La CNIL italienne enquête sur Kaspersky

L’autorité de protection des données italienne vient de lancer une enquête sur Kaspersky. L’enjeu ? Évaluer les risques potentiels liés aux traitements de données à caractère personnel des clients italiens de la société russe.

Dans le contexte de la guerre en Ukraine et de cyberattaques, la CNIL italienne veut connaitre le nombre de clients italiens, des informations détaillées sur les traitements effectués dans le cadre des différents produits ou services de sécurité. « L'entreprise doit également préciser si les données sont transférées en dehors de l'Union européenne (par exemple dans la Fédération de Russie) ou autrement rendues accessibles à des pays tiers ».

Les autorités allemandes ont déjà déconseillé les produits de l’éditeur, qui a dénoncé une décision purement politique (notre actualité). 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !