Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Android 11 disponible en version finale : les nouveautés, les smartphones éligibles

Toute ressemblance avec iOS est…
Mobilité 7 min
Android 11 disponible en version finale : les nouveautés, les smartphones éligibles

Après plusieurs mois de bêta, Android 11 est disponible en version finale. La liste des smartphones pouvant en profiter est pour le moment très limitée (une dizaine de modèles). Nous profitons de ce lancement pour faire un tour d’horizon des principales nouveautés.

Google a parcouru du chemin depuis la première Developer Preview (publiée en février) de la onzième version de son système d’exploitation mobile. La pandémie de Covid-19 a poussé la société à revoir le calendrier de publication de ses préversions, mais la mouture finale d’Android 11 est restée fixée au troisième trimestre. Elle est désormais disponible au téléchargement depuis hier soir, y compris la version open source (AOSP).

Notre dossier sur Android 11 :

Les smartphones éligibles, au-delà des Pixel

L’entreprise précise que son système d’exploitation commençait dès hier « à être déployé sur certains téléphones Pixel, OnePlus, Xiaomi, OPPO et Realme », mais sans donner les références précises. La liste des smartphones Google est connue depuis des mois et ne réserve aucune surprise : du Pixel 2 au 4a.

Chez Xiaomi, les Mi 10 (Pro) peuvent dès à présent passer à Android 11. OnePlus indique de son côté que le déploiement pour les 8 et 8 Pro a commencé sous forme d’une bêta ouverte pour OxygenOS 11. Même chose pour le X50 Pro de Realme. Oppo indique que les Find X2 (Pro) et Reno3 (Pro) en 4G sont concernés avec là encore une version bêta de ColorOS.

Google promet que d’autres partenaires proposeront des mises à jour « au cours des prochains mois ». Il n’en reste pas moins que le problème sera toujours le même pour une grande partie des utilisateurs : attendre le bon vouloir du fabricant de leur smartphone… s’il se décide un jour à proposer la nouvelle version. Nombreux sont ceux qui resteront sur le carreau, et qui n’avaient de toute façon déjà pas eu droit à Android 10.

Android 11

Résumé des nouveautés

Passons aux nouveautés. Cette mouture est, selon l’entreprise, centrée sur trois axes principaux qui regroupent finalement une grosse partie des cas d’usages d’un smartphone : la communication (centrée sur les personnes), le contrôle des paramètres et la confidentialité des données.

Dans le premier cas, il y a de nouvelles notifications pour les conversations dans une section dédiée, avec des Bubbles à la Facebook Messenger pour les suivre individuellement. Une API dédiée est disponible pour les développeurs. Les applications peuvent également prendre le contrôle de l’IME (Input Method Editor, alias clavier virtuel) via une autre API : WindowInsetsAnimationController.

Sur la question du « contrôle », plusieurs changements ont été apportés. En restant appuyé sur le bouton Power, Android 11 propose désormais un menu pour gérer les objets connectés. Le système d’exploitation propose aussi de nouvelles commandes multimédias, par exemple pour allumer rapidement l'appareil sur lequel est diffusé votre contenu audio ou vidéo, ou pour passer de l’un à l’autre (casque Bluetooth vers Nest Hub par exemple).

Android 11Android 11

Un travail nécessaire sur la vie privée

Concernant la vie privée, la principale nouveauté concerne la possibilité de n’accorder une autorisation qu’une seule fois (pour la caméra, le micro ou la géolocalisation par exemple). Du changement a aussi été apporté sur la géolocalisation en arrière-plan (permettant de suivre un utilisateur à la trace) qui nécessite des autorisations supplémentaires de la part de l’utilisateur. Les applications (anciennes comme nouvelles) devront aussi avoir obtenu l’autorisation de Google.

Le calendrier a été mis à jour par l’entreprise : « À compter du 30 septembre 2020, nous commencerons à examiner les applications qui demandent à accéder aux données de localisation en arrière-plan ». Début 2021, elle serrera la vis : « À compter du 18 janvier 2021, toutes les nouvelles applications (publiées pour la première fois après le 16 avril 2020) qui sont soumises à Google Play et accèdent aux données de localisation en arrière-plan devront être approuvées avant leur diffusion ». Ce sera ensuite le tour des applications existantes à partir du 29 mars 2021. Sans approbation, elles seront supprimées de Google Play.

Afin d’éviter de laisser des applications dans un coin avec des accès importants à vos données, Android 11 « réinitialise automatiquement » toutes les autorisations et en informe l'utilisateur. Le délai précis n’est pas indiqué, l’éditeur parle simplement de « quelques mois ».

Android 11

Toujours plus de mises à jour via Google Play

Le parc des terminaux Android est fortement fragmenté. Pendant un temps, elle était indiquée sur cette page et mise à jour chaque mois (ou presque), mais cela fait plusieurs mois que cette information a disparu ; impossible donc de connaitre les répartitions exactes. C’est un véritable problème qui va au-delà de l’ajout des fonctionnalités puisque les correctifs de sécurité sont aussi concernés.

Pour contourner en partie ce problème, des mises à jour passent directement par le système Google Play pour certains « composants principaux du système d'exploitation ». Android 11 va encore plus loin : « nous avons plus que doublé le nombre de modules pouvant être mis à jour, dont 12 nouveaux modules qui permettront d'améliorer la confidentialité, la sécurité et la cohérence pour les utilisateurs et les développeurs ».

