SFR va restructurer sa distribution et annonce un futur plan de départs volontaires

Tout s'accélère 46
En bref
image dediée
Société
David Legrand

Michel Paulin s'est exprimé auprès des salariés de SFR dans une lettre interne afin d'annoncer l'un de ses projets : la restructuration de la distribution de SFR. Deux nouvelles entités vont ainsi être créées, ce qui va mener à un plan de départ volontaire sur cette activité.

Michel Paulin, directeur général de SFR depuis janvier dernier, est entré en fonction au mois de mai. Et il a fort à faire puisque, même si SFR se porte bien financièrement, l'opérateur continue de perdre des clients chaque trimestre alors que le revenu par abonné est en baisse (voir notre analyse). Une équation qui risque de poser des problèmes à long terme.

Deux nouvelles structures

Dans une lettre adressée aux salariés de l'entreprise dont Next INpact a pu obtenir la copie (voir ci-dessous), il a tenu à évoquer l'un des défis importants du groupe : la réorganisation de sa distribution, qui souffre selon lui, d'une grande complexité alors que le marché se veut plus concurrentiel, avec des attentes différentes de la part des clients.

« Le morcellement de l’activité Distribution BtoC au sein de SFR-Numericable, SFD et 5 sur 5 nuit à l’efficacité et à l’homogénéité de la politique commerciale dans le réseau Espace SFR. De son côté, la superposition des activités commerciales indirectes BtoB au sein de diverses entités juridiques ne nous permet pas de déployer une couverture optimale du territoire, bien qu’un premier pas important vers la simplification ait été franchi avec le regroupement de LTI et Futur Telecom au sein d’une entité unique » explique-t-il.  Ainsi, ce sont deux nouvelles structures autonomes qui devraient créées, chacune adressant son marché : SFR Distribution et SFR Business Distribution.

Deux personnes ont été nommées en charge de ce projet : Grégory Rabuel (BtoC) et Gilles Brunschwig (BtoB). Ils participeront chacun au comité de direction de l'autre, « instaurant ainsi un management croisé afin que la transition se déroule dans les meilleures conditions possibles ». Le premier est directeur commercial Grand Public au sein de SFR, mais aussi directeur de SFD et directeur général délégué de 5sur5, les deux principaux distributeurs de SFR. Le second est l'actuel directeur général de Futur Telecom et LTI Telecom, regroupées depuis juillet 2015 sous une seule marque : Futur.

Un impact sur l'emploi

Mais ces changements, qui vont sans doute prendre un peu de temps à être mis en place et nécessiter une nouvelle organisation, ne seront pas sans impact sur l'emploi. Ils sont néanmoins indispensables, estime Michel Paulin « si notre groupe veut se transformer pour relever les défis qui l’attendent. La simplicité constitue en effet le gage de notre efficacité et du retour à la croissance ».

Ainsi, un plan de départ volontaire est annoncé pour les deux nouvelles entités. Bien entendu, les Instances Représentatives du Personnel (IRP) seront consultées tout au long du processus et des réunions d’information seront organisées afin de répondre aux questions des salariés, mais aussi aux inquiétudes et aux interrogations qu'une telle annonce peut susciter.

Pour rappel, en novembre dernier on apprenait que 62 boutiques SFR ou Numericable fermaient leur portes, les salariés ayant été reclassés au sein des deux filliales 5sur5 et SFD.

Contacté, SFR n'a pour le moment pas répondu à nos questions.

Bonjour à toutes et à tous,

Comme j’ai eu l’occasion de vous le dire lors de mon intervention dans l’auditorium du Campus SFR le 10 mai, il est essentiel à mes yeux que notre action soit guidée par le triptyque suivant : « simplicité, croissance, confiance ». Un des premiers projets à venir l’illustrer est celui dédié à la restructuration de la distribution. Il permettra de simplifier notre distribution afin de renouer avec la croissance et de regagner la confiance de nos clients, de nos partenaires, mais aussi la vôtre. C’est ce projet, essentiel pour le groupe, que je souhaite aujourd’hui partager avec vous.

Ces dernières années, le marché des télécoms ainsi que les attentes des clients ont profondément évolué. L’arrivée du quatrième opérateur, qui a considérablement accru la pression concurrentielle, ainsi que l’essor du e-commerce et des marques « web » sont venus bouleverser le marché BtoC. Du côté du BtoB, les besoins des entreprises se sont diversifiés et enrichis sous l’impulsion de la convergence fixe / mobile, de la digitalisation et de l’arrivée de nouveaux services.

Parallèlement à ces évolutions, l’organisation de notre Distribution souffre d’une grande complexité. En effet, le morcellement de l’activité Distribution BtoC au sein de SFR-Numericable, SFD et 5 sur 5 nuit à l’efficacité et à l’homogénéité de la politique commerciale dans le réseau Espace SFR. De son côté, la superposition des activités commerciales indirectes BtoB au sein de diverses entités juridiques ne nous permet pas de déployer une couverture optimale du territoire, bien qu’un premier pas important vers la simplification ait été franchi avec le regroupement de LTI et Futur Telecom au sein d’une entité unique.

Face à ces facteurs externes et internes, nous envisageons de restructurer nos activités de Distribution à travers deux organisations distinctes et autonomes, capables d’opérer chacune sur son marché propre : « SFR Distribution » pour le BtoC et « SFR Business Distribution » pour le BtoB.

La responsabilité de ce projet sera confiée à Grégory Rabuel pour la partie BtoC et à Gilles Brunschwig pour la partie BtoB. Grégory et Gilles participeront chacun au Codir de l’autre, instaurant ainsi un management croisé afin que la transition se déroule dans les meilleures conditions possibles.

Sa mise en place va se dérouler en deux étapes : une première étape destinée à la structuration juridique des deux entités, puis une seconde étape qui consistera à mettre en place une organisation propre à chacune des activités. Cette restructuration aura nécessairement des impacts sur le volume d’emploi des deux nouvelles entités et donnera lieu pour celles-ci à un plan de départ volontaire. Les Instances Représentatives du Personnel (IRP) seront naturellement consultées pour chacune de ces deux étapes.

J’ai conscience que ces changements vont générer des inquiétudes et des interrogations. Ils sont toutefois indispensables si notre groupe veut se transformer pour relever les défis qui l’attendent. La simplicité constitue en effet le gage de notre efficacité et du retour à la croissance.

Des réunions d’information seront organisées, côté BtoC et côté BtoB, dans les prochains jours pour les différentes équipes concernées afin de présenter plus en détail le projet et de de répondre à vos questions.

Bien à vous,

Michel Paulin


chargement
Chargement des commentaires...