et chacun espère qu'un tel système sera finalement autorisé.

Plus globalement, Altice et TF1 ont une grande activité de régie publicitaire pour leurs propres médias et d'autres avec qui ils travaillent, et les synergies en la matière peuvent être nombreuses.

Plus de contenus, de services et d'accords : tout le monde est content

Bien entendu, les deux groupes se félicitent de cet accord. Gilles Pélisson, président de TF1 se dit « heureux d'avoir conclu avec Altice-SFR ce partenariat innovant, qui reconnait la valeur de nos contenus, accompagne l'évolution des usages et enrichit l'expérience téléspectateurs. Cet accord représente une avancée majeure et ouvre une nouvelle ère dans les relations entre éditeurs et distributeurs. Nos deux groupes ont eu à cœur de privilégier l'intérêt des consommateurs et de trouver un accord équilibré qui leur permet de s'inscrire dans la durée ». 

De son côté, Alain Weill, directeur général de SFR Media estime que les deux groupes enrichissent ensemble les services aux abonnés SFR qui « seront ainsi les premiers à bénéficier de ces nouveaux services à très forte valeur ajoutée. Altice-SFR renforce sa position de leader d'opérateur de contenus ».

L'histoire ne dit par contre pas si ce surplus de services et de contenus sera financé par les hausses déjà mises en place par SFR pendant l'été, ou si de nouvelles sont à prévoir. Il faudra aussi surveiller avec attention la réaction des autres FAI.

Cet accord entre TF1 et SFR, qui concerne de fait deux des quatre gros acteurs du secteur, peut avoir pour objectif d'isoler Free et Orange afin de leur forcer la main, alors que des acteurs comme Molotov ou même les géants du Net commencent à lorgner de plus en plus sur l'offre TV. 


chargement
Chargement des commentaires...