Canal : des offres modulaires dès 19,90 euros, une application Apple TV et la fin de Canalsat

Des gagnants... et des perdants 87
En bref
image dediée
Télévision
David Legrand

La nouvelle offre du groupe Canal est enfin connue. Elle signe la fin de la marque Canalsat et rend obligatoire l'abonnement à Canal+. Deux grandes nouveautés qui cachent de nombreuses retouches plus fines de la grille tarifaire.

L'annonce était attendue depuis plusieurs mois, elle est désormais officielle : le groupe Canal revoit entièrement ses offres. Pour cela elle se base sur la refonte de quatre points qui étaient largement contestés, comme nous avions déjà pu l'évoquer : le prix, l'engagement, la modularité et le mode de distribution.

La société qui comptait en juin dernier 8,801 millions d'abonnés en France métropolitaine, dont 5,455 millions pour Canal+ et 614 000 pour CanalPlay se donne un objectif (non daté) : doubler son nombre de clients. En cela, elle sera sans doute aidée par les nouvelles offres des FAI.

Canalsat n'est plus, Canal+ devient un passage obligé pour les abonnés

Pour cela, une première rupture est de la partie : Canalsat disparait et laisse place à marque ombrelle unique, Canal. L'offre thématique, qui se constituait jusqu'à maintenant de deux bouquets vendus de manière indépendante (Panorama à 24,90 euros et Séries Cinéma à 19,90 euros) n'est plus. Désormais, tout est mis en œuvre pour faire de Canal+ une offre de base, à compléter par des packs de chaînes où il n'est plus question de celles de la TNT.

Lors de sa conférence de presse de ce matin, le groupe l'a clairement annoncé : Canal+ est son premier actif. Les deux autres qui sont à valoriser sont ses bouquets et MyCanal qui est en train d'être entièrement retravaillé (voir notre analyse). L'application sera d'ailleurs proposée sur Apple TV d'ici la fin de l'année.

Ceux qui se contentaient de leur pack Canalsat sans éprouver le besoin d'avoir accès à Canal+ en seront donc pour leurs frais. Ce sont d'ailleurs les grands perdants de cette « révolution tarifaire ». Ils devront désormais plutôt se tourner vers les packs de chaînes proposés par leurs FAI.

Un lancement le 15 novembre, des conditions encore floues

Dès le 15 novembre, deux offres principales seront mises en place, avec un accès à MyCanal, aux programmes à la demande et à Canal+ décalé. Elles seront à compléter avec trois packs de chaînes et seront proposées sans engagement sur tablette/smartphone (et via l'application Xbox comme nous avons pu le vérifier) ou sur tous les écrans avec un engagement de 24 mois.

Apparemment, le tarif sera le même dans ces deux cas, un point qu'il faudra vérifier une fois que la société aura communiqué tous les détails de sa grille tarifaire. Vous pourrez aussi demander un engagement de 12 mois seulement, mais avec un surplus. Pour le pack de base Essentiel à 19,90 euros par mois proposé depuis quelques jours (et ne devrait donc pas être limité à 50 000 abonnés), il sera de 5 euros. On retrouve ainsi la fameuse offre « Canal+ La chaîne » à un peu moins de 25 euros proposée pendant un temps.

Canal+ Nouvelles offres

Une pratique plus souple donc, mais pas forcément plus lisible, qui s'apparente un peu à ce que l'on retrouve chez certains opérateurs de téléphonie mobile. Le groupe Canal ne va d'ailleurs sans doute pas manquer de communiquer sur le fait que ses nouvelles offres sont sans engagement, et sur les tarifs de base, laissant aux petites lignes le loisir d'expliquer aux abonnés potentiels les détails qui changent tout.

Espérons au passage que la souscription et la résiliation des offres sans engagement seront plus simples qu'actuellement, puisque nous avons pu remarquer que dans certains cas avec le pack Essentiel il fallait forcément passer par une procédure par téléphone (alors qu'il est obligatoire de fournir un numéro de carte bancaire). 

Deux packs de base, dont un « pour la famille »

Comme nous venons de le voir, le pack Essentiel proposé depuis peu ne sera pas le seul à pouvoir être choisi par les abonnés. Il pourra être remplacé par un pack Essentiel famille qui intègrera aussi Canal+ Family et 57 chaînes. Celles-ci n'ont pas été détaillées, mais elles devraient largement aller piocher dans les presque 80 chaînes qui composaient jusqu'à lors le pack Panorama.

Son tarif annoncé avec un engagement de 24 mois est de 29,90 euros par mois, soit 10 euros de plus que le pack de base. L'intégration de Canal+ Family n'est d'ailleurs pas anodin, puisque pour rappel, cette chaîne diffuse quelques séries en exclusivité, que l'on ne retrouve pas sur Canal+ et éventuellement plus tard sur Canal+ Séries.

C'est notamment le cas d'Agent Carter ou de Revenge. Ceux qui suivent ces séries devront donc forcément opter pour ce pack de base ou pour le pack Canal+ Les chaînes pour y accéder.

Trois options pour choisir selon vos besoins

Ce dernier reprendra l'intégralité des chaînes dérivées de Canal+, pour 15 euros. De quoi disposer d'un pack complet pour 35 euros contre 40 euros actuellement (hors promotions). Mais avec un engagement de 12 mois, le tarif ne changera pas d'un iota. Autre nouveauté : les différentes chaînes qui le composent sont aussi accessibles dans les packs annexes (Ciné Séries, Famille, Sport), il n'est donc pas toujours nécessaire d'y souscrire.

Le meilleur exemple est sans doute le pack Ciné Séries qui est certainement l'évolution la plus intéressante de la nouvelle offre (hormis le fait qu'il ne soit plus accessible sans Canal+). Pour le même tarif que Canalsat Cinéma Séries (19,90 euros), qui n'était plus proposé seul depuis quelque temps, on a droit à l'ensemble des chaînes qui le composaient, mais aussi à Canal+ Cinéma, Canal+ Séries et CanaPlay en complément.

Le service de SVOD rejoint en effet l'offre classique du groupe. Avec à peine plus de 600 000 abonnés, et la concurrence accrue de Netflix, il s'agit sans aucun doute de la meilleure solution pour éviter de perdre la face tout en continuant de lui assurer un avenir.

Le pack Sport, lui, est bien entendu le plus cher. Mais il intègre désormais Canal+ Sport et ses dérivés (Foot+, Golf+, Infosport+ et Rugby+) ainsi qu'Eurosport et BeIN Sports. Le tout pour 30 euros.

Offres 2016 CanalOffres 2016 CanalOffres 2016 Canal
Les offres actuelles de Canal+/Canalsat 

Les adeptes de Canal+, cinéma et séries gagnent... les fans de sport perdent

Au final, l'amateur de sport verra sa facture rester aux alentours de 50 euros, et aura désormais droit à Eurosport en complément, tout en perdant l'accès à Canal+ Cinéma, Famille et Séries, qu'il ne pourra récupérer que via un complément de 15 euros au minimum.

L'amateur de séries et de cinéma verra lui sa facture minimale exploser puisqu'il ne pourra plus avoir accès à Canalsat seul. Le pack à près de 60 euros qui était proposé jusqu'à lors (Canal+ Les chaînes et Canalsat Séries Cinéma) sera remplacé par un complément entre le pack Essentiel et les chaînes Ciné Séries pour un peu moins de 40 euros.

Il lui faudra néanmoins débourser 10 ou 15 euros de plus pour récupérer l'accès à Canal+ Family qui sera forcément accompagné d'autres chaînes. Ce serait d'ailleurs une bonne chose que le groupe Canal arrête de réserver certaines séries à son pack famille afin d'éviter de telles aberrations. À moins que cela soit tout à fait volontaire... 

Quid des promotions de fin d'année ?

Enfin, notez qu'une offre intégrale sera aussi proposée pour les plus gourmands. Celle-ci donnera accès à un service client Premium et à deux décodeurs (ce qui est actuellement facturé 6 euros par mois). Le tarif de cette offre n'a cependant pas encore été dévoilé (un tarif maximum de 99 euros par mois a été évoqué, sans plus de détails). Il n'a pas non plus été question du nouveau décodeur évoqué il y a peu.

Après les annonces de ce matin, il reste donc à découvrir l'essentiel. Car si le groupe Canal a détaillé ce qui pouvait l'arranger pour le moment, il faudra voir les conditions dans le détail, notamment celles qui seront faites aux abonnés actuels qui seront contactés individuellement dans les jours à venir avec « des formules exclusives et personnalisées ». Il en sera de même pour les fameuses promotions de fin d'année.

Le groupe Canal est en effet connu pour afficher des tarifs importants, tout en multipliant les réductions plutôt agressives. Est-ce que cela sera toujours le cas avec cette nouvelle grille tarifaire ? Il faudra sans doute attendre encore un peu avant de le découvrir.

Car la société semble bien décidée à ne pas voir son revenu moyen par abonné (ARPU) baisser malgré la réorganisation de son offre. Dans ce genre de cas, il y a forcément des gagnants et des perdants, des abonnés vont abandonner le navire et d'autres qui vont opter pour une offre plus complète. Le jugement se fera donc d'ici quelques mois. Les résultats de Vivendi de début 2017 seront ainsi à observer, pour peu que des détails soient donnés à cette occasion.


chargement
Chargement des commentaires...