Facebook veut glisser de la publicité en cours de lecture sur ses vidéos

Temps de cerveau disponible 38
En bref
image dediée
Crédits : fotostorm/iStock
Reseaux Sociaux
Kevin Hottot

Facebook s'apprête à lancer un nouveau format publicitaire. Il est question cette fois-ci de glisser des annonces lors de la lecture de vidéos, à la manière de ce que YouTube peut proposer. Les revenus seraient partagés entre le réseau social et les fournisseurs de contenus.

Lors de la présentation de ses résultats du troisième trimestre, Facebook a annoncé s'attendre à un ralentissement de sa croissance. Dave Wehner, le directeur financier du réseau social, expliquait alors que les volumes de publicité diffusés sur le réseau social ne devraient plus progresser aussi vite que par le passé.

Une petite page de pub entre deux likes ?

La firme de Marck Zuckerberg est donc en quête de solutions lui permettront d'attirer de nouveaux budgets publicitaires. Une équation plutôt simple à résoudre s'est présentée au réseau social avec d'un côté, de nombreuses pages poussent du contenu vidéo sans pouvoir vraiment le monétiser, et de l'autre des annonceurs friands de ce type de mise en avant.

Selon nos confrères de Recode, Facebook est actuellement en train de tester un nouveau format publicitaire qui lui permettrait de résoudre ce problème. L'idée est de placer des publicités « mid-roll », c'est-à-dire en cours de lecture des vidéos.

Rien de bien révolutionnaire à première vue, mais Facebook entend cette fois-ci partager ses revenus publicitaires avec les fournisseurs de contenu. Ceux-ci récupèreraient 55 % des revenus, tandis que le réseau social garderait les 45 % restants. Une répartition similaire à celle observée sur YouTube par exemple. 

Quel décompte retenir

À l'heure actuelle, Facebook définit une vidéo « vue » si elle a été lue pendant au moins trois secondes. Une définition qui est sujette à de nombreuses critiques de la part des annonceurs, puisque le réseau social lit par défaut les vidéos lorsqu'elles apparaissent dans le fil des utilisateurs. 

Une question se pose donc : à partir de quel moment peut-on considérer qu'une publicité a été vue par un utilisateur dans ce contexte ? Le réseau social envisage de n'afficher ces publicités que sur les contenus d'au moins 90 secondes, tandis que le message des annonceurs n'apparaîtrait qu'après 20 secondes de lecture.

Il s'agit là aussi d'un moyen pour le site d'inciter ses partenaires à proposer des vidéos un peu plus longues, afin de mieux capter l'attention des utilisateurs. Certains de ses partenaires historiques devront donc revoir leur copie sur certaines de leurs chaînes. C'est par exemple le cas de Buzzfeed, dont les vidéos de cuisine publiées sur les pages Tasty ou Goodful sont partagées et visionnées des millions de fois, mais dont la durée est souvent trop courte pour prétendre à ce nouveau canal de monétisation.


chargement
Chargement des commentaires...