Le Défenseur des droits dénonce des « carences dans les processus publics de dématérialisation »

Procédures à cuire 48
image dediée
Crédits : grinvalds/iStock
Loi
Xavier Berne

Alors que le gouvernement ambitionne de rendre l’ensemble des démarches administratives accessibles sur Internet d’ici à la fin du quinquennat, le Défenseur des droits, Jacques Toubon, s’inquiète (encore) des « carences dans les processus publics de dématérialisation ».

« Nous traitons plusieurs milliers de dossiers mettant en cause les processus de dématérialisation des services publics », déplore aujourd’hui Jacques Toubon, le Défenseur des droits, dans les colonnes des Échos. Ce qui ne serait, selon l’intéressé, qu’une « goutte d’eau » par rapport aux nombreux problèmes rencontrés par les Français, mais qui ne font pas forcément l’objet d’une plainte jusque devant son office.

Demande d’allocations familiales ou de prime d’activité, inscription à Pôle emploi, déclarations de revenus, cartes grises... Difficile d’énumérer toutes les formalités pouvant désormais être réalisées à distance, grâce à Internet. Une évolution « louable et qui peut se faire au bénéfice du plus grand nombre », reconnaît Jacques Toubon. Mais pour l’ancien ministre de Jacques Chirac, la numérisation est surtout à l’origine d’une « inégalité d'accès au service public ».

« Fracture numérique », défauts de conception, manque d'accessibilité...

Lisez la suite : 79 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...