Google abandonnera les publicités non zappables sur YouTube et promet plus de transparence

Echec et zap 29
image dediée
Streaming

Google continue de faire bouger ses lignes en matière de publicité. Le géant américain veut ainsi faire disparaître de YouTube les (agaçantes) publicités ne pouvant pas être zappées après quelques secondes de lecture et faire preuve de davantage de transparence avec les annonceurs.

« Si vous ne pouvez pas le mesurer, comment savoir si ça marche ? » C'est la question que se pose Google dans son dernier billet de blog à destination des annonceurs. Ces derniers temps, Facebook et Twitter ont dû faire face à quelques soucis autour de la mesure de l'audience atteinte par les publicités qu'ils diffusent, provoquant la grogne des partenaires touchés.

Le Syndicat des Régies Internet s'est d'ailleurs ému de la situation et a réclamé aux géants du web davantage de transparence sur ces chiffres. Pendant ce temps, l'IAB avait également dressé un état des lieux de la fraude publicitaire et mis en place des programmes de certification pour tenter d'endiguer ce phénomène.

La réaction de Google était attendue

Pour couper l'herbe sous le pied de ses grands concurrents, Google avait alors annoncé vouloir améliorer la transparence et le ciblage des publicités qu'il diffuse. Cela devait passer pour le premier point par la mise à disposition de meilleurs outils, mais également par la certification des audiences par des instituts tiers, comme comScore ou Nielsen. 

Dans son billet du jour Google explique que ces travaux sont en bonne marche, et qu'il est désormais en quête de nouvelles accréditations du Media Rating Council (MRC) afin de faire certifier certaines de ses audiences qui ne l'étaient pas encore. C'est notamment le cas pour YouTube, dont l'intégration d'outils tiers sera auditée par le MRC. De même pour les publicités vidéo diffusées via DoubleClick et AdWords.

YouTube prépare ses adieux aux publicités non-zappables

Google se prépare également à faire quelque peu varier son inventaire d'espaces publicitaires sur YouTube. Actuellement côté vidéo, deux formats sont principalement utilisés : le pre-roll zappable au bout de six secondes, et le pre-roll non zappable d'une durée de 30 secondes. Ce dernier format fait partie de ceux considérés comme étant les plus pénibles par les internautes, si l'on se fie à la dernière étude en date de l'IAB et favoriserait l'installation de bloqueurs de publicités.

IAB Bloqueurs pub

Le géant américain a finalement décidé de ne plus commercialiser ce format à compter de 2018, afin de se focaliser « sur des formats qui fonctionnent à la fois pour les utilisateurs et les annonceurs » fait ainsi savoir un porte-parole de l'entreprise à Business Insider.

Le principal problème de ce format est qu'il est pénalisant pour les utilisateurs sur mobile, dont le quota de données n'est pas extensible à l'infini. Or, selon YouTube, plus de la moitié de son audience se trouve aujourd'hui sur ce type de plateforme. Il serait donc dommageable de se la mettre à dos.

Publiée le 22/02/2017 à 17:00
Kevin Hottot

Journaliste spécialisé dans l'univers du jeu vidéo. Passionné par le Dogecoin, le financement participatif. Ne se déplace jamais sans son poney.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €


chargement
Chargement des commentaires...