Facebook OpenCellular : un projet open source pour déployer facilement des réseaux mobiles

Objectif : 7 milliards d'utilisateurs 13
En bref
image dediée
Crédits : Alexei Tacu/iStock/ThinkStock
Téléphonie
Sébastien Gavois

Facebook présente OpenCellular, une solution open source pour permettre à tout un chacun (ou presque) de déployer un réseau mobile. Une expérimentation est en cours dans les locaux de Facebook, qui cherche de nouveaux partenaires pour connecter des régions reculées.

Depuis maintenant longtemps, Facebook propose diverses solutions afin de connecter le monde entier à Internet d'ici dix ans (et ainsi récupérer de nouveaux membres sur son réseau social). Un objectif ambitieux qui passe par différentes expérimentations, comme Terragraph et ARIES présenté lors de la conférence F8 en avril dernier.  Aujourd'hui, le réseau social présente OpenCellular.

Facebook veut aider les opérateurs, équipementiers et entrepreneurs

Il s'agit d'« une plateforme de connexion sans fil open source, avec un bon rapport coûts/efficacité, gérée de manière logicielle et visant à améliorer la connectivité dans les régions reculées du monde ». Elle est compatible avec un large éventail de technologies allant de la 2G à la 4G en passant par le Wi-Fi.

Il est prévu que cette solution soit open hardware et que les applications et firmware nécessaires à son fonctionnement soient eux aussi librement accessibles. Le but étant de permettre « aux opérateurs de télécommunications, aux entrepreneurs, aux équipementiers et aux chercheurs de construire, mettre en œuvre et déployer et gérer localement des infrastructures sans fil basé sur cette plateforme ».

Selon la société de Mark Zuckerberg, la mise en place des réseaux cellulaires actuels est dans une impasse à cause de l'écosystème « limité » et du coût important de déploiement, surtout dans certaines régions du globe. « L'un de nos objectifs était d'apporter des améliorations architecturales et conceptuelles qui se traduiront par une réduction des coûts liés au génie civil ».

Modulaire, évolutif et résistant aux intempéries 

Afin de s'adapter à toutes les situations, Facebook explique que son projet OpenCellular est modulaire, évolutif et qu'il est prévu pour permettre un déploiement à petite ou grande échelle. Afin d'être mis en place rapidement un peu partout, ce système accepte différentes sources d'alimentation : PoE (Power over Ethernet), panneaux solaires, batteries, etc. 

De nombreux capteurs sont présents afin de contrôler des paramètres comme la température, la tension et l'intensité et envoyer des alertes si besoin. Bien évidemment, OpenCellular est conçu pour supporter des climats rudes (vents violents, températures extrêmes) dans le monde entier.

Selon Facebook, OpenCellular peut être installé par une seule personne si besoin, que ce soit en haut d'un poteau ou d'une tour dédiée, le tout avec le moins de maintenance possible. « Beaucoup de gens ne réalisent pas que l'installation de leur propre réseau cellulaire est non seulement possible, mais aussi que cela ne nécessite pas une expertise technique importante » indique Facebook pour vanter son système.

Facebook OpenCellularFacebook OpenCellular

OpenCellular fonctionne déjà dans les labos de Facebook

OpenCellular est d'ores et déjà en test chez Facebook dans un de ses laboratoires. Le géant des réseaux sociaux travaille également avec des partenaires afin d'étendre cette solution à de nouveaux lieux. « Nous sommes en mesure d'envoyer et de recevoir des SMS, de passer des communications et d'utiliser une connexion data basique en utilisant la 2G sur notre plate-forme » se félicite la société de Palo Alto.

Cette dernière explique enfin qu'elle souhaite développer son OpenCellular en partenariat avec les membres du Telecom Infra Project... un autre projet de Facebook qui réunit plusieurs opérateurs et fabricants. Pour plus de détail, c'est sur ce billet de blog que ça se passe. Il faudra maintenant attendre de voir comment cette initiative sera perçue par les opérateurs et les acteurs du secteur.


chargement
Chargement des commentaires...