Permis de conduire, stockage, écrans, 5G…

D’autres petits changements sont de la partie. L’API BiometricPrompt gagne en granularité avec strong, weak, et device credential. Les deux premiers sont des niveaux de vérification fort ou faible pour de la reconnaissance biométrique (empreintes, iris, visage). Le troisième est un simple code PIN, schéma de déverrouillage ou mot de passe.

Le Scoped storage introduit dans Android 10 est renforcé, mais toujours pas obligatoire. Par contre, le « système restreint davantage l'accès des applications aux dossiers privés d'autres applications ». L’Identity Credential API permettra au système de gérer des documents officiels comme un permis de conduire ou une carte d’identité. « Nous travaillons avec plusieurs agences gouvernementales et partenaires du secteur pour nous assurer qu'Android 11 est prêt pour l'identité numérique », affirme Google. D’autres fonctionnalités liées à la vie privée sont détaillées par ici.

C’est dans l’air du temps, Android 11 améliore la prise en charge de la 5G, notamment via des débits plus importants et une latence en baisse. Les développeurs peuvent savoir quand l'utilisateur est connecté à un réseau de nouvelle génération, s’il dispose d’une quantité de data limitée et obtenir une estimation de la bande passante. De plus amples informations sont disponibles sur cette page.

Ajouté progressivement durant les bêtas, le support des normes STIR/SHAKEN permettant de vérifier l’identité de l’appelant est évidemment dans la version finale. Android 11 prend en charge de nouveaux types d’écrans et rattrape ainsi une partie de son retard sur les fabricants qui rivalisent d’ingéniosité pour « cacher » la caméra frontale.

Nous pouvons également citer l’enregistrement vidéo de l’écran sans avoir besoin d’une application tierce, avec le son du micro ou celui du smartphones et les gestes tactiles si vous le désirez. 

Android 11

Un système plus rapide et qui consomme moins… Vraiment ?

Sous le capot, des changements « invisibles » ont été apportés. « Nous avons rendu le système d'exploitation plus dynamique et plus résilient, en affinant les processus de récupération de mémoire ». D’autres changements permettent de réduire la charge CPU, donc d'augmenter la durée de vie de la batterie. Il faudra attendre les tests indépendants pour en avoir le cœur net. 

L’API ImageDecoder supporte les images au format High Efficiency Image File (HEIF), les nouvelles API NDK permettent aux applications de directement décoder et encoder des images aux formats JPEG, PNG et WebP, une autre autorise les taux de rafraichissement variables suivant les besoins, la Neural Networks API (NNAPI) passe en version 1.3, la commande Voice Access est renforcée, etc.

Pour plus de détails, une page dédiée à Android 11 avec la liste des nouveautés se trouve par là pour les développeurs et par ici pour les utilisateurs.

39 commentaires
Avatar de SomeDudeOnTheInternet Abonné
Avatar de SomeDudeOnTheInternetSomeDudeOnTheInternet- 09/09/20 à 07:17:29

C'est donc la première version d'Android 11 à n'apporter aucun changement "majeur".
Par contre je suis surpris, il m'avait semblé entendre parler d'une mise en place plus stricte du scoped storage mais ce n'est pas mentionné dans l'article, ils sont finalement revenus sur leur décision ?

Avatar de Nicephor Abonné
Avatar de NicephorNicephor- 09/09/20 à 07:30:38
SomeDudeOnTheInternet

Tout est écrit dans l'article : "Le Scoped storage introduit dans Android 10 est renforcé, mais toujours pas obligatoire" ;)

Commentaire de Nicephor a été modéré le 10/09/2020 à 12:39:36 : Doublon

Avatar de seboquoi Abonné
Avatar de seboquoiseboquoi- 09/09/20 à 07:42:32

Ils ont raison de se calmer sur les nouvelles fonctionnalités. Personnellement je commence presque à regretter la simplicité des premières versions des OS mobiles.

Je suis passé sur iOS depuis quelques années mais même combat, la version 14 a l'air de tout complexifier.

Avatar de AltreX Abonné
Avatar de AltreXAltreX- 09/09/20 à 07:53:32

En effet de la simplicité avec de la robustesse, ça ne serait pas malvenu de temps en temps :chinois:

Avatar de yvan Abonné
Avatar de yvanyvan- 09/09/20 à 08:16:28
SomeDudeOnTheInternet

Ben moi je trouve tous les changements dans la gestion de la vie privée, le stockage compartimenté ou la gestion de la connectivité majeurs. Sans parler de la meilleure autonomie batterie.

Après que ce soit un rattrapage sur Apple c'est autre chose :transpi: mais c'est très important comme apports.

Commentaire de yvan a été modéré le 10/09/2020 à 12:39:55 : Doublon

Commentaire de yvan a été modéré le 10/09/2020 à 12:40:02 : Doublon

Commentaire de yvan a été modéré le 10/09/2020 à 12:40:09 : Doublon

Commentaire de yvan a été modéré le 10/09/2020 à 12:38:44 : Doublon

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4
  • Introduction
  • Les smartphones éligibles, au-delà des Pixel
  • Résumé des nouveautés
  • Un travail nécessaire sur la vie privée
  • Toujours plus de mises à jour via Google Play
  • Permis de conduire, stockage, écrans, 5G…
  • Un système plus rapide et qui consomme moins… Vraiment ?
S'abonner à partir de 3,75 €