iOS, macOS, tvOS, watchOS : avalanche de mises à jour, arrivée du système de fichiers APFS

Pages, Numbers, Keynote et Xcode aussi 45
En bref
image dediée
OS
Vincent Hermann

Apple a publié hier soir de très nombreuses mises à jour, en particulier pour ses quatre plateformes logicielles. Le gros des nouveautés se concentre dans iOS 10.3, notamment avec l’arrivée d’un nouveau système de fichiers, APFS. Sur Mac, on note l’apparition du mode Nuit.

Les possesseurs d’appareils iOS, macOS, watchOS et tvOS ont depuis hier soir du pain sur la planche. Toutes les plateformes ont été mises à jour, ce qui signifie le plus souvent – surtout sur iOS – de nombreuses mises à jour d’applications. Apple a d’ailleurs lui-même publié de nouvelles versions de produits maison comme Pages, Numbers et Keynote.

iOS 10.3 : le changement le plus important est invisible

La plus grosse nouveauté dans tout ce lot est clairement l’arrivée d’APFS (Apple File System) dans iOS 10.3, en remplacement du vieillissant HFS+. Apple dispose ainsi d’un environnement « idéal » pour un premier lâcher, puisque les utilisateurs n’ont pas la possibilité dans le système mobile de manipuler les fichiers.

Le changement est transparent et l’utilisateur non averti ne se doutera de rien. L’installation de la mise à jour migre le système de fichiers et procède comme d’habitude. Au redémarrage, à part une éventuelle arrivée plus rapide sur l’assistant de configuration, il n’y aura rien à voir. Les avantages d’APFS sont nombreux : opérations plus rapides sur les fichiers, un léger gain de place, mécanismes de sauvegarde et de chiffrement plus modernes et ainsi de suite. En clair, ce que l’on peut attendre d'un système de fichiers aujourd’hui.

Trouver ses Airpods et fiche centralisée d'informations personnelles

Parmi les autres nouveautés, notons également l’arrivée d’une fonction pour trouver ses AirPods, permettant notamment de les faire sonner. Plusieurs améliorations ont été portées à Car Play (comme une barre affichant les dernières applications ouvertes), iTunes autorise maintenant la location de films qui pourront être lus sur tous les appareils, l’application Podcasts dispose désormais de son propre widget, d'animations plus rapides, de la possibilité de chercher son véhicule dans Plans ou encore la possibilité dans Calendrier de rejeter une invitation et de la déclarer comme indésirable.

Ajoutons un apport plus important dans les Paramètres : une nouvelle section consacrée à l’utilisateur, avec accès à toutes ses informations. Plus besoin donc de les chercher dans des zones éparpillées. On y trouve ainsi les coordonnées, tout ce qui touche aux mots de passe et à la sécurité, les informations de paiement et livraison, le compte iCloud, les réglages des Stores, ainsi que les appareils où le compte est actif. Un rassemblement pratique, mais la section manque parfois un peu de réactivité.

Comme toujours avec iOS, la nouvelle version se récupère dans Paramètres, Général puis Mises à jour logicielles. Son poids varie de 400 à 550 Mo environ, selon les appareils. Les modèles pris en charge sont les mêmes que pour iOS 10 : l’iPhone à partir du 5, les iPad 4, Air 1/2, Pro et mini 2/3/4, ainsi que l’iPod touch de sixième génération.

ios 10.3ios 10.3ios 10.3ios 10.3

macOS 10.12.4 active Night Shift pour les Mac compatibles

Sierra reçoit lui aussi une mise à jour, mais nettement moins copieuse. La principale nouveauté est clairement Night Shift. Rien de bien neuf dans l’absolu : cette fonction bascule l’écran dans une orange plus ou moins forte pendant la nuit, afin de limiter la lumière bleue, dont on sait qu’elle maintient le cerveau éveillé.

Dans la pratique, ce n’est évidemment pas si simple, mais une teinte orangée peut rendre le travail de nuit plus agréable, ne serait-ce qu’en ayant une lumière moins agressive. Night Shift s’active soit manuellement, soit automatiquement en fonction des options qui auront été choisies dans les Préférences, puis Moniteur. On peut définir une tranche horaire précise, ou se calquer sur les heures de coucher et lever de soleil. L’intensité de la teinte pourra également être modifiée.

Parmi les autres améliorations apportées par cette mise à jour, on signalera la possibilité de détacher la fenêtre de téléchargement dans Safari, des corrections dans la gestion des PDF, la prise en charge de la Touch Bar dans l’App Store ou encore de nombreux correctifs un peu partout.

Les nouvelles versions de macOS se récupèrent comme toujours dans le Mac App Store. Le téléchargement et l’installation peuvent prendre du temps selon la connexion et la configuration de l’ordinateur, la mise à jour 10.12.4 pesant environ 1,5 Go.

watchOS 3.2 permet de laisser la montre silencieuse pendant un événement

La nouvelle version 3.2 de watchOS apporte une amélioration bienvenue pour les montres d’Apple. On y trouve ainsi un mode Spectacle, qui agit différemment du Ne pas déranger. Ainsi, les notifications toujours signalées par des vibrations, mais l’écran ne s’allume pas. L’utilisateur est donc discrètement prévenu, mais l’écran ne gênera plus les autres personnes, dans une salle de cinéma par exemple. Seul un appui direct ou une rotation de la couronne pourra rallumer l’écran.

