En octobre, Orange s'est réveillé sur le déploiement de la 4G, Free Mobile sur la 3G

En outre-mer par contre... 19
Accès libre
image dediée
Téléphonie
Par
le mercredi 08 novembre 2017 à 14:00
Sébastien Gavois

En octobre, Orange a activé plus de 1 000 antennes sur son réseau 4G, loin devant Free Mobile, SFR et Bouygues Telecom. Il n'y a que très peu de mouvement en outre-mer, avec là encore Orange qui joue le rôle de locomotive. Pour sa part, Free Mobile signe un bon mois sur la 3G.

Rendez-vous incontournable du début de mois : l'observatoire ANFR du déploiement des réseaux mobiles par les opérateurs. Il s'agit comme toujours de données transmises par ces derniers, pas de relevés effectués par l'Agence nationale des fréquences.

Voici sans plus tarder les chiffres pour le mois d'octobre avec, entre parenthèses, l'évolution par rapport à septembre :

Bouygues Telecom :

  • 2 600 MHz : 2 287 (+347)
  • 2 100 MHz : 22 (stable)
  • 1 800 MHz : 8 268 (+28)
  • 800 MHz : 11 578 (+154)
  • 700 MHz : 11 (stable)
  • Total d'antennes : 22 166 (+529)
  • Sites : 13 902 (+105)

Free Mobile :

  • 2 600 MHz : 9 154 (+247)
  • 2 100 MHz : 0 (stable)
  • 1 800 MHz :  7 179 (+341)
  • 800 MHz : Free Mobile n'a pas de licence
  • 700 MHz : 932 (+62)
  • Total d'antennes : 17 265 (+650) 
  • Sites : 9 167 (+247) 

Orange :

  • 2 600 MHz : 7 424 (+104)
  • 2 100 MHz : 0 (stable)
  • 1 800 MHz : 2 226 (+614)
  • 800 MHz :  10 820 (+451)
  • 700 MHz : 0 (stable)
  • Total d'antennes : 20 470 (+1 169) 
  • Sites : 13 332 (+397)

SFR :

  • 2 600 MHz : 4 752 (+132)
  • 2 100 MHz : 26 (+2)
  • 1 800 MHz : 7 872 (+243)
  • 800 MHz :  13 179 (+221)
  • 700 MHz : 0 (stable)
  • Total d'antennes : 25 829 (+598)
  • Sites : 13 491 (+214)

Les premiers deviendront les derniers, et vice versa

Si Bougyues Telecom et SFR étaient en tête des déploiements de la 4G lors du précédent bilan, la situation change ce mois-ci puisqu'Orange et Free Mobile occupent les deux premières places sur le nombre d'antennes activées avec respectivement 1 169 et 650 de plus. La situation est la même pour les supports (qui peuvent accueillir plusieurs antennes) avec 397 et 247 de mieux.

SFR et Bouygues Telecom ne se sont pas tournés les pouces pour autant, avec respectivement 598 et 529 antennes (alors qu'ils étaient à plus de 2 000 à eux deux lors du précédent bilan), pour 214 et 105 supports (au lieu de plus de 1 000).

SFR en tête sur les antennes, Bouygues Telecom sur la couverture de la population

Au total, Bouygues Telecom est l'opérateur avec le plus de supports en activité (13 902), mais SFR et Orange sont en embuscades avec respectivement 13 491 et 13 332. Seul Free Mobile est en retrait, avec seulement 9 167 sites à son actif. Sur le nombre d'antennes, c'est SFR qui mène la danse, suivi par Bouygues Telecom, Orange et Free Mobile.

Mais cela ne doit pas cacher une autre réalité : les trois premiers opérateurs revendiquent quasiment le même taux de couverture 4G : 93 % de la population pour SFR, 93,8 % pour Orange et enfin 94 % pour Bouygues Telecom. Free Mobile n'a pas communiqué récemment sur ce chiffre, le dernier point date du 1er septembre avec 82 % de la population.

L'Agence nationale des fréquences a mis en ligne un graphique représentant l'évolution des déploiements (activations) des antennes 4G par les quatre opérateurs nationaux, d'avril 2012 à octobre 2017 :

Quelles évolutions sur un an ? 

Afin d'avoir une vision plus large, nous sommes remontés un an en arrière afin de comparer les résultats (du 1er novembre 2016 au 1er novembre 2017). Notez que les données de l'époque mélangeaient le déploiement en outre-mer et en métropole pour les opérateurs, cela permet néanmoins d'avoir une bonne idée des évolutions en 12 mois :

  • Bouygues Telecom : 7 389 antennes et 4 101 supports
  • Free Mobile : 7 475 antennes et 2 079 supports
  • Orange : 6 481 antennes et 3 790 supports
  • SFR : 12 824 antennes et 4 916 supports

Sur 12 mois, SFR est donc largement en tête avec plus de 1 000 antennes par mois en moyenne, soit deux fois plus que Free Mobile et plus de 50 % de plus qu'Orange et Bouygues Telecom.

700 MHz et 2 100 MHz n'intéressent toujours pas beaucoup les opérateurs

Dans le détail des fréquences, Orange et Free Mobile ont massivement misé sur le 1 800 MHz en octobre avec plus de 50 % des antennes sur cette bande. Bouygues Telecom a préféré se concentrer sur les 2 600 MHz, tandis que SFR est partagé entre les 800 et 1 800 MHz.

Free Mobile est encore et toujours esseulé sur les 700 MHz, mais rappelons que l'opérateur n'a pas de licence dans les 800 MHz. De plus, la bande des 700 MHz n'est pas encore disponible partout en France, loin de là, et la transition avec la TNT va durer jusqu'à mi-2019.

Enfin, les 2 100 MHz continuent de peu intéresser avec uniquement deux antennes de plus tous les opérateurs confondus (nous les devons à SFR).

  • ANFR 1er novembre 2017
  • ANFR 1er novembre 2017

Calme plat en outre-mer, Orange largement en tête avec... 21 antennes

En outre-mer c'est toujours le calme avec seulement 27 antennes mises en service sur le mois d'octobre. Dans 70 % des cas, elles proviennent d'Orange (principalement sur la bande des 1 800 MHz). L'opérateur OPT Nouvelle-Calédonie en ajoute cinq contre une seule pour SRR (filiale de SFR). Chez Telco OI (Free Mobile) c'est un zéro sur les activations.

Pour rappel, Orange va lancer prochainement sa marque low cost Sosh en Guadeloupe, Guyane et Martinique, trois zones où l'opérateur est déjà présent avec sa marque Orange Caraïbe. Le détail et le prix des forfaits ne sont pour le moment pas dévoilés.

Free Mobile se réveille sur la 3G

Sur la 3G, Free Mobile est toujours en retard sur ses concurrents avec un total de 11 656 supports seulement, quand ses concurrents sont à plus de 16 000 pour Bouygues Telecom, de 19 000 pour SFR et de 21 000 pour Orange.  Le trublion a décidé d'accélérer puisqu'il en ajoute 371 en octobre, contre 173 seulement en septembre.

Pour rappel, l'opérateur est soumis à une obligation de déploiement en 3G : elle « est fixée au 12 janvier 2018, date à laquelle l'opérateur devra couvrir au moins 90% de la population » indique l'Arcep. Cela ne devrait être qu'une formalité puisqu'au 1er septembre, il annonçait déjà « une couverture 3G de près de 91% de la population ».

Free Mobile a dans tous les cas tout intérêt à densifier au maximum son réseau afin de moins dépendre d'Orange. Les débits sont assez fortement bridés depuis le début de l'année puisqu'il n'est question que de 1 Mb/s en téléchargement et 448 kb/s en upload. Prochaine échéance le 1er janvier 2019 avec respectivement 768 et 384 kb/s.

ANFR 1er novembre 2017


chargement
Chargement des commentaires...