Tourisme spatial : SpaceX veut rejouer une partie du programme Apollo

Apollo 8 plutôt qu'Apollo 13 76
En bref
image dediée
Crédits : Magnilion/iStock
Nouvelle Techno
Sébastien Gavois

Envie de vous payer un voyage d'une semaine dans l'espace en passant derrière la Lune ? SpaceX vient d'accepter les premières réservations de touristes qui ont mis sur la table un « dépôt important ». Cette mission est prévue pour 2018 et d'autres devraient suivre.

SpaceX ne cache pas son ambition de multiplier les lancements de fusées cette année (promesse déjà faite l'année dernière), un bon moyen de rattraper le retard accumulé suite à une explosion début septembre. De quoi mettre ses équipes sous pression, mais visiblement pas encore assez pour Elon Musk qui a décidé d'ajouter une nouvelle mission prévue pour 2018 : envoyer une capsule Crew Dragon faire le tour de la Lune avec de riches touristes à son bord.

Envie de « marcher » dans les pas des astronautes des missions Apollo ? 

Dans son communiqué de presse, SpaceX explique qu'elle a été « approchée » afin d'envoyer deux civils pour un voyage autour de la lune. Ils se connaissent, précise la société, et ont fait un « dépôt important » afin de réserver leur place pour cette mission qui les mènera sur les traces des astronautes de la mission Apollo. Cerise sur le gâteau, le lancement se fera depuis le Pad 39A du Kennedy Space Center.

Comme toujours avec SpaceX, le calendrier est serré (mais il déborde très souvent) et les premiers tests physiques devraient commencer cette année, en même temps que la formation des futurs touristes de l'espace. De plus amples informations seront données ultérieurement et la société ajoute que d'autres personnes ont fait part de leur « vif intérêt » pour ce programme. Elle prévoit donc de mettre sur pied d'autres équipages par la suite. 

Un voyage à bord de Crew Dragon, installé sur une fusée Falcon 9 Heavy

Une fusée Falcon 9 Heavy s'occupera du lancement. Il s'agit d'une version améliorée de Falcon 9 qui n'a pas encore décollé, et qui devrait réaliser son vol inaugural cet été. Pour ce voyage, les touristes prendront place à bord d'une capsule Crew Dragon (Dragon de seconde génération) qui a été financée en « majeure partie » par la NASA.

SpaceX en profite donc pour remercier l'agence spatiale américaine « sans qui cela ne serait pas possible ».

Pour rappel, plus tard cette année SpaceX devrait lancer sa première capsule Crew Dragon à destination de la Station Spatiale Internationale. Il s'agira d'un vol non habité, mais les choses pourraient changer selon les desiderata de la NASA. Dans tous les cas, un vol avec des astronautes est prévu pour le premier trimestre de 2018. 

La NASA encourage cette initiative qui pourrait faire baisser ses prix

Selon SpaceX, ce programme de tourisme spatial, qui est « encouragé » par la NASA, devrait permettre de réduire les coûts pour les missions gouvernementales... alors que celles-ci participent justement au financement la société d'Elon Musk. En effet, comme nous l'avons expliqué dans une précédente actualité, SpaceX facture parfois près de 100 millions de dollars une mission pour la NASA ou l'US Air Force, alors qu'elle serait de l'ordre de 60 millions pour un partenaire privé.

Lors de la conférence de presse, Elon Musk expliquait que ses programmes touristiques pourraient contribuer à hauteur de 10 ou 20 % des revenus annuels de SpaceX. Dans tous les cas, cela s'inscrit dans le cadre d'un programme plus large qui consiste à envoyer des hommes un peu partout dans notre système solaire ou pour coloniser Mars (voir cette actualité).

Le tourisme spatial est en plein essor et SpaceX n'est pas le seul sur la brèche. Blue Origin et Virgin Galactic veulent également envoyer des humains dans l'espace, mais pour un voyage de quelques minutes seulement.


chargement
Chargement des commentaires...