Démarchage téléphonique abusif : des plaintes par milliers, selon nos chiffres inédits

Allô, le bureau des plaintes ?
Droit 1 min
Démarchage téléphonique abusif : des plaintes par milliers, selon nos chiffres inédits
Crédits : Douglas Craig/iStock
Mise à jour :

L’article a été modifié. Il indiquait initialement que Bloctel ne publiait pas de statistiques sur les plaintes. En réalité, il publie dorénavant un chiffre global, sans détail chronologique, parmi d’autres données dont la publication a été rendue obligatoire par un décret applicable depuis le 1er janvier 2022.

Au 16 septembre, Bloctel indique un nombre de signalements, cumulé depuis le 1er octobre 2021, d’un peu plus de 265 000. Ce chiffre actualisé confirme l’ordre de grandeur avancé dans cet article, à savoir un niveau (élevé !) d’environ 20 000 signalements par mois.

Next INpact révèle que la Répression des fraudes a reçu plus de 90 000 signalements en cinq mois. Ce chiffre considérable témoigne des limites de la lutte contre les appels indésirables : la liste d’opposition Bloctel est largement bafouée. Données inédites.

L’aversion des Français pour les appels à visée commerciale est connue. Mais il est parfois difficile d’évaluer l’ampleur de ce ras-le-bol. Les statistiques dénichées par Next INpact comblent cette lacune : ils mettent à jour une avalanche de plaintes existant contre les démarcheurs.

En cinq mois, les services de la Répression des fraudes ont enregistré pas moins de 91 300 signalements pour démarchage téléphonique abusif. Chaque signalement porte sur un appel indésirable reçu par un consommateur inscrit sur la liste d’opposition Bloctel censée, justement, le mettre à l’abri desdits appels… Ce chiffre, qui concerne la période d’octobre 2021 à février 2022, place les appels commerciaux non sollicités en sujet n°1 des plaintes des consommateurs. Et de très loin…

Il est disponible presque par inadvertance. Next INpact l’a mis en évidence en fouillant dans les données, disponibles en open data, de SignalConso, la plateforme de signalement des problèmes de consommation gérée la Répression des fraudes (DGCCRF).

Les chiffres n’étaient pas publics jusqu’alors 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !