La sextorsion vise désormais majoritairement les jeunes garçons

Brouteurs 2.0
Droit 2 min
La sextorsion vise désormais majoritairement les jeunes garçons
Crédits : TeFaisPasSextorquer.ca

Si la sextorsion (mot-valise combinant « sexe » et « extorsion ») émanait surtout de pervers ciblant majoritairement des jeunes femmes et adolescentes, des gangs de « brouteurs » africains cibleraient désormais majoritairement les jeunes garçons. Plusieurs d'entre eux se seraient suicidés. 

Le FBI observe que des gangs de sextorsion africains deviennent « impitoyables », révèle Forbes, allant jusqu'à réclamer une rançon aux familles d'adolescents qui se sont suicidés après avoir été menacés de rendre publics leurs sextos : 

« Les gangs ont exigé que les parents ou les frères et sœurs paient pour s'assurer que les photos sexualisées de leurs proches décédés ne soient pas diffusées publiquement. »

L'alerte figure dans un mandat de perquisition concernant une enquête au sujet d'une campagne de sextorsion organisée via des messages Facebook. Le FBI évoque « une explosion des cas de sextorsion au cours des 18 derniers mois, dont un nombre croissant aboutit au suicide de la victime », précise Forbes.

Le FBI a également constaté « un taux élevé de suicide chez les victimes masculines mineures de sextorsions à motivation financière » et que les victimes « se sont suicidées dans un laps de temps relativement court, parfois dans les heures qui ont suivi la sextorsion ».

« Il n'y a aucune empathie ou compassion du côté des criminels », explique à Forbes Jim Cole, agent spécial superviseur des enquêtes de sécurité intérieure.

Historiquement, ce type de chantage aux sextos émanait de pédocriminels ou de pervers motivés par le sexe. Mais désormais, précise Jim Cole, la plupart des cas émanent de gangs sévissant depuis le Nigéria, mais également de Côte d'Ivoire, et motivés par l'argent.

Le National Center for Missing & Exploited Children (NCMEC), qui centralise les informations relatives aux crimes ciblant les mineurs, a par ailleurs constaté des activités similaires émanant d'organisations criminelles aux Philippines et au Bangladesh.

18 000 sextorsions en 2021 aux USA, 13,6 millions de dollars

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !