Le plaidoyer « pro-crypto » d'un cryptographe émérite

Blockchained
Economie 3 min
Le plaidoyer « pro-crypto » d'un cryptographe émérite
Crédits : hocus-focus/iStock

Un cryptographe ayant conçu des systèmes de crypto-monnaie répond aux 1500 scientifiques et technologues cosignataires d'une lettre ouverte « crypto-sceptique ». Il regrette qu'ils n'aient pas pris en compte les dernières avancées visant, notamment, à réduire le coût et l'impact environnemental des cryptos.

« Je soutiens largement l'objectif » des signataires de la lettre ouverte afin de réguler la « FinTech » par plus de 1500 scientifiques et technologues « crypto-sceptiques », écrit le cryptographe et professeur à l'université Johns Hopkins Matthew Green dans le billet de réponse qu'il publie à ce sujet, intitulé « En défense de la crypto(monnaie) »  :

« Je n'ai aucun problème avec l'idée que les législateurs adoptent (intelligemment) des lois pour réglementer les crypto-monnaies. En effet, étant donné le niveau de folie et le nombre d'escroqueries flagrantes qui se produisent dans ce domaine, il est assez évident que notre cadre réglementaire actuel n'est pas à la hauteur de la tâche. »

Pour autant, « si la récente lettre demandait simplement une réglementation intelligente, je la signerais volontiers ». Mais « malheureusement, ce n'est pas du tout ce que dit cette lettre. Au contraire, elle soutient que l'ensemble du domaine technologique est sans valeur et ne peut être utilisé à des fins pratiques ».

Il conteste notamment trois passages incriminés : le fait que les blockchains publiques seraient inadaptées « à presque tous les objectifs actuellement présentés comme une source actuelle ou potentielle d'intérêt public », qu'après plus de treize années de développement, elles « ne constituent pas une amélioration par rapport aux solutions existantes non blockchain », et qu'elles resteront « à jamais inadaptées en tant que fondement d'une activité économique à grande échelle » : 

« Franchement, toute cette lettre me déprime. Au fil des ans, j'ai passé une bonne partie de mon temps sur Twitter à dénoncer les hypocrites des crypto-monnaies qui débitent des absurdités techniques tout en promouvant des arnaques pures et simples.

Je tenais pour acquis que mes collègues techniciens seraient un peu plus raisonnables, en particulier lorsqu'ils s'adressent au Congrès et aux régulateurs en tant qu'experts techniques. Il ne s'agit pas simplement de quelqu'un qui "se trompe sur Internet". Il s'agit de revendications importantes qui méritent une attention sérieuse, et il y a des conséquences réelles à se tromper ici. »

S'il reconnaît que « la technologie de la "blockchain publique" permet de nombreuses choses stupides : les systèmes de crypto-monnaie d'aujourd'hui peuvent être vénaux, corrompus, trop promis », il estime par contre qu'elle n'est « absolument pas inutile », pas plus qu'« une impasse technique » : 

« Ce billet n'est pas précisément une réfutation de la lettre ci-dessus : au lieu de cela, j'ai décidé de le formuler comme une réponse générale à certaines des objections fallacieuses les plus courantes que j'entends les gens faire aux systèmes publics de blockchain. Il se trouve que certaines d'entre elles (mais pas toutes) sont mentionnées dans la lettre. »

Green rappelle par ailleurs, en toute transparence, qu'il a conçu des systèmes de crypto-monnaie préservant la confidentialité, mais également qu'il travaille actuellement dans une startup qui essaie d'ajouter des capacités de conformité réglementaire aux blockchains publiques. 

Les crypto-monnaies et l'impact sur l'environnement 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !