Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Git remote : comment héberger vos documents et codes source sur un serveur

Le vôtre si possible
Git remote : comment héberger vos documents et codes source sur un serveur
Crédits : triloks

Utiliser Git pour gérer les versions de vos données localement est une chose, mais on est souvent amené à travailler sur ses fichiers depuis différentes machines ou en équipe. Dès lors, comment faire ? Il suffit d'utiliser un dépôt distant via un service clé en main ou votre propre serveur.

Comme évoqué dans un précédent article consacré au gestionnaire de versions Git, l'un de ses points forts, qui a notamment fait son succès à ses débuts, est sa conception non pas décentralisée, mais distribuée.

En plus de ne pas dépendre d'un serveur central comme SVN (par exemple), chacun peut disposer du sien, le faire échanger avec n'importe quel autre, comme bon lui semble. Chaque utilisateur peut disposer de sa propre copie locale ou distante d'un dépôt, l'héberger sur le ou les serveurs de son choix.

Réseau décentralisé distribué
Différence entre les réseaux (dé)centralisés et distribués par Paul Baran, l'un des pionniers d'Internet

Un point souvent oublié avec l'utilisation courante de services en ligne tels que BitBucket, GitLab ou GitHub qui ont tendance à « recentraliser » l'utilisation de Git. C'est pourtant ce qui permet de travailler facilement seul ou à plusieurs sur de même données, que ce soit à travers un réseau local ou Internet.

En langage Git, un dépôt distant est nommé « remote ». Voyons aujourd'hui comment en créer un et l'utiliser, que ce soit sur un Raspberry Pi, un NAS ou chez un hébergeur. Si Git propose nativement une solution exploitable via la ligne de commandes, il existe des alternatives avec interface web simple à installer.

Notre dossier sur la maîtrise de Git et de ses plateformes :

Git remote : premier contact

15 commentaires
Avatar de SebGF Abonné
Avatar de SebGFSebGF- 05/10/20 à 06:56:50

Dans la suite de ce dossier, nous vous expliquerons comment travailler avec plusieurs remotes. Notamment pour modifier vos fichiers sur un serveur local « privé », puis le partager régulièrement sur un service en ligne public.

Au risque de spoiler ( :langue: ), une approche comme certains projets de logiciels libres qui ont leur propre repository Git et publient en parallèle sur Github en lecture seule pour bénéficier de la visibilité de ce dernier ?

Sinon j'aime bien l'image qui explique la différence entre centralisé, décentralisé et distribué. Je n'avais jamais vu cette modélisation et c'est simple et très clair. :yes: (notamment les deux derniers qu'on peut avoir tendance à confondre)

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 05/10/20 à 06:59:10
SebGF

Pourtant elle est connue (certains en ont même fait un t-shirt de mémoire :D). Pour les remotes multiples, ça peut être une solution, d'autres publient sur GitLab et GitHub en //. In fine, chacun fait un peu comme il le souhaite, c'est tout l'intérêt de l'outil.

Avatar de chipotte INpactien
Avatar de chipottechipotte- 05/10/20 à 07:09:10

En plus de Gogs et Gitea, on pourra aussi mentionner Gitbucket qu'on utilise à mon taf (Ne pas confondre avec Bitbucket !!!). Ne connaissant pas du tout les 2 premiers, je serais bien incapable de les comparer.

Édité par chipotte le 05/10/2020 à 07:09
Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 05/10/20 à 07:12:11
chipotte

Il est mentionné dans l'article

Avatar de chipotte INpactien
Avatar de chipottechipotte- 05/10/20 à 07:21:27

Oups ! désolé j'ai lu trop vite :oops:

Avatar de odoc Abonné
Avatar de odocodoc- 05/10/20 à 07:27:25

perso j'utilise gitolite ça permet de gérer les accès via ssh (et d'avoir des scripts de déploiement après des push)

super ces articles :yes:

Avatar de itea Abonné
Avatar de iteaitea- 05/10/20 à 11:30:12

Je me pose la question de l'utilité d'avoir un remote hébergé chez soi, et d'un autre chez Github ou Gitlab. Quitte à envoyer son code chez ces derniers, pourquoi héberger un serveur chez soi?

Avatar de odoc Abonné
Avatar de odocodoc- 05/10/20 à 12:04:51
itea

histoire de ne pas être dépendant d'un changement de politique ?

Avatar de odoc Abonné
Avatar de odocodoc- 05/10/20 à 12:10:12
David_L

hello David,
y a un moyen de retrouver l'ensemble des articles sur git ? d'habitude pour les dossiers, y un "paragraphe" rapide avec l'ensemble des articles liés, mais pour git c'est pas systématique (meme si certains liens sont dans le texte).
Possible d'avoir d'une manière ou d'une autre ce type d'accès rapide ?

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 05/10/20 à 13:19:26
itea

Comme dit dans l'article, tu peux très bien avoir un dépôt local et un remote "interne'' et ensuite utiliser ces plateformes comme un outil de diffusion public.

L'avantage c'est que tu peux garder toute le travail (commits, etc.) visible, mais ne décider de le publier que quand bon te semble (pour une release particulière par exemple).

Mais c'est comme tout, c'est une possibilité : tu n'en a pas l'utilité, ne l'utilise pas. Cela ne veut pas dire que ce ne sera pas utile par la suite ou à d'autres.

odoc

Oui je dois juste l'ajouter mais il faut que je revois un point dans l'organisation du dossier :chinois:

Édité par David_L le 05/10/2020 à 13:20
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2
  • Introduction
  • Git remote : premier contact
  • Récupération d'un dépôt « nu »
  • Installation de Git sur votre serveur
  • Serveurs Git prêts à l'emploi : Gitea, Gogs et compagnie
  • Création d'un dépôt distant et clonage local
  • Travail sur plusieurs machines ou en équipe
S'abonner à partir de 3,75 €