L'ANSSI invite à ne surtout pas désinstaller Kaspersky, pour l'instant

Les cyberattaques liées à la guerre en Ukraine peuvent certes affecter des entités françaises « et il convient sans céder à la panique de l’anticiper et de s’y préparer », mais elles « ont des impacts limités pour le moment », écrit l'ANSSI dans un bulletin du CERT-FR.

Si l'utilisation des outils de la société Kaspersky « peut être questionnée du fait de leur lien avec la Russie, à ce stade, aucun élément objectif ne justifie de faire évoluer l’évaluation du niveau de qualité des produits et services fournis ».

Les déconnecter serait contre-productif et, « sans solution de substitution, cette déconnexion ne saurait être préconisée ».

Pour autant, l'isolement de la Russie « peut affecter » leur capacité d'être mis à jour et « à l'état de l'art nécessaire pour protéger leurs clients » : « À moyen-terme, une stratégie de diversification des solutions de cybersécurité doit par conséquent être envisagée. »

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !