Mozilla dissout son équipe dédiée aux objets connectés

Nouveau recentrage 71
En bref
image dediée
OS
Par
le vendredi 03 février 2017 à 12:00
Vincent Hermann

Mozilla vient de jeter définitivement l’éponge pour sa section dévolue aux objets connectés. Elle avait été créée dans la lignée de Firefox OS et en reprenait notamment ses technologies, avant de s'en débarrasser.

L’information a été relayée par Cnet, mais nous a été confirmée par Mozilla. Pour l’équipe qui était en charge jusqu’ici du projet – ou de ce qu’il en restait – cela signifie des licenciements. L’éditeur a indiqué à nos confrères : « Nous avons changé notre approche sur les opportunités des objets connectés », indiquant qu’il n’est plus question de lancer des produits commerciaux dans ce domaine, mais de se concentrer sur la recherche et le développement.

Plus important, Mozilla confirme que l’initiative sur les objets connectés (Connected Devices) a été « dissoute ». Contacté, l’éditeur nous a indiqué qu’il y avait bien des départs, sans indiquer de chiffre précis. Chez Cnet, on évoque toutefois une cinquantaine de personnes concernées, dont le vice-président Ari Jaaksi, ainsi que le responsable des logiciels Bertrand Neveux. Ni l'un, ni l'autre n'ont encore répondu aux questions de nos confrères.

Mozilla compte actuellement un millier d’employés environ.

Une équipe qui travaillait initialement sur Firefox OS

Les personnes concernées par cette dissolution venaient pour la plupart de l'équipe de développement de Firefox OS. L'initiative de Mozilla pour les smartphones n'ayant jamais pris, l'éditeur y a mis fin en plusieurs étapes. Ainsi, en décembre 2015, Mozilla freinait sur son système. Il n’allait plus exister en tant que produit dédié aux appareils mobiles, mais uniquement pour les objets connectés. C'est à cette occasion qu'un transfert de développeurs s'était déjà effectué.

En février 2016, l’éditeur indiquait cette fois que Firefox OS ne concernerait plus les smartphones et que le Marketplace associé allait fermer. À cette occasion, l’équipe avait déjà été encore réduite, une partie des ressources étant réorientée vers Firefox lui-même. Une plus grande ouverture à la communauté s’en était suivie, le nom devenant « B2G OS ». Notez à ce sujet que ce développement open source n'est pas concerné par la nouvelle décision de Mozilla, puisqu'il a sa vie propre.

Une question de ressources

La décision de Mozilla n'est pas vraiment une surprise. L'année écoulée a montré que l'éditeur voulait avant tout se recentrer sur son navigateur, les plans pour Mozilla étant particulièrement nombreux et ambitieux. Il travaille par exemple sur un tout nouveau moteur de rendu, Quantum, qui doit propulser Firefox sur le devant de la scène en termes de performances et de sécurité.

Quant à Firefox OS, les derniers vestiges se sont envolés en septembre dernier. Entre décembre 2015 et l'annonce du décès du système, l'équipe Connected Devices a en effet longuement évalué ce qu'elle pouvait garder du système, avant de se rendre compte que rien ne pouvait rester. Quelques mois plus tard, c'est donc cette équipe qui disparaît à son tour. On ignore actuellement combien vont réellement partir mais, selon CNet, certains développeurs ont transité vers d'autres projets.


chargement
Chargement des commentaires...