Les organisations du secteur culturel au chevet de la redevance TV universelle

Même pour les foyers sans TV 56
image dediée
Crédits : Lokibaho/iStock
Loi
Par
le vendredi 17 novembre 2017 à 10:00
Marc Rees

La réforme de la redevance, telle que proposée par certaines députées, est applaudie par une brochette d’organisations du secteur. « Un rapport sérieux et approfondi » chantent-elles en chœur. Et pour cause, elles plaident aussi pour une redevance universelle, décorrélée de la détention d’un téléviseur.

Dans le cadre du débat autour du projet de loi de finances, un rapport débattu en commission des affaires culturelles a décrit plusieurs pistes de réforme pour revoir de fond en comble le financement de l’audiovisuel public. 

Pour mémoire, Frédérique Dumas et Béatrice Piron, députées LREM, proposent de remplacer la redevance actuelle par une ponction universelle sur l’ensemble des foyers.

Avec cette réforme, l’actuelle redevance assise sur la détention d’un poste de télévision classique laisserait place à une contribution payée en « contrepartie d’une offre potentielle, accessible pour tous ». En clair, c’est parce qu’un foyer aurait potentiellement accès à une offre de l’audiovisuel public qu’il devrait payer.

Une contribution universelle, seule solution d'un financement pérenne

Lisez la suite : 65 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...