SpaceX : un contrat à 96,5 millions de dollars avec l'US Air Force, un lancement demain matin

Sans récupération du 1er étage
Tech 3 min
SpaceX : un contrat à 96,5 millions de dollars avec l'US Air Force, un lancement demain matin
Crédits : SpaceX

SpaceX vient de signer un second contrat avec l'US Air Force pour une mission à plus de 96 millions de dollars. Une bonne nouvelle pour la société d'Elon Musk qui se prépare à lancer une nouvelle fusée Falcon 9 demain à partir de 6h35, sauf report de dernière minute.

Depuis mai 2015, SpaceX est certifiée par l'US Air Force pour des missions relevant de « la sécurité nationale ». Un premier contrat était remporté un an plus tard afin de mettre en orbite un satellite GPS-3 en 2018, pour un montant de 82 millions de dollars. Aujourd'hui, le département américain de la défense vient d'annoncer que la société d'Elon Musk doublait la mise.

Un lancement à plus de 96 millions de dollars avec l'US Air Force

Il est en effet question de la signature d'un « contrat à prix fixe ferme de 96 500 900 dollars pour des services de lancement afin de livrer un satellite GPS III à son orbite prévue », en 2019. L'US Air Force ajoute que cette décision est le résultat d'une mise en concurrence de « deux offres reçues ». Même si elle n'est pas citée directement, la seconde émane très certainement d'United Launch Alliance (ULA), une co-entreprise de Boeing et Lockheed Martin. C'est en effet la seule autre société certifiée pour ce genre de mission.

Le montant de plus de 96 millions de dollars n'est pas surprenant. Lors d'un « Mardi de l'espace » organisé par le CNES, Alain Souchier et Jérôme Vila expliquaient que SpaceX bénéficie parfois d'un coup de pouce de la part des institutions américaines avec des prix plus élevés, ce qui lui permet ainsi de baisser ses tarifs pour les lancements privés, et ainsi gagner plus facilement des contrats.

« C'est de bonne guerre » concède Jérôme Vila du CNES. Mais cette situation n'est pas vraiment du goût de Stéphane Israël, le PDG d'Arianespace : « SpaceX ne met aucun prix sur son site web, surfacture ses lancements quand il vend aux institutions américaines et les sous-facture quand il vient sur le marché européen ». Il ajoutait que « les prix varient en fonction du client et c'est un avantage que nous n'avons pas nous en Europe [...] ou en tout cas pas dans les mêmes proportions ».

Décollage de Falcon 9 programmé pour demain, pas de récupération du 1er étage

Quoi qu'il en soit, SpaceX multiplie les annonces et les partenariats ces dernières semaines, notamment avec la mise en place d'un programme pour de riches touristes de l'espace, le décollage d'une fusée toutes les deux à trois semaines et la réutilisation de pas moins de six premiers étages cette année... à condition qu'un grain de sable ou une explosion inopinée ne viennent pas gripper les rouages mis en place, évidemment.

SpaceX devait procéder à un lancement de Falcon 9 hier, mais celui-ci a été reporté à cause de la météo. Une nouvelle fenêtre de tir pour la mission EchoStar XXIII est prévue demain. Cette fois-ci, SpaceX ne tentera pas de récupérer le premier étage de sa fusée « en raison des exigences de la mission ». En l'occurrence il s'agit du poids du satellite et de son orbite relativement haute.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !