Voitures électriques : des milliers de stations de charge ultra-rapide en Europe d'ici 2020

Vivement le sans-fil 182
En bref
image dediée
Crédits : wellphoto /iStock
Nouvelle Techno
Sébastien Gavois

Audi, BMW, Daimler, Ford, Porsche et Volkswagen s'associent pour déployer en Europe des stations de charge ultra-rapide pour véhicules électriques. D'une puissance de 350 kW, elles devraient être des milliers à l'horizon 2020.

Si le démarrage a été plutôt lent, les ventes et les immatriculations de voitures électriques gagent du terrain au fil des ans. Tesla est évidemment un des acteurs de ce secteur, mais il n'est pas le seul et de nouveaux modèles avec une autonomie renforcée arrivent régulièrement sur le marché. Un point reste tout de même à améliorer : la disponibilité des stations de chargement rapide.

Quatre constructeurs main dans la main

BMW, Daimler, Ford, Volkswagen ainsi que ses filiales Audi et Porsche, ont décidé de se regrouper autour d'une joint-venture afin de déployer « des stations de charge ultra-rapide et haute puissance le long des grandes routes en Europe ». Le début des travaux est prévu pour 2017, sans plus de précision pour le moment. La première étape du plan prévoit la mise en place de 400 sites en Europe et de passer à des milliers d'ici 2020.

Comme on peut s'en douter, le but est de permettre aux conducteurs de conduire sur de longues distances avec leur voiture électrique en trouvant des points de charge à intervalles réguliers. À terme, le groupement de constructeurs espère que faire le plein des batteries deviendra « aussi pratique que le ravitaillement dans les stations-service traditionnelles ». Il reste encore du travail pour en arriver là, que ce soit sur la disponibilité des stations, ou le temps nécessaire pour cette opération.

350 kW, soit quasi trois fois plus que les superchargeurs de Tesla

Les stations de charge seront évidemment au format Combined Charging System (CCS ou Combo2), celui recommandé en Europe depuis plus de deux ans. La puissance maximale annoncée est de 350 kW, mais il faudra évidemment disposer d'une voiture compatible pour en tirer pleinement parti.

Les constructeurs automobiles expliquent que ces stations de charge seront « nettement plus rapides que le système de charge le plus puissant déployé aujourd'hui ». À titre de comparaison, les superchargeurs de Tesla sont donnés pour 120 kW maximum. La société d'Elon Musk dispose déjà d'un parc de 751 stations de superchargeurs à travers le monde (dont un nombre non négligeable en Europe).

Tesla Superchargeur

Un partenariat avait déjà été mis en place par le passé

Ce n'est pas la première fois que les quatre entreprises mettent leurs efforts en commun. En 2014 déjà, nos confrères d'Avem présentaient le projet SLAM « piloté par le Ministère allemand des Transports en partenariat avec le Ministère de l’Économie et les principaux constructeurs automobiles du pays, dont BMW, Daimler, Ford et le groupe Volkswagen ». Il était alors question de déployer 400 bornes de charge pour véhicules électriques en Allemagne.

Quoi qu'il en soit, il existe actuellement plusieurs milliers de stations de charge en Europe si l'on en croit le site CCS Charge Map. Le projet de la joint-venture créée aujourd'hui est non seulement de couvrir les grands axes, mais aussi de proposer une puissance largement supérieure à ce qui existe actuellement afin de préparer l'avenir avec des voitures qui pourront se charger en quelques instants.

La question du coût de la recharge n'a pas du tout été évoquée dans le communiqué de presse. Pour rappel, Tesla a annoncé que, dès l'année prochaine, utiliser ses superchargeurs sera payant au-delà de 400 kWh consommés par an.


chargement
Chargement des commentaires...