La SNCF lance TGVMax : des trajets illimités pour 79 € par mois, attention aux conditions

Et elles sont nombreuses 81
En bref
image dediée
Crédits : Enzojz/iStock
Web
Sébastien Gavois

La SNCF vient de lancer un abonnement à 79 euros par mois pour les jeunes, avec un engagement de trois mois minimum. Il permet de voyager en illimité sur des TGV et Intercités à condition de réserver une place avant le départ. Des restrictions sont de la partie et peuvent compliquer cette étape. Voyons ce qu'il en est exactement.

Il y a deux ans quasiment jour pour jour, la SNCF lançait son programme iDTGVMax (voir cette actualité) qui permet de voyager en illimité sur les iDTGV pour 59,99 euros par mois, avec un engagement d'un an. Hier, le groupe annonçait une nouvelle formule, 100 % en ligne, baptisée TGVMax pour les jeunes de 16 à 27 ans.

79 euros par mois, un service uniquement en ligne

Cet abonnement à 79 euros par mois, vous permet de « réserver gratuitement [une place] sur toutes les destinations TGV, Intercités à réservation obligatoire en France ». Dans le train, pas besoin de présenter une carte, seul votre e-billet (disponible via les applications mobiles par exemple) ainsi que votre pièce d'identité vous seront demandés par le contrôleur.

Ce forfait ne vous donne accès qu'à la seconde classe avec une place assise (ou une couchette pour les Intercités de nuit). Si iDTGVMax était limité à 10 000 souscriptions, ce n'est pas le cas de TGVMax qui n'a aucun quota sur le nombre d'abonnements. Comme souvent, il faut par contre être attentif aux conditions générales qui peuvent se révéler contraignantes.

TGV Max

Pas tous les TGV, pas tout le temps, avec un nombre de places limité

Pour commencer, cela ne concerne pas les OUIGO (TGV « low cost » de la SNCF) ni les iDTGV. Ce dernier point est plutôt regrettable d'autant que l'offre iDTGVMax s'arrête avec le lancement de TGVMax. Les « Check » pour réserver un voyage restent possibles jusqu'au 27 avril, mais pas plus tard.

Ce n'est pas tout : « certains trains en période de forte affluence ne sont pas ouverts à l’abonnement TGVMax » précise la SNCF sur cette page. Sur celle-ci par contre, la notion de « certains trains » disparait puisqu'il est indiqué que les réservations devront forcément se faire « hors période de forte affluence ». Bref, il faudra voir ce qu'il en est dans la pratique. Pour se justifier, le groupe explique qu'il s'agit de trains « très prisés par les professionnels ».

Des réservations possibles 30 jours avant le départ seulement

Ce n'est pas tout, loin de là. Alors que les réservations pour les billets traditionnels sont ouvertes 90 jours à l'avance, les abonnés TGVMax devront patienter jusqu'à 30 jours seulement avant le départ pour savoir s'il leur reste des places. Un bon moyen de privilégier les clients qui payent leur billet. De plus, à bord des trains éligibles, il y a un « quota de places attribuées aux abonnés TGVMax » indique la SNCF, mais celui-ci n'est pas précisé.

Afin d'éviter que des abonnés ne réservent trop de places d'un coup, la SNCF impose certaines restrictions à ses clients TGVMax : six réservations simultanées au maximum par personne et un seul trajet par jour au départ d'une même ville. Ne pensez donc pas réserver un train qui part à 12h et un autre à 14h pour prendre celui qui vous arrange en fonction de vos impératifs, cela ne sera pas possible.

En cas de correspondance, il faudra faire deux réservations différentes

Sachez également que pour les trajets avec correspondance(s), il faudra réaliser plusieurs réservations différentes : une pour chacun des trains que vous empruntez durant votre périple. Cela a une incidence importante en cas de retard d'un des trains : « si le retard du premier Train éligible provoque une impossibilité d’emprunter le second Train éligible, l’Abonné ne pourra emprunter un autre train (Train éligible ou train non éligible à réservation obligatoire) sans avoir effectué une réservation préalable sur cet autre train ».

Or, avec une seule réservation possible par jour depuis une même ville, il faudra bien penser à annuler celle de votre second train avant qu'il ne parte (ce n'est visiblement pas possible après), pour en effectuer une autre compatible avec l'heure de votre arrivée en gare... à condition qu'il reste des places. Il faudra donc être bien prudent sur ce point et anticiper la situation en cas de retard.

Dans tous les cas, si votre trajet n'est pas couvert par un train éligible ou s'il n'y a plus de place disponible avec TGVMax, la SNCF a une « astuce » maison : « pensez à regarder les villes alentour desservies, ou encore à composer votre trajet en effectuant plusieurs réservations ».

Un simulateur en ligne pour afficher les places disponibles

Afin de vous permettre d'avoir une idée des disponibilités dans les trains avec l'abonnement TGVMax, la SNCF a mis en ligne un simulateur. Il suffit d'entrer la ville de départ et celle d'arrivée pour avoir la liste des trains éligibles :

Guillaume Leborgne, responsable Open Data à la SNCF, annonce que la disponibilité des places dans les TGV et Intercités des 30 prochains jours est accessible en Open Data sur cette page. Dommage par contre que le nombre précis de places par train ne soit pas indiqué.

Engagement de trois mois, des frais de résiliations la première année

TGVMax est soumis à un engagement de trois mois indique la SNCF, mais ce n'est pas tout. En cas « de résiliation anticipée après seulement trois mois d’abonnement », la SNCF prélèvera 15 euros de frais de dossier. Pour résilier gratuitement, il faudra donc attendre au moins 12 mois.

Il y a quelques semaines, la SNCF a mis en place une nouvelle politique de remboursement pour les retards de ses TGV : peu importe les causes, dès 30 minutes de retard un dédommagement est prévu (voir cette actualité). Celle-ci s'applique aux abonnés TGVMax, sous une forme un peu différente : « en cas de retard en gare d’arrivée supérieur ou égal à 30 minutes par rapport à l'horaire d’arrivée prévue sur le Titre de transport, l’Abonné se verra attribuer, sur demande de sa part, une compensation de cinq euros, sous forme de Bon d’Achat Digital ». Les demandes devront être faites sur ce site, comme pour n'importe quel autre voyageur.

Sachez qu'à l'occasion du lancement de TGVMax, le premier mois est à 1 euro. Cette promotion est valable jusqu'au 28 février 2017. Pour plus de détails sur les tenants et les aboutissants de TGVMax, n'hésitez pas à consulter attentivement les conditions générales de vente qui sont disponibles par ici.

Carte jeune vs forfait TGVMax

La SNCF propose également un tableau comparatif entre deux formules qui s'adressent à un public assez proche : la carte jeune (50 euros pour un an) avec des réductions sur les voyages pour les 12-27 ans et l'abonnement illimité TGVMax (79 euros par mois) pour les 16-27 ans.

 Carte jeune SNCF TGVMax

Pour ceux qui le souhaitent passer à l'abonnement TGVMax, la SNCF propose un remboursement de la carte jeune au prorata des mois restants. Cette offre ne sera disponible que jusqu'au 25 juillet 2017 et il faudra envoyer votre demande par courrier. Tous les détails se trouvent ici (cliquez sur Puis-je être remboursé de ma carte jeune pour souscrire au format TGVMax).


chargement
Chargement des commentaires...