Silverblue : le futur de Fedora, mais une route encore longue

Sécurité contre expérience utilisateur 20
image dediée
OS
Vincent Hermann

Aux côtés de l’édition Workstation classique de Fedora grandit une autre variante, moins connue : Silverblue. Fondée sur le concept de système inaltérable et les conteneurs, ses concepteurs y voient le futur de la distribution.

Fedora est depuis longtemps le laboratoire de Red Hat pour tester l’ensemble des nouveautés logicielles qui l’intéressent. Tout ce qui a été éprouvé au cours des versions et assure un bon niveau de fiabilité peut être incorporé ensuite dans RHEL (Red Hat Enterprise Linux).

La distribution n’est cependant pas disponible qu’en une seule variante. Les plus connues, largement mises en avant sur le site officiel, sont Workstation et Server, dont les noms sont suffisamment parlants. Il en existe d’autres, dont Silverblue. Visuellement, il est difficile de les séparer. Sous le capot, c'est une autre paire de manches.

La philosophie derrière Silverblue

Lisez la suite : 93 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...