Un formulaire Hadopi pour signaler les problèmes de DRM

Verrous, la sortie ? 56
image dediée
Crédits : Joachim Wendler/Hemera/Thinkstock
Hadopi
Par
le lundi 19 juin 2017 à 15:35
Marc Rees

« Vous avez acquis une œuvre numérisée que vous ne parvenez pas à lire ou à copier ? ». Eh bien, vous pouvez désormais signaler ce problème à la Hadopi en dénonçant des DRM (digital rights management) trop musclés. 

L’image de la Hadopi est, pour ainsi dire, conforme à ses choix budgétaires. L’instance, considérée comme une tourelle prépénale, concentre la plupart de ses ressources publiques au financement de la réponse graduée, ces messages d’avertissement adressés par millions depuis son cri primal en 2010. Et le mouvement ne devrait pas s’arrêter si on en croit les projections diffusées lors des débats de la dernière loi de finances.

Seulement, derrière cette mission de lutte contre le téléchargement illégal, via la traque des défauts de sécurisation, d’autres sont tapis dans l’ombre du Code de la propriété intellectuelle. Qu’on se le dise : la haute autorité a pour objectif d’encourager le développement de l’offre légale (article L331-23) outre celui de régulation et de veille dans le domaine des mesures techniques de protection (Articles L331-31 à L331-37).

Et là, c'est le DRM

Lisez la suite : 76 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...