Medium lance son abonnement payant, pour cinq dollars par mois

Une affaire de moyens 8
En bref
image dediée
Services
Guénaël Pépin

La plateforme de blogs Medium se lance enfin dans les abonnements payants, avec une première offre à cinq dollars par mois. L'ambition affichée est de trouver un nouveau modèle pour des médias en ligne éthiques, alors qu'il peine lui-même à trouver son équilibre.

Medium se lance enfin sur la voie du payant. Comme annoncé le mois dernier, l'entreprise inaugure une formule d'abonnement à cinq dollars par mois, pour le moment de manière limitée. Si la majorité des contenus proposés sur la plateforme de blogs doit bien rester gratuite, sans publicité, des contenus seront réservés aux mêmes payants, ainsi que quelques fonctions.

Des contenus et fonctions voulus exclusifs

La lecture des articles doit ainsi être rapidement revue, avec accès anticipé pour les abonnés. Une fonction de lecture hors ligne, intégrée au service, est aussi proposée... Alors que d'autres services, comme Pocket (racheté par Mozilla) ou wallabag proposent déjà cette fonction pour l'ensemble du web. L'intérêt semble plus évident pour les articles « abonnés », qui resteront sûrement inaccessibles à des outils tiers.

Pour le moment, l'entreprise propose de s'inscrire pour être prévenu de l'extension de l'abonnement à tous, prévue dans les prochaines semaines. Les premiers contenus réservés aux membres payants sont « une sélection limitée d'articles choisis avec soin, sélectionnés par des experts de chaque sujet ». La plateforme promet que l'ensemble des revenus des abonnements des premiers mois seront redistribués aux auteurs et éditeurs indépendants, « qui ont un travail important à mener ».

Un modèle économique encore à trouver

L'ambition affichée, et non des moindres, est de réparer le modèle économique des médias, qui seraient dirigés vers de mauvais comportements. La conséquence : de la désinformation, du bruit médiatique et un manque global de compréhension. La solution est donc bien de payer pour les contenus, en arrêtant la course à l'audience. Une solution simple, qui reste pourtant peu évidente pour nombre de médias.

Il faut aussi dire que si Medium prétend avoir un modèle économique pour la presse, il ne semble pas encore avoir trouvé le sien. Ces derniers mois, l'entreprise a fermé sa branche française et licencié un tiers de ses effectifs. Il a également lancé ses « Series », qui permettent de suivre des affaires au long cours, en étant prévenu de nouveaux articles. Il s'agit en fait d'une réinterprétation des Stories de Snapchat, qui se répandent dans de nombreuses applications de messagerie, comme une mode.


chargement
Chargement des commentaires...