Google FloC : Brave et Vivaldi disent non

Le dispositif vanté par le géant américain qui le présente comme une solution préservant la vie privée est très critiqué, notamment par l'EFF qui a même mis un site en ligne permettant de savoir si la fonctionnalité est activée ou non.

De leur côté, Brave et Vivaldi, qui reposent sur le projet Chromium, ont clairement indiqué qu'elle ne serait pas active, évoquant un pas dans la mauvaise direction, une mauvaise solution pour mieux préserver la vie privée, le pistage restant au cœur du modèle. 

Il sera donc impossible aux publicitaires de suivre les utilisateurs sous la forme de groupes (cohortes) dans ces deux navigateurs, encore moins de recouper ces informations avec d'autres à leur disposition. Pour rappel, Firefox n'intègre aucun dispositif similaire.

Microsoft reste pour le moment silencieux sur une éventuelle intégration à Edge, mais vu le tollé créé par la mise en place de FloC et la position de ses concurrents, il y a fort à parier que l'éditeur n'aille pas dans le sens de Google.  

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !