Déploiement 4G : Orange toujours actif, Free Mobile patiente sur les 700 MHz

Des fréquences libérées, pas encore délivréeeeeees 5
Accès libre
image dediée
Crédits : triloks/iStock
Téléphonie
Par
le mercredi 06 décembre 2017 à 14:36
Sébastien Gavois

En novembre, Orange a poursuivi son déploiement massif d'antennes et de supports, reprenant la première place sur le taux de couverture 4G de la population avec 95 %. Free Mobile se prépare sur les 700 MHz en attendant de récupérer des fréquences le 1er janvier. En outremer, c'est toujours très calme avec peu d'activations.

Début de mois oblige, l'Agence nationale des fréquences met à jour son observatoire du déploiement des réseaux mobiles par les différents opérateurs. Ces derniers transmettent à l'ANFR les données qui sont ensuite publiées sans vérification sur le terrain.

Voici les chiffres du mois de novembre avec, entre parenthèses, l'évolution par rapport à octobre :

Bouygues Telecom :

  • 2 600 MHz : 2 298 (+ 11)
  • 2 100 MHz : 22 (stable)
  • 1 800 MHz : 8 324 (+56)
  • 800 MHz : 11 853 (+275)
  • 700 MHz : 11 (stable)
  • Total d'antennes : 22 508 (+342)
  • Sites : 14 078 (+176)

Free Mobile :

  • 2 600 MHz : 9 386 (+232)
  • 2 100 MHz : 0 (stable)
  • 1 800 MHz :  7 529(+350)
  • 800 MHz : Free Mobile n'a pas de licence
  • 700 MHz : 940 (+8)
  • Total d'antennes : 17 855 (+590) 
  • Sites : 9 409 (+242) 

Orange :

  • 2 600 MHz : 7 493 (+69)
  • 2 100 MHz : 0 (stable)
  • 1 800 MHz : 2 862 (+636)
  • 800 MHz :  11 140 (+320)
  • 700 MHz : 0 (stable)
  • Total d'antennes : 21 495 (+1 025) 
  • Sites : 13 723 (+391)

SFR :

  • 2 600 MHz : 4 854 (+102)
  • 2 100 MHz : 26 (stable)
  • 1 800 MHz : 8 105 (+233)
  • 800 MHz :  13 428(+249)
  • 700 MHz : 0 (stable)
  • Total d'antennes : 26 413 (+584)
  • Sites : 13 726 (+235)

Orange en tête, Free Mobile et SFR quasi ex aequo, Bouygues Telecom à la traine

Orange est encore largement en tête avec plus de 1 000 antennes (1 169 en octobre) et près de 400 supports supplémentaires. Free Mobile et SFR sont au coude à coude avec respectivement 590 et 584 antennes pour 242 et 235 supports. Bouygues Telecom ferme la marche cette fois encore, avec 342 antennes et 176 supports.

Orange a massivement déployé dans les 1 800 MHz avec plus de 600 antennes pour cette seule bande de fréquence, soit quasiment autant que ses trois concurrents réunis. L'opérateur est aussi en tête sur les 800 MHz, mais SFR et Bouygues Telecom ne sont pas loin derrière.

Orange ne semble pas avoir apprécié de s'être fait doubler par Bouygues Telecom sur le taux de couverture de la population début novembre (pour 0,2 point d'écart). La semaine dernière, il annonçait ainsi couvrir 95 % de la population en 4G, soit 1 point de plus que les 94 % de Bouygues Telecom. Pour rappel, SFR est à 93 % contre 84 % pour Free Mobile selon les derniers chiffres officiels.

