SFR renouvelle sa direction, Michel Paulin devient directeur général

Super Paulin ! 14
image dediée
Crédits : AndreyPopov/iStock/ThinkStock
FAI

SFR complète son équipe dirigeante. Michel Paulin vient d'être nommé directeur général du groupe, dont il a déjà fait partie pendant plusieurs années. Il doit mener la « reconquête » des abonnés sur le fixe et le mobile par SFR, qui en perd constamment depuis plusieurs trimestres.

Renouvellement à la tête de SFR. Le groupe a annoncé vendredi le nom de son nouveau directeur général, Michel Paulin, une connaissance de longue date de Michel Combes, le président du groupe. « Notre proximité personnelle et professionnelle sera un atout majeur pour la réussite de SFR. Nous avons à cœur de mener la dream team désormais à la tête de l'entreprise vers de nombreux succès » vante ce dernier dans un communiqué.

Reconquérir le marché français des télécoms

Michel Paulin a passé la majorité de sa carrière dans les télécoms, chez France Télécom, dans différentes entreprises du groupe SFR actuel (dont LDCom puis Neuf Cegetel), avant de diriger le deuxième opérateur marocain, Méditel. Il doit contribuer à la « reconquête » du marché Internet français par SFR, pour « en faire l’opérateur leader du très haut débit et des contenus ». Une stratégie déjà amorcée avec l'offre de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) Zive, inclus d'office dans certains forfaits.

La reconquête de parts de marché sera donc importante pour le groupe, qui perd continuellement des abonnés depuis plusieurs trimestres. Une chute du chiffre d'affaires à peine compensée par des revenus moyens par abonné (ARPU) en hausse. L'entreprise est donc plus rentable, mais sur un chiffre d'affaires moindre... Sans compter les dividendes exigés par Altice, qui mettent le groupe dans le rouge.

Une nouvelle équipe en place au premier trimestre

Michel Paulin remplace Éric Denoyer, qui a quitté ses fonctions en début de mois. Il avait entre autres orchestré le rapprochement des marques du groupe (Numericable, SFR, Virgin Mobile, Completel et Telindus) l'an passé. Il rejoint le Conseil d’administration de SFR, « assurant ainsi la continuité des activités de l'entreprise », sans rôle exécutif.

L'équipe dirigeante, elle aussi, est renouvelée et doit prendre ses fonctions dans le courant du trimestre. Elle est désormais divisée en trois pôles : commerce, opérations et support. Une « dream team » pour un groupe « toujours plus proche de ses clients, ses partenaires et fournisseurs, doté des meilleurs réseaux, et offrant la meilleure expérience client ». Des points sur lesquels SFR a été grandement pris en défaut ces derniers mois, par exemple sur le paiement de ses fournisseurs ou sur certains indicateurs de qualité de service fixe. Cela même s'il prend la tête des activations d'antennes en 4G.

Publiée le 25/01/2016 à 10:30
Guénaël Pépin

Journaliste jamais sans sa fibre, spécialiste du marché des télécoms, dénicheur d'initiatives et de replays innovants.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €


chargement
Chargement des commentaires...