Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Orange annonce son enceinte connectée Djingo avec Amazon Alexa, dès 49 euros pour ses clients

Aussi schizophrène que la Freebox
Internet 5 min
Orange annonce son enceinte connectée Djingo avec Amazon Alexa, dès 49 euros pour ses clients
Crédits : David Legrand

L'enceinte connectée Djingo d'Orange sera disponible d'ici le printemps 2019, à partir de 49 euros pour les clients Orange. Elle sera l'interface « privilégiée » pour tous les services Orange, disposera d'API ouvertes et intégrera Alexa, comme la Freebox Delta. Orange affirme même vouloir aller plus loin dans son partenariat avec Amazon.

Ce matin, Stéphane Richard était sur scène pour le sixième Show Hello (notre suivi live). Après quelques tacles vers Free sur l'achat obligatoire du Player Devialet Delta, l'intégration de Netflix et la domotique, le PDG d'Orange s'est attardé sur son intelligence artificielle Djingo. Elle sera proposée dans une enceinte connectée, mais pas tout de suite.

Un partenariat entre Orange et Deutsche Telekom

Pour le développement de la partie matérielle et logicielle, Orange s'est associée à Deutsche Telekom « dans le cadre d’une alliance européenne de l’intelligence artificielle ». Les deux parties ont investi à parts égales, affirme Timotheus Höttges, le PDG de Deutsche Telekom. Pour Stéphane Richard, ce partenariat entre les deux groupes n'est qu'un début. 

Quoi qu'il en soit, les deux opérateurs proposent donc une même enceinte connectée, mais avec un nom et un design différent : Magenta avec une robe blanche et un « T » pour l'allemand, Djingo Speaker tout de noir vêtu avec un logo Orange pour le français.

Le PDG d'Orange affirme que « le vrai combat de l'intelligence artificielle, c'est son utilité [...] Elle doit répondre aux besoins les plus essentiels ». À voir si cette prétention résistera à la réalité. Pour se démarquer, Orange assure que « les données seront stockées et sécurisées sur le sol européen ». Pour rappel, ces données personnelles (sensibles) sont le nerf de la guerre des intelligences artificielles, servant notamment à leur entrainement.

Les deux patrons en profitent d'ailleurs pour rappeler l'importance de l'intelligence artificielle et les forces de l'Europe sur ce point, quitte à parfois en faire un peu trop : « Alors que tout le monde se plaint de l’Europe, nous faisons des choses ensemble. Il faut moins se plaindre et faire plus. Le RGPD (Règlement général sur la protection des données] est une chance, il faut la saisir même si l’Europe a perdu la première manche de la digitalisation (sic) ».

Djingo sur tous les services d'Orange, il veut même remplacer votre téléphone

Stéphane Richard rappelle que, l’an dernier, il avait « montré quelques interactions Djingo », dont la publication d'un tweet... mais il avait en fait été mis en ligne depuis un iPhone. Cette année, il veut faire de l'assistant numérique « l'interface privilégiée pour tous vos services Orange ».

Aujourd'hui, le PDG annonce qu'il « répond à la voix, remplace votre téléphone et passe des appels pour vous en mode mains libres quand vous êtes à la maison. C'est simple et utile, mais aucune autre enceinte du marché ne propose ses fonctionnalités sans équipement supplémentaire ». Il ne s'est par contre pas lancé dans une démonstration sur scène. 

L'enceinte Djingo intègre elle aussi Alexa d'Amazon 

Pour élargir les capacités de son assistant numérique, Orange « sélectionne les entreprises les plus reconnues » pour répondre aux requêtes des utilisateurs, et « la première d'entre elles est... Amazon ». « Nous avons noué un partenariat unique entre Orange et Amazon, enfin entre Djingo et Alexa », lâche-t-il. Un partenariat qui peut surprendre après le laïus sur l'importance de l'Europe. Pour rappel, Alexa est aussi présente sur le boîtier Player Devialet de Free, en plus de l'intelligence artificielle maison « Ok Freebox ».

Comme sur la Freebox, « lorsque votre requête concerne un achat, une recherche sur Internet ou tout autre service d'Amazon, vous pourrez le demander à Alexa directement depuis votre speaker Djingo ». Mais Orange veut aussi aller plus loin que son concurrent : « Nous travaillons avec Amazon en vue d'intégrer nos intelligences artificielles (Djingo et Alexa) dans nos équipements respectifs ». Aucun détail supplémentaire n'est donné ni calendrier.

