Fusées : nouveau décollage d'Ariane 5 ce soir, SpaceX certifiée par l'Air Force

Avec 9,2 tonnes dans la soute à bagages 63
En bref
image dediée
Crédits : ESA-D. Ducros, 2012
Nouvelle Techno
Sébastien Gavois

Alors qu'Arianespace se prépare à lancer une nouvelle fusée ce soir, SpaceX prend du galon. L'Air Force vient en effet d'annoncer la certification du lanceur Falcon 9 pour la mise en place de missions militaires et relevant de la sécurité nationale.

Ce soir, entre 23h16 et 00h40, Arianespace devrait lancer une nouvelle fusée, sauf annulation ou retard de dernière minute comme cela peut arriver, notamment à cause de conditions climatiques changeantes. Ariane 5 ECA, une version capable de porter 10 tonnes de chargement utile en orbite géostationnaire, est d'ores et déjà sur l'aire de lancement.

La version gros porteur d'Ariane 5  sur le pas de tir, avec deux satellites à son bord

À son bord, deux satellites de télécommunications : DIRECTV-15 et Sky Mexico-1. Le premier a été construit par Airbus et permettra de fournir une capacité de réserve pour des services de télévision de Directv. Sa durée de vie est de 15 ans et il couvrira la zone des États-Unis, de l’Alaska, d'Hawaï et de Porto Rico. Le second provient de chez Orbital ATK. Il dispose de la même durée de vie, mais fournira des services de diffusion directe au Mexique, à l’Amérique Centrale ainsi qu'aux Caraïbes. La masse au décollage du premier est de 6 200 kg, contre 3 000 kg pour le second, soit 9 200 kg au total.

Un live sera mis en place à partir de 23h :

L'Air Force certifie le lanceur Falcon 9 pour ses missions, premier appel d'offres en juin

Hasard ou pas du calendrier, l'Air Force vient de publier un communiqué afin d'indiquer que la société SpaceX était désormais certifiée par ses soins et qu'elle pouvait donc participer à des lancements de missions pour son compte et relevant de la sécurité nationale. De quoi donner encore plus de poids à la société d'Elon Musk qui tente de mettre au point un système de récupération du premier étage de son lanceur. La précédente tentative était un échec, mais il ne manquait tout de même pas grand-chose.

Pour Deborah Lee James, la secrétaire de l'armée de l'air, « c'est une étape très importante ». Elle ajoute que « l'émergence de SpaceX comme lanceur commercial viable permet de mettre en concurrence des services de lancement pour la première fois depuis près d'une décennie ». Dans le communiqué de presse, on apprend que « la première occasion pour SpaceX d'entrer en concurrence afin de lancer une fusée est prévue pour le mois de juin », lorsqu'il faudra répondre à un appel d'offres pour la mise en orbite des satellites GPS III.


chargement
Chargement des commentaires...