Firefox se désintoxique de Google et s'associe à Yahoo outre-Atlantique

Mais aussi à Baidu et Yandex 68
En bref
image dediée
Navigateurs
David Legrand

Mozilla vient de fêter ses dix ans et d'annoncer quelques nouveautés. Mais la fondation semble surtout décidée à revoir son modèle économique afin de réduire sa dépendance vis-à-vis de Google. Ainsi, après avoir introduit des tuiles publicitaires dans Firefox, elle s'est associée avec Yahoo et d'autres services.

La fondation Mozilla, qui est (entre autres) à l'origine de Firefox, rencontre un problème stratégique depuis de nombreuses années : elle est fortement dépendante des revenus fournis par Google, qui est ainsi à la fois son partenaire mais aussi son concurrent principal à travers Chrome. Elle cherche donc logiquement à réduire cette dépendance, ce qui n'est pas une chose aisée.

10 ans de Firefox, et de partenariat avec Google

En effet, comme elle le rappelle dans un billet de blog, le moteur de recherche est celui proposé par défaut dans Firefox depuis 2004. Un avantage pour les utilisateurs puisqu'il reste sans doute le plus efficace du marché, mais aussi une source de revenus importante à travers un accord commercial renouvelé de manière régulière. Celui-ci arrivait d'ailleurs à échéance, alors que le navigateur vient de fêter ses 10 ans.

Yahoo, Baidu et Yandex comme nouveaux soutiens

On se demandait alors si tout allait continuer de la même manière. Ce ne sera pas le cas. Mozilla indique en effet avoir décidé de ne plus avoir un partenaire global, mais de négocier les choses de manière un peu plus locale. Ainsi, aux États-Unis, ce sera Yahoo qui sera désormais le moteur de recherche par défaut, et ce pour une durée de cinq ans.

Bien entendu, des alternatives restent proposées, dont Google. Il serait d'ailleurs intéressant de savoir quelle part des utilisateurs modifiait ce paramètre auparavant, et combien vont le faire désormais. Mais ce n'est pas tout puisque Yahoo s'est aussi engagé à supporter Do Not Track dans Firefox, et proposera une nouvelle interface d'ici le mois de décembre.

La Chine et la Russie seront aussi des cas spécifiques, avec leurs propres alternatives et Baidu ou Yandex seront respectivement sélectionnés par défaut. Notez que c'était déjà le cas pour le premier. Dans tous les autres pays, dont la France, Google restera par contre le partenaire privilégié et donc le moteur de recherche par défaut.

Firefox Yahoo


chargement
Chargement des commentaires...