La nouvelle mouture apporte en outre quelques améliorations plus ou moins importantes. Par exemple, la possibilité de griffonner des lettres avec le doigt pour répondre à un message. Une fonctionnalité potentiellement utile, mais qui montrera rapidement ses limites. Apple a changé également la vibration signalant qu’un Mac est déverrouillé. Au lieu d’une forte vibration, la montre en produit maintenant trois petites.

Enfin, comme nous l’avions signalé durant la phase bêta, watchOS 3.2 permet de piloter une partie des applications tierces par la voix. Une fonctionnalité attendue et qui existe déjà sur iOS depuis la version 10. Les catégories prises en charge n’ont pas changé : paiement, sport, messagerie et transport. Il est donc par exemple possible de commander un Uber par la voix, d’envoyer un message sur WhatsApp ou de lancer un appel Skype.

L’installation des mises à jour de watchOS passe pour rappel depuis l’application dédiée sur iPhone. Il faudra donc s’assurer que cette dernière est à jour, puis suivre la procédure.

tvOS 10.2 passe aussi à APFS et débloque de meilleures performances

Les principales améliorations de tvOS sont invisibles. Comme iOS 10.3, le système dévolu à l’Apple TV passe à APFS, avec les mêmes bénéfices. Là encore, le changement est incolore pour l’utilisateur, tant dans l’installation de la nouvelle version qu’à l’utilisation ensuite. Tout juste pourra-t-il éventuellement observer un démarrage un peu plus rapide ainsi qu’un léger gain de place sur le stockage.

L’autre apport est tout aussi important. Les développeurs peuvent désormais accéder à Video Toolbox, un framework système autorisant un accès beaucoup plus précis à tout ce qui touche aux vidéos, tant sur la compression que la dédompression, le tout accéléré matériellement. Ils vont donc pouvoir optimiser leurs applications afin de rendre par exemple la lecture de certaines vidéos plus fluide.

Enfin, tvOS 10.2 ajoute un nouveau geste sur la télécommande tactile. Un grand glissement permettra ainsi de faire descendre ou monter plus rapidement l’interface de l’Apple TV.

apple tv

De sérieuses mises à jour pour Pages, Numbers et Keynote

Apple profite de l’occasion pour publier de nouvelles versions de son ex-suite iWork, tant sur iOS que sur macOS, avec une liste assez commune de nouveautés pour les deux plateformes. Contrairement aux mises à jour précédentes, il ne s’agit d’ailleurs pas seulement d’une série de correctifs.

Les utilisateurs de Pages bénéficient ainsi de signets pour relier une partie d’un document à une autre, de la prise en charge de LaTeX, de MathML et de Touch ID avec la Touch Bar pour déverrouiller des documents protégés par mot de passe, d’un remplacement rapide de toutes les polices, de l’import/export en RTF ou encore de lignes de références pour lire plus facilement certains graphiques.

Pour le tableur Numbers, les nouveautés sont aussi nombreuses : ajout d’informations historiques ou actuelles sur une action, prise en charge de Touch ID, lignes de références pour les graphiques, la possibilité de copier/coller ou dupliquer les feuilles de calcul même pendant un travail en cours ou encore la personnalisation des dates, heures et devises selon la langue ou la région.

Enfin, Keynote reprend logiquement une partie des améliorations, notamment le remplacement des polices, Touch ID et les lignes de référence. On note cependant des nouveautés spécifiques : liste d’objets pour toutes les opérations sur ces derniers, arrière-plan noir optionnel pour lire les notes de l’intervenant, publication directe de présentations sur Medium, WordPress et quelques autres sites, ou encore la possibilité d’importer des fichiers de Keynote 1.0.

Toutes ces mises à jour sont disponibles sur l’App Store, qu’il s’agisse des versions iOS ou macOS.

keynote pages numbers sierra macos

Xcode 8.3 suit les changements et intègre Swift 3.1

Comme toujours après des mises à jour majeures pour les plateformes logicielles, l’environnement de développement Xcode reçoit une nouvelle version. Estampillée 8.3, elle prend en charge les nouveautés introduites dans les systèmes, via les nouveaux SDK (Software Development Kit).

On note cependant de vraies nouveautés pour l’IDE : prise en charge du langage Swift 3.1, support de Siri dans le simulateur iOS, gestion plus simple des certificats et profils ou encore de meilleures performances dans les gros projets mélangeant des codes en Swift et Objective-C.

Comme pour les applications précédentes, la nouvelle version s’obtient directement dans le Mac App Store. Attention cependant : Xcode réclame toujours la dernière révision disponible de macOS. Impossible donc de l’installer si vous n’avez pas un Sierra à jour. Les versions majeures de macOS ont beau être gratuites depuis plusieurs années, il reste toujours la question de l’âge du matériel, seul facteur limitant pour le système. 


chargement
Chargement des commentaires...