Entre les annonces de Free, d'Orange et les nombreuses enceintes connectées avec Alexa dévoilées à l'IFA de Berlin (lire notre compte rendu), Amazon semble prendre l'avantage sur Google ces derniers mois. En tout cas, Alexa s'offre une vitrine de choix chez deux des principaux fournisseurs d'accès français.

Une ouverture aux tiers avec des API

Lorsque nous avions discuté avec les équipes d'Orange au MWC de Barcelone de cette année, il n'était pas vraiment question d'une ouverture aux applications tierces, mais plutôt d'un écosystème fermé pour Djingo. Heureusement, la politique d'Orange semble avoir évolué. 

Trois portes d'entrée sont annoncées par Orange : des « partenariats privilégiés », un bot ainsi que des « API ouvertes », pour gérer une liste de course par exemple. Sur place, les équipes n'ont par contre pas pu nous donner plus de détails, notamment sur les possibilités des API ou leur disponibilité.

Sur place, plusieurs démonstrations orientées vers les professionnels étaient proposées, laissant penser qu'il s'agit d'une cible de choix pour Orange.

Djingo OrangeDjingo OrangeDjingo Orange
Crédits : David Legrand

Djingo Speaker arrivera au printemps 2019, « à partir de 49 euros* »

Stéphane Richard répond enfin à la question que tout le monde se pose (ou non) : « Djingo sera disponible dans toutes les boutiques Orange d'ici le printemps 2019, à partir de 49 euros... pour nos clients ». Qu'en est-il pour ceux qui ne sont pas clients Orange ? Là encore, rien n'est indiqué. 

Bref, l'enceinte et l'écosystème Djingo ne sont pour le moment qu'une annonce sans rien de bien concret à se mettre sous la dent, contrairement à Free et ses produits déjà disponibles. Pour rappel, Djingo était promise pour cet automne.

Enfin, notez que Djingo ne se limitera pas à l'enceinte connectée d'Orange, l'intelligence artificielle sera aussi accessible depuis la télécommande du décodeur TV de la Livebox équipée d'un micro, via une simple mise à jour logicielle. Il n'en fait pas plus pour n'importe quel assistant du genre : l'audio est envoyé et traité sur des serveurs distants.

67 commentaires
Avatar de cowboo Abonné
Avatar de cowboocowboo- 12/12/18 à 12:32:29

Le discours sur la protection des données n'est quand même pas clair entre "ce n'est pas une source de revenu donc on ne les exploite pas" et le partenariat avec Amazon et l'intégration d'Alexa dans l'enceinte.

Avatar de KP2 Abonné
Avatar de KP2KP2- 12/12/18 à 12:40:45

Stéphane Richard rappelle que, l’an dernier, il avait « montré quelques interactions Djingo », dont la publication d'un tweet... mais il avait en fait été mis en ligne depuis un iPhone.

Franchement, c'était vraiment la lose cette "démo"...

Mais sinon, ils ont présenté quoi d'interessant cette année ? Les mecs sont en retard de 10 ans avec leur assistant connecté et ça fait carrément pas bander
Ils ont pas mal parlé de la 5G, c'est cool et tout mais bon, tous les opérateurs la déploieront grosso-modo en même temps. Et ça va pas se faire la semaine prochaine non plus pour les clients finaux, il faut le temps que l'écosystème soit prêt donc ils vont faire un foin là dessus tous les ans jusqu'en 2020 ?
Et coté "box", ils ont parlé d'une solution "maison connectée" mais c'est franchement pauvre pour faire + de buzz que Free.

Pour moi, cette conf semblait un peu perchée et très pauvre pour le client final : "voilà une enceinte connectée supplémentaire sur un marché déjà bien couvert et le reste, c'est de la mousse pour faire joli"

Avatar de js2082 INpactien
Avatar de js2082js2082- 12/12/18 à 12:45:54

Après c'est peut-être pas faux.

Orange n'exploite pas les données mais Amazon oui.
Les données sont stockées et sécurisées sur le sol européen mais ça ne veut pas dire et ça n'implique pas que ces données ne seront pas non plus stockées sur un autre territoire ni si elles seront bien protégées sur ce territoire.

