Windows 10 : un site et un assistant pour gérer les données personnelles

L'idée a fini par faire son chemin 47
En bref
image dediée
Crédits : iStock/ThinkStock
OS
Par
le mercredi 11 janvier 2017 à 16:10
Vincent Hermann

Microsoft a mis en place un nouveau tableau de contrôle en ligne pour piloter le niveau de vie privée du compte associé. La future Creators Update de Windows 10 contiendra également de nouveaux réglages plus évidents ainsi qu’une révision du partage des informations.

Il semble que l’éditeur travaille enfin sur une thématique particulière dans Windows 10 : le sentiment de maîtrise de sa machine. Qu’importe en effet les qualités techniques si les utilisateurs n’ont pas l’impression que leur ordinateur leur obéit. Deux points concourent à cette sensation désagréable : la marche forcée des mises à jour et la gestion de la vie privée. Le premier est en cours de révision, comme on peut le voir dans la préversion 15002, et le second fait lui aussi l’objet de travaux.

Les données personnelles brassées par le compte Microsoft

Une décision bienvenue, car même si les options existent pour gérer les différents réglages, ils sont répartis dans plusieurs onglets des Paramètres de Windows 10, déjà épinglé sur ce thème. Microsoft s’attaque donc au problème sur deux fronts. Le premier est un nouveau tableau de bord en ligne dédié aux données personnelles. Il se divise en plusieurs sections, dans lesquelles on peut consulter ses informations, donc voir ce qui a été collecté par les services, et éventuellement les supprimer.

On peut se déplacer verticalement dans la page, mais les différentes sections sont résumées dans une ligne de liens. Après la vue d’ensemble, on trouve donc l’historique (Edge), les recherches (sur Bing), la position géographique et le carnet de notes de Cortana. Pour un utilisateur sous Windows 10, plusieurs de ces catégories contiennent nécessairement des données. Si Cortana est désactivé par contre, vous n’y trouverez rien.

microsoft vie privéemicrosoft vie privéemicrosoft vie privée

Les différentes sections font ce qu’elles annoncent : une liste plus ou moins précise à chaque fois, avec la capacité de tout balayer d’un clic. Ce sont bien entendu des fonctions que l’on retrouve dans Windows 10, mais de manière éparpillée. Effacer l’historique d’Edge peut se faire ainsi depuis les options du navigateur. Le carnet de notes de Cortana est consultable depuis l’assistant et présente les informations brassées par le service.

On ne peut s’empêcher cependant de se poser la question : pourquoi ne pas avoir inclus un équivalent dans Windows 10 directement ? C’est le deuxième point sur lequel travaille justement Microsoft, même si la finalité sera sensiblement différente.

Un assistant centralisant tous les réglages

Ainsi, lors d’une migration depuis Windows 7 ou 8.1, ou lors d’une installation neuve de Windows 10, le premier démarrage du système affichera un assistant résumant tous les paramètres principaux liés à la vie privée. Contrairement à la démarche actuelle qui considère qu’une validation de l’utilisateur fait foi s’il n’a pas vu le petit lien dédié à ce domaine en bas de l’écran, les informations seront clairement affichées. L’utilisateur sera alors invité à désactiver ce qu’il ne veut pas, les conséquences lui étant expliquées en jaune à chaque fois.

Comme on peut le voir, la géolocalisation, la reconnaissance vocale de Cortana, les diagnostics du système, la personnalisation de l’expérience d’utilisation par certaines données et celles des publicités seront de la partie. L’utilisateur peut tout désactiver s’il le souhaite, et certains regretteront que tout soit d’ailleurs autorisé par défaut. Cependant, il ne sera plus possible de passer à côté.

La télémétrie technique reste obligatoire

Deux points sont par ailleurs à noter. D’une part, lorsque la Creators Update sera installée sur une machine ayant déjà Windows 10, une notification invitera l’utilisateur à se rendre dans ce nouveau panneau. D’autre part, couper tous les réglages laissera tout de même intacte une catégorie de données : la télémétrie pour les informations techniques de base.

On notera que la ligne dans l’assistant laisse apparaître d’ailleurs un « Full » et non un « On ». Désactiver le réglage ramène en fait le niveau de diagnostics à « Basic ». Microsoft précise que ce nouveau réglage émettra moins de données que l’ancien équivalent. L’éditeur ajoute cependant que ces informations sont obligatoires pour certaines sécurités, pour garder les composants à jour, ou encore pour signaler si le système fonctionne normalement.

Le panneau pourra dans tous les cas être retrouvé dans les Paramètres plus tard. Pour l’heure, les utilisateurs n’ont plus qu’à attendre l’arrivée de la Creators Update qui, selon les dernières rumeurs, devrait arriver en avril. Microsoft fait clairement un pas dans la bonne direction, mais on regrettera qu’il ait fallu la troisième mise à jour majeure de Windows 10 (qui n’est lui-même pas le premier système maison) pour obtenir ce genre panneau centralisé.


chargement
Chargement des commentaires...