L'Arcep libère les fréquences de la 5G et prolonge l'ouverture du guichet THD radio

La 5G délivrée du THD radio 8
image dediée
Crédits : feellife/iStock
Téléphonie
Sébastien Gavois

Pour la 5G, l'Arcep doit faire le ménage dans la bande de 3 490 à 3 800 MHz. Une série de décisions a ainsi été adoptée pour libérer l'espace. Pendant ce temps, le régulateur joue l'apaisement avec les territoires et prolonge l'ouverture du guichet THD radio, y compris pour les acteurs n'ayant pas répondu à sa consultation de juin. 

Le régulateur des télécoms est (enfin) entré dans la dernière ligne droite pour l'attribution des fréquences 5G aux opérateurs. Le projet actuel (soumis à consultation publique) est taillé pour les quatre opérateurs nationaux qui devront se partager 310 MHz de spectre, répartis en 31 blocs de 10 MHz  de 3 490 à 3 800 MHz. 

Problème, cette bande de fréquences est également utilisée par d'autres acteurs du numérique, notamment le THD radio. L'Arcep rappelle qu'il s'agit « d'un réseau de boucle locale radio établi pour proposer des accès fixes à internet à très haut débit ». L'ouverture du guichet permettant d'obtenir des fréquences et les conditions d'accès sont au centre des préoccupations de certains acteurs du numérique. L'Arcep précise sa position et joue l'apaisement. 

Un calendrier variable pour déposer les projets

Lisez la suite : 83 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...