C'est tout le problème de ce type de discours "politique" : ils racontent une chose incomplète qu'il est nécessaire de décortiquer au millimètre près pour être sur de ce qu'on nous raconte.
Ce qui est le cas par exemple des annonces Free, ou encore de la dernière annonce de notre président qui contient beaucoup (beaucoup beaucoup) d'exceptions...
 
Va falloir sans doute attendre pour avoir les infos complètes.

Édité par js2082 le 12/12/2018 à 12:46
Avatar de ProFesseur Onizuka Abonné
Avatar de ProFesseur OnizukaProFesseur Onizuka- 12/12/18 à 12:47:56

cowboo a écrit :

Le discours sur la protection des données n'est quand même pas clair entre "ce n'est pas une source de revenu donc on ne les exploite pas" ...

"... et on va embaucher plein de "data scientist" pour créer de la valeur avec vos données"

Ce n'est pas cohérent et son discours n'était qu'un bingo marketing géant :crever:

Avatar de Doc_Nimbus INpactien
Avatar de Doc_NimbusDoc_Nimbus- 12/12/18 à 13:04:39

Je reste assez peu convaincu par cette enceinte, je ne me retrouve pas dans les usages présentés.

Par ailleurs, NextInpact compte produire une série d'article à l'image de ce qui a été fait pour free ou bien les éléments présentés étaient trop peu nombreux pour justifier un tel investissement?

Avatar de Jarodd Abonné
Avatar de JaroddJarodd- 12/12/18 à 13:06:48

Donc ils ont présenté une enceinte, et fait une vidéo sur la 5G, et... C'est tout ?

C'est bien la peine de se foutre de la gueule de Niel...

Avatar de fred42 INpactien
Avatar de fred42fred42- 12/12/18 à 13:22:35

Les 2 conf n'ont rien à voir.

Free, c'était l'annonce avec un grand A tant attendue depuis plusieurs années de leur nouvelle box.
Orange, c'est une conf annuelle mettant en avant leurs innovations.

J'ai trouvé la conf Orange assez quelconque, mais, c'est aussi lié au fait que ce n'est pas comparable avec celle de Free et que leurs nouveautés commerciales avaient été sorties avant.

Sinon, l'autre axe développé par Orange pendant la conf est aussi la domotique et la sécurité. Ça risque de devenir une tendance chez les opérateurs, si le marché existe.

Edit : il a aussi insisté sur l'aspect ciber-sécurité avec un volet entreprises et l'autre plus pour particulier.
il a aussi évoqué le fait que Orange investissait dans les câbles sous-marins avec une place significative (mais on n'est plus dans l'innovation).

Édité par fred42 le 12/12/2018 à 13:27
Avatar de Gnppn Abonné
Avatar de GnppnGnppn- 12/12/18 à 13:30:49

Sur les câbles sous-marins, le compte Twitter de Jean-Luc Vuillemin d'Orange est passionnant. Plein de photos de déploiements, de stations, des anecdotes... Ils montrent bien leurs investissements. :)

Avatar de zeldomar Abonné
Avatar de zeldomarzeldomar- 12/12/18 à 13:38:58

Je pige pas l'intérêt de cette enceinte alors qu'un Google Home Mini ou Amazon Echo Dot coûte quasi le même prix et ne sont pas réservés à leurs clientèles.

Avatar de methos1435 Abonné
Avatar de methos1435methos1435- 12/12/18 à 13:43:54

zeldomar a écrit :

Je pige pas l'intérêt de cette enceinte alors qu'un Google Home Mini ou Amazon Echo Dot coûte quasi le même prix et ne sont pas réservés à leurs clientèles.

J'attends encore qu'une Google Home mini puisse contrôler entièrement MyCanal (ou ici pour orange le boitier TV).
 

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 7
  • Introduction
  • Un partenariat entre Orange et Deutsche Telekom
  • Djingo sur tous les services d'Orange, il veut même remplacer votre téléphone
  • L'enceinte Djingo intègre elle aussi Alexa d'Amazon 
  • Une ouverture aux tiers avec des API
  • Djingo Speaker arrivera au printemps 2019, « à partir de 49 euros* »
S'abonner à partir de 3,75 €