Le revenu des opérateurs recule encore, plus d'un exaoctet sur le mobile en trois mois

En route vers le zettaoctet ! 12
image dediée
Crédits : triloks/iStock
Web
Sébastien Gavois

Au quatrième trimestre 2018, les revenus des services fixes ont baissé de 3,2 %, alors que les portabilités étaient en chute libre avec - 26,5 % en un an. Sur la partie mobile, les revenus sont quasiment stables, contrairement aux usages qui continuent d'augmenter. Sur trois mois, l'exaoctet de données a ainsi été dépassé.

L'Arcep a mis en ligne son observatoire des marchés des communications électroniques pour le quatrième trimestre de l'année 2018. Il concerne aussi bien le fixe que le mobile et permet donc d'avoir une vision d'ensemble du marché, aussi bien côté opérateurs que clients. 

Avec 9,144 milliards d'euros HT, le revenu global des acteurs recule pour le deuxième trimestre consécutif après une première moitié d'année quasiment stable. Il était pour rappel de 9,381 milliards HT au quatrième trimestre 2017, soit une baisse de 2,5 %.

Le fixe représente toujours la part la plus importante avec 4,205 milliards d'euros (-3,2 %), suivi par le mobile avec 3,303 milliards (-0,1%), les revenus annexes (1,390 milliard) et les services à valeur ajoutée (246 millions).

Arcep observatoire T4 2018 fixe

Passons maintenant au détail des chiffres et des consommations sur le fixe, puis le mobile.

Plus de 29 millions de lignes fixes, le câble recule

Lisez la suite : 90 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...