Free recrute massivement sur le mobile, les promotions limitent les revenus sur le fixe

L'enfer c'est les autres 117
En bref
image dediée
Crédits : LeWeb13 (CC BY 2.0)
Finances
Kevin Hottot

Iliad est le troisième des quatre grands opérateurs français à dévoiler ses résultats pour le troisième trimestre 2016. L'entreprise reste sur sa bonne lancée côté mobile avec plus de 300 000 nouveaux clients, tandis que sur le fixe, l'ARPU a souffert pendant l'été.

Sur le dernier trimestre, Iliad a réalisé un chiffre d'affaires de 1,183 milliard d'euros, en progression de 6,5 % sur un an. Une performance que l'entreprise doit principalement à ses activités côté mobile, qui ont connu une croissance de leurs revenus de 12,5 % par rapport au troisième trimestre 2015, en s'établissant à 521 millions d'euros. 

Côté fixe, la progression est un peu plus lente, Iliad ayant enregistré 665 millions d'euros de chiffre d'affaires sur ce secteur, soit tout juste 2,2 % de mieux que l'an dernier. L'Internet fixe reste néanmoins le pilier le plus important de l'entreprise. Aucune information n'a été donnée sur la rentabilité de l'entreprise, Iliad réservant traditionnellement ces informations pour son rapport annuel.

66 000 nouveaux abonnés sur le fixe, le FTTH progresse

Iliad a comptabilisé 6,327 millions d'abonnés fixe au 30 septembre, soit 66 000 de mieux qu'il y a trois mois ou 245 000 recrutements nets sur les douze derniers mois. Le groupe présidé par Xavier Niel précise que ce score a été réalisé « dans un environnement très concurrentiel sur le trimestre, avec de nombreuses promotions de la part de nos concurrents », mais aussi grâce à une vente privée réalisée à la rentrée dont les retombées exactes n'ont pas été communiquées. En clair, les promotions c'est bien, sauf quand c'est la concurrence qui en joue.

L'entreprise note que son ARPU sur les offres fixe continue de reculer. Il est ainsi passé de 34,40 euros fin mars à 33,90 euros fin juin et 33,50 euros au 30 septembre, soit une baisse de 0,90 euro en l'espace de six mois. L'opérateur justifie ce contrecoup par « l'impact de la campagne de promotions » et invoque également une baisse saisonnière de la consommation audiovisuelle.

L'ARPU de l'offre Freebox Revolution reste quant à lui supérieur à 38 euros, un chiffre qui ne tient pas compte d'éventuelles promotions. Au prochain trimestre, ce dernier devrait grimper avec la mise en place automatique, mais désactivable, de l'option « by Canal ». Pour rappel, celle-ci fait grimper la facture de 2,02 euros par mois (avec une amélioration du revenu hors taxes).

Côté réseau, Iliad annonce avoir ajouté lors du dernier trimestre environ 900 000 prises raccordables à son réseau FTTH, faisant passer son total à 4 millions de prises, contre 2,5 millions fin 2015. Il convient de rappeler que cette performance est en partie due aux accords de coinvestissement entre Free et Orange dans les zones moins denses (ZMD). Des agglomérations de moyenne envergure que Free a commencé à commercialiser en fibre en début d'année, comme il nous le confirmait en avril.

Free Mobile continue de faire le plein, 73% de la population couverte en 4G

Sur le mobile, tout semble se passer pour le mieux. Free Mobile revendique 305 000 nouveaux clients, portant le total à 12,385 millions, dépassant ainsi de peu le nombre de clients forfait grand public revendiqués par SFR (12,303 millions). Un changement qui est à la fois symptomatique des difficultés rencontrées par la marque au carré rouge et de la bonne dynamique du détenteur de la quatrième licence mobile.

Si Iliad ne précise toujours pas clairement quelle est la part de recrutements entre son offre haut de gamme et son forfait à 2 euros par mois, l'entreprise indique que « Les recrutements nets du groupe sont maintenant largement en faveur du forfait à 19,99 euros/mois ». Iliad assure également que les migrations de ses clients vers le forfait 50 Go vont bon train. Une affirmation malheureusement invérifiable.

Le nombre de clients connectés au réseau 4G de l'opérateur continue quant à lui d'augmenter et atteint désormais 5,3 millions, contre 4,7 millions un trimestre plus tôt. La consommation de données mobiles par ces clients croît elle aussi et atteint 4,4 Go par mois et par abonné, soit 500 Mo de plus qu'il y a trois mois. 

Côté réseau mobile, Free Mobile assure avoir ouvert « plus de 700 sites 3G » au cours du dernier trimestre, sur un total se situant désormais autour de 7 500 (au 30 septembre) et portant la couverture 3G de l'opérateur à 85 % de la population. Pour la 4G, la société évoque « plus de 300 » ouvertures de sites, pour une couverture de 73 % de la population. Un chiffre qui place Free Mobile à égalité avec SFR, qui revendique le même taux de couverture avec son réseau. 

En bourse, l'action Iliad gagne 2,2 % au moment où nous rédigeons cette actualité, ce qui valorise l'entreprise à environ 10,5 milliards d'euros. Un montant proche de celui de l'ensemble du groupe Bouygues, mais inférieur à Altice (17,5 milliards) ou Orange (36,6 milliards)


chargement
Chargement des commentaires...