On a testé NIU de NodOn : le bouton connecté qui fonctionne avec IFTTT

Étanche, pourra-t-il éviter le flop ? 19
image dediée
Obj. Connectés CES

L'année dernière, la société française NodOn  annonçait NIU, un bouton connecté qui a l'avantage de fonctionner avec le service d'automatisation IFTTT. Alors qu'il se prépare à accueillir de nouvelles fonctionnalités, nous avons décidé de le tester.

Lors de notre passage au CES de Las Vegas l'année dernière, nous avons découvert NodOn, une société française spécialisée dans les solutions domotiques. Parmi ses annonces du moment, on retrouvait un petit produit qui nous avait interpellé : le NIU.

Un bouton connecté géré par IFTTT

Pour faire simple, il s'agit d'un bouton connecté plutôt compact et léger (36 x 36 x 12 mm pour 17 grammes) pensé pour automatiser certaines tâches à travers un appareil mobile. Mais surtout, il était annoncé comme compatible avec le service IFTTT, ce qui avait pour effet de démultiplier ses possibilités. Une idée reprise depuis par Logitech avec son Pop Home Switch.

Pour rappel, IFTTT permet de créer des « applets » permettant de relier ensemble des dizaines de services en fonction de règles précises (voir notre analyse). Vous voulez allumer vos ampoules Hue lorsque le soleil se lèvepartager vos favoris Pocket sur Twitter ou relever vos heures de travail dans une feuille de calcul via Google Drive ? C'est possible en quelques clics. 

Des milliers de recettes sont partagées par la communauté, mais vous pouvez constituer les vôtres en fonction de vos besoins. Le fait de pouvoir faire entrer un bouton dans l'équation est ainsi plus qu'intéressant. 

Un produit simple, magnétique et IP67 à 30 euros

Le NIU est disponible depuis le début de l'été, vendu chez quelques revendeurs pour un peu moins de 30 euros environ. Nous avons donc décidé d'en acheter un et de faire le point à l'occasion de l'édition 2017 du CES afin de voir le chemin parcouru depuis par la société sur ce produit.

Livré dans une petite boîte prévue pour un stockage en rayon, il est accompagné de l'essentiel, sans trop de fioritures. Ainsi, on a droit à une carte en deux volets qui fait office de manuel, un document contenant les mentions légales et... un support « ventouse » noir.

La société le présente comme une solution pour « selfie » (nous verrons plus tard pourquoi), mais il faut plutôt le voir comme un moyen de poser votre smartphone face à vous sans avoir besoin d'une housse spécifique. Pratique pour les habitués du train. Il dispose de deux positions : à plat (pour le stocker) et arrondi (ce qui permet l'inclinaison du smartphone). Il est vendu séparément en trois coloris pour 3,90 euros.

NodOn NIU

Le bouton lui-même est conforme à ce que nous avions vu au CES de l'année dernière. Son design est plutôt plaisant, reprenant celui d'autres produits de la marque. Il est proposé en six coloris : Blue Tech, Cozy Grey, Blue Lagoon, Soft Berry, White et Wasabi. C'est ce dernier que nous avons choisi. Sa partie supérieure est de type « soft touch », sa base est aimantée. Cela permettra de le fixer sur votre frigo par exemple. 

L'ensemble est annoncé comme IP67. Le NIU peut donc résister aux poussières et à une immersion temporaire jusqu'à un mètre. L'appareil peut fonctionner sur une plage de température allant de -10°C à 50°C. Seul petit regret, le plastique utilisé pour le système d'ouverture de la pile est assez fragile, il faudra donc faire attention à ce que vous utilisez afin de ne pas trop l'abimer.

NodOn NIU

Bluetooth, smartphone et compte obligatoires

L'autonomie annoncée est de deux ans avec la pile (fournie) de type CR2032. Le protocole radio utilisé est le Bluetooth LE (2,4 GHz), ce qui permet une portée de 25 mètres. Selon nos constatations, elle est effectivement de cet ordre et la détection peut se faire même à travers quelques murs/portes. 

Le NIU ne fonctionne pas seul. Pour l'utiliser, Il faut installer et lancer (au moins en arrière plan) une application sur votre appareil mobile avec le bluetooth activé. Elle est disponible sur Android et iOS uniquement. Un compte est aussi nécessaire. Pour le créer, vous devrez préciser une adresse email et un mot de passe.

Vous avez aussi la possibilité de le créer et de vous y connecter en ligne à travers le site MyNIU.fr. Consacré au produit, celui-ci fait office de présentation, de boutique en ligne mais aussi d'interface de gestion de votre compte. Ne vous attendez par contre pas à pouvoir voir ou gérer votre bouton, cela n'est possible qu'à travers l'application.

Une application correcte, mais sans plus

Celle-ci arbore un design assez simple, et une navigation par menu hamburger. Couleurs de la marque oblige, vous devrez aimer la couleur orange. On a vu plus abouti graphiquement, mais l'ensemble fait le job. Une fois connecté, plusieurs possibilités vous seront proposées : 

  • Connecter votre NIU
  • Acheter un NIU
  • Utiliser un NIU virtuel

Cette dernière solution est intéressante pour ceux qui voudraient simplement tester l'application et ses possibilités avant d'acheter le bouton. En effet, tout fonctionnera de la même manière, excepté que le clic sera possible uniquement à travers l'application.

Pour connecter votre NIU, rien de bien compliqué. Il suffira en effet de rester appuyé dessus jusqu'à ce que l'appairage soit effectué, ce qui demande une dizaine de secondes. Votre bouton apparaîtra alors à l'écran et vous pourrez lui choisir un petit nom. Vous pourrez aussi préciser le lieu où il est situé. 

NodOn NIU ApplicationNodOn NIU ApplicationNodOn NIU ApplicationNodOn NIU ApplicationNodOn NIU Application

Pour autant, il est toujours impossible d'utiliser plusieurs NIU avec un même appareil. Ajouter un NIU revient donc à remplacer celui qui est configuré par un autre, même si le message parle de suppression. On a vu plus clair, d'autant que finalement, rien n'est proposé pour simplement supprimer le bouton configuré.

Quoi qu'il en soit, une fois la procédure terminée, vous verrez votre bouton apparaître avec le niveau de sa batterie. Vous pourrez le configurer en appuyant sur la roue crantée. Vous aurez alors la possibilité de simuler un clic sur votre NIU directement en pressant celui affiché à l'écran. Cela aura la même action que si vous pressiez le bouton physiquement, comme avec un NIU virtuel.

Trois niveaux de clic, quelques déceptions

Vous pourrez ensuite configurer les trois actions possibles : celle sur un clic simple, un double clic ou un clic long. Comme évoqué au départ, vous avez la possibilité d'utiliser deux types d'actions : celles qui sont réalisées sur le smartphone, ou passer par IFTTT.

Dans le premier cas, six actions sont disponibles : prendre une photo, une vidéo, lancer un enregistrement audio (dictaphone), initier un appel fictif, jouer un son ou permettre de retrouver votre smartphone. 

En sélectionnant une action, vous afficherez un descriptif détaillé de celle-ci ainsi que ses paramètres. Vous pourrez par exemple décider si vous voulez afficher une notification et/ou un tutoriel lorsque vous l'enclenchez, choisir le capteur à utiliser dans le cas de la photo/vidéo ou le son à jouer.

NodOn NIU ApplicationNodOn NIU ApplicationNodOn NIU ApplicationNodOn NIU ApplicationNodOn NIU Application

Le mode dictaphone peut être intéressant pour ceux qui veulent lancer un enregistrement simplement ou de manière discrète. Comme pour la photo ou la vidéo, une fois l'action lancée, le bouton pourra servir de mode de contrôle avec un simple ou un double clic (le clic long retournant au menu de l'application). Vous retrouverez les enregistrements dans la section « Mémos audio » du menu hamburger où vous pourrez les lire, les renommer ou les supprimer.

L'appel fictif vous permet de simuler le fait qu'une personne cherche à vous joindre, ce qui peut être utile pour éviter une conversation un peu longue ou gênante. Vous devrez préciser votre numéro, celui utilisé pour l'appel sera toujours le même, vous pouvez donc le configurer dans vos contacts. Attention néanmoins, cette action est limitée à 365 crédits (un par appel). Rien n'est précisé concernant la possibilité d'en récupérer.

On aura aussi un regret au niveau de la fonction permettant de retrouver le smartphone : comme elle ne fonctionnera que si l'application NIU est lancée sur l'appareil, dans de nombreux cas, elle ne servira à rien. Dommage.

IFTTT : le sauveur

Autant dire que si ces seules possibilités étaient offertes, NIU ne serait qu'un simple gadget Bluetooth comme il en existe des centaines d'autres. Mais c'est bien l'appairage avec IFTTT qui est le plus intéressant à mettre en place. Pour cela, vous devez disposer d'un compte sur le service et vous y connecter.

Vous pourrez alors créer des applets intégrant le channel NIU comme déclencheur, avec trois possibilités : clic simple, double clic ou clic long. Vous pourrez ensuite choisir n'importe quelle action à relier à cela : envoyer un email à un collègue lui demandant de vous faire un café, gérer vos lampes, vos volets ou la température de votre thermostat connecté. C'est à vous de voir. Vous pourrez bien entendu cumuler plusieurs actions sur un même clic.

NodOn NIU IFTTT

Attention néanmoins, votre appareil mobile devra être à proximité du NIU pour que cela fonctionne. Contrairement à ce que l'on avait pu voir avec le bouton Dash d'Amazon, il n'est pas indépendant et ne peut pas se connecter lui-même à un internet via le Wi-Fi par exemple.

Ainsi, si vous proposez à vos enfants de vous signaler leur retour à la maison à travers le bouton et que votre smartphone est avec vous au travail, cela ne marchera pas. Vous avez néanmoins la possibilité de relier votre NIU à un appareil qui ne bougera pas de chez vous comme une tablette par exemple. 

Gadget ou non ? L'utilité d'un tel produit dépendra principalement de votre besoin et de votre usage d'un service comme IFTTT. Il doit surtout être vu comme une première approche de la domotique, qui ne demandera pas un équipement ou un investissement important.

Certains regretterons sans doute une compatibilité qui n'est pas étendue à des services alternatifs comme Zapier ou Flow de Microsoft par exemple. D'autres qu'aucun protocole domotique ou qu'aucune station ne soit supportée en complément ou à travers le bluetooth. Mais pour ceux-là, NodOn propose d'autres produits.

Des promesses, mais des preuves qui restent à faire

Concernant les possibilités de base du NIU, NodOn avait annoncé que trois autres seraient proposées via une mise à jour « avant la fin de 2016 » : localiser vos endroits favoris, simuler un « Dis Siri » ou demander une répétition d'alarme (snooze). Mais force est de constater que cela n'est pas encore le cas, la dernière mise à jour des applications datant d'octobre/novembre. 

À l'occasion de l'édition 2017 du CES, la marque indique qu'elle va intégrer un support natif des applications Spotify et Deezer du smartphone (Lecture, pause, musique suivante), des Philips HUE et intégrer plus nativement les recettes les plus populaires d'IFTTT. Le tout est annoncé pour février prochain. Espérons que cette fois, la promesse sera tenue.

Publiée le 03/01/2017 à 10:00
David Legrand

Directeur des rédactions et responsable des L@bs de Nancy. Geek de l'extrême spécialisé dans l'analyse des produits high-tech, les réseaux sociaux et les trios d'écrans. Adepte du libre.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €


chargement
Chargement des commentaires...