Le télétravail, bientôt une « alternative » à certains arrêts maladie ?

Un truc de malade 102
image dediée
Crédits : _laurent/iStock
Loi
Xavier Berne

Et si l’on permettait à certaines personnes en arrêt maladie de continuer à travailler, chez elles, grâce à Internet ? L’idée, loin d’être nouvelle, est actuellement auscultée par une mission lancée par le Premier ministre.

Assez peu répandu en France, le télétravail peut se révéler très avantageux pour le salarié comme pour son employeur : moins de déplacements et de fatigue, amélioration de la productivité, baisse de l’absentéisme, etc.

Alors que le gouvernement cherche à limiter le nombre d’arrêts maladies (jugés particulièrement coûteux pour la Sécurité sociale), RTL révélait hier que le travail à domicile pourrait faire office d’alternative à certains arrêts. « En pratique, expliquent nos confrères, si vous êtes secrétaire et vous vous cassez la cheville, prendre le métro ou votre voiture est certes très compliqué, vous avez aussi sans doute besoin d'être au calme, mais cela ne vous empêche pas de travailler de chez vous, sur un ordinateur. »

Le Premier ministre évoque une « reprise progressive, notamment par le télétravail »

Lisez la suite : 80 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...