Bataille de plaintes entre Mozilla et Yahoo

Mozilla en mode Godzilla 30
image dediée
Crédits : slobo/iStock
Justice
Par
le vendredi 08 décembre 2017 à 08:30
Kevin Hottot

Oath (ex Yahoo) et Mozilla se sont engagées dans un long bras de fer juridique. Le premier reproche au second d'avoir rompu un accord selon lequel Yahoo devait être proposé comme moteur de recherche par défaut sur Firefox dans plusieurs marchés. L'éditeur du navigateur contre-attaque. 

Depuis 2014, Mozilla et Yahoo sont liés par un accord stipulant que le moteur américain doit être proposé par défaut aux utilisateurs de Firefox dans plusieurs marchés, dont les États-Unis. En échange de cette faveur, Yahoo procède à de copieux versements sur le compte de Mozilla.

Un partenariat signé pour cinq ans qui a été rompu par l'éditeur le 10 novembre dernier. Un fait que la filiale de Verizon a bien du mal à digérer, d'autant plus que dans la foulée, le navigateur a choisi Google comme nouveau partenaire. 

Un accord stratégique pour Yahoo

Dans sa plainte, Oath/Yahoo explique avoir reçu un courrier le 10 novembre le notifiant d'une rupture de l'accord stratégique signé trois ans plus tôt, ce avec effet immédiat. En réaction, l'entreprise a demandé à son partenaire de rétablir les services promis tels qu'ils étaient prévus, ce à quoi Mozilla s'est refusée. 

La plainte, largement caviardée,  ne détaille pas exactement les engagements rompus par l'éditeur de Firefox, mais assure qu'elle cause du tort à Yahoo et Oath, notamment en termes de réputation. En réparation, Yahoo réclame non seulement le rétablissement des prestations promises, mais aussi des dommages dont le montant n'a pas été fixé. 

#BalanceTonContrat

Lisez la suite : 70 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...