  • ANFR 5 décembre 2017
  • ANFR 5 décembre 2017

Free Mobile actif sur les 700 MHz... en attendant la libération des fréquences

De son côté, Free Mobile mise sur les 1 800 et 2 600 MHz, avec peu d'activations sur les 700 MHz en novembre (l'opérateur n'a pas de licence dans les 800 MHz). L'ANFR explique qu'elle « a accordé 261 premières autorisations de sites 4G à Free Mobile dans la bande 700 MHz en régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et Corse », mais que leur mise en service ne pourra intervenir qu'à partir du 1er janvier 2018.

Au total, Free dispose de 1 392 autorisations sur les 700 MHz, contre 23 pour Bouygues Telecom, 5 pour Orange et aucune pour SFR. Les trois derniers misant bien plus sur les 800 MHz.

Comme nous l'avons déjà expliqué, la TNT libère progressivement les fréquences de 700 MHz pour les opérateurs de téléphonie mobile. 13 phases sont prévues par l'ANFR, du 3 octobre au 25 juin 2019. Seule exception, la région parisienne qui a déjà fait sa transition le 5 avril 2016. 

700 MHz, TNT et 4G : le calendrier de l'ANFR est différent de celui de l'Arcep

De son côté, l'Arcep a déjà fixé un calendrier en huit phases, du 1er janvier 2018 au 1er juillet 2019, sauf pour la région parisienne (5 avril 2016). Une phase Arcep se compose donc d'une ou plusieurs phases ANFR. Par exemple, la phase 1 et 2 de l'ANFR (3 octobre et 21 novembre 2017) correspond à la phase 1 Arcep du 1er janvier 2018. 

Le calendrier Arcep ayant été défini avant celui de l'ANFR, les opérateurs doivent s'y tenir et donc attendre le 1er janvier 2018 avant de profiter de fréquences pourtant disponibles depuis déjà plusieurs semaines (phase 1 et 2 de l'ANFR). L'Agence nationale des fréquences nous avait expliqué travailler avec le régulateur des télécoms afin de voir si un aménagement du calendrier était possible, visiblement sans succès pour le moment.

La prochaine libération des 700 MHz par la TNT aura lieu le 23 janvier 2018 sur une partie de la côte Atlantique (phase 3), mais les opérateurs ne récupèreront les fréquences qu'à partir du 1er avril 2018. 

ANFR 700 MHz ArcepANFR 700 MHz Arcep
Le calendrier de l'ANFR / Le calendrier de l'Arcep

Quelle évolution sur un an ? 

Cette fois encore, nous avons pris un peu de recul afin d'avoir une vision plus large. Nous avons comparé les déploiements des uns et des autres sur les 12 derniers mois :

  • Bouygues Telecom : 7 205 antennes et 3 974 supports
  • Free Mobile : 7 194 antennes et 2 111 supports
  • Orange : 7 221 antennes et 3 959 supports
  • SFR : 11 813 antennes et 4 621 supports

En décembre 2016, Bouygues Telecom, Orange et SFR étaient entre 14 300 et 15 300 antennes actives, tandis que Free Mobile n'en avait qu'un peu moins de 11 000. La marque au carré rouge a désormais 4 000 antennes de plus que son concurrent le plus proche, mais comme nous l'avons expliqué juste avant, cela ne suffit pas forcément à avoir une couverture plus importante.

La filiale d'Altice a également augmenté son nombre de supports de manière plus importante que la concurrence, quand Bouygues Telecom et Orange sont quasiment à égalité et Free Mobile largement dernier.

4G en outremer et 3G Free Mobile : circulez, il n'y a (presque) rien à voir

En outremer, c'est toujours le calme plat. Orange est là encore en tête, mais avec 48 antennes seulement (dont 34 sur les 1 800 MHz). En Polynésie française, PMT/Vodafone met en service ses 16 premières antennes 4G sur les 2 100 MHz. L'opérateur passe ainsi de 14 à 30 antennes sur les archipels. 

 Sur la 3G, Free Mobile n'a ajouté que 244 antennes en novembre. C'est moins qu'en octobre, mais plus qu'en septembre.


chargement
Chargement des commentaires...