Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Apprenez à utiliser Git : les bases pour suivre l'évolution d'un document

Mais sans git rebase
Apprenez à utiliser Git : les bases pour suivre l'évolution d'un document

Git est perçu comme un outil de barbu (bien que son inventeur Linus Torvalds soit rasé de près), de défenseur du logiciel libre, développeur chevronné, ne jurant que par la ligne de commandes. Il peut pourtant vous aider dans des tâches diverses comme pour les mises à jour d'un simple texte.

Utiliser un outil de gestion de versions tel que Git peut effrayer, à raison. Il s'agit en effet d'un outil ultra-complet, pensé pour les amateurs d'interpréteurs de commandes et les développeurs, avec ses complexités.

Git pour tous et pas uniquement pour le code source

Pour autant, il est aisé de le prendre en main pour des besoins basiques et donc de tenter l'expérience. Surtout que de nombreux éditeurs le gèrent nativement avec la plupart des fonctionnalités accessibles via une interface graphique. Sans parler des clients dédiés comme GitHub Desktop, GitExtensions, GitKraken, SourceTree, etc.

En outre, la gestion de versions n'est pas utile qu'à ceux qui produisent du code source. Les documents texte, rédigés avec des langages de balisage simples comme le Markdown, sont aussi dans ses cordes. C'est d'ailleurs en faisant des recherches sur le sujet que l'idée de ce tutoriel est née.

Ne vous attendez donc pas à un cours exhaustif sur le fonctionnement de Git, l'outil demandant des années de pratique pour être pleinement maîtrisé. Mais il faut bien commencer un jour. Dans cette entrée en matière, nous vous expliquerons ses bases pour la création et l'édition d'un document, jusqu'à sa diffusion.

Pour cela, nous utiliserons plusieurs outils, tout d'abord en ligne de commandes pour bien comprendre les mécaniques de Git et son vocabulaire, avant de passer à des outils plus simples pour le quotidien.

Notre dossier sur la maîtrise de Git et de ses plateformes :

Installer Git, initialiser un premier dépôt local

54 commentaires
Avatar de jpaul Abonné
Avatar de jpauljpaul- 29/09/20 à 11:12:47

Super article pour les non initiés à cet outil à la fois obscur et extrêmement intelligent.

Il y a une lecture que je conseille à ceux qui utilisent déjà git au quotidien mais qui ont l'impression de passer un peu à côté de la puissance de l'outil ou qui le trouvent inutilement compliqué : Git From The Bottom Up.

C'est un "livre" qui se lit en un peu moins d'une heure et qui permet d'apprendre/comprendre git de manière "inversée" : au lieu d'expliquer comment utiliser git puis comment ça fonctionne, ce livre apprend d'abord comment fonctionne "réellement / techniquement" Git puis en déduit comment l'utiliser.

Personnellement j'ai compris énormément de choses juste en le lisant. Et surtout, j'ai compris des commandes que je pensais extrêmement mal nommées tellement elles me semblaient obscures ou incantatoires. Et maintenant je les trouve au contraire d'une clarté qui force au génie (de Torvalds).

Je sais pas si c'est accessible aux débutants de 0, mais ce qui est sûr c'est que c'est extrêmement accessible à qui a déjà juste utilisé un peu git (du genre, à la suite de l'article ci dessus) et qu'après l'avoir lu je me suis enfin senti autonome sur git.

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 29/09/20 à 11:16:41
jpaul

C'est souvent le cas, en allant dans les tréfonds d'un outil on en comprends mieux les mécaniques ou ce qui peut paraître étrange/mal pensé (alors que pas trop). Bon après, on peut aussi dire qu'une logique qui ne paraît pas claire après 200h d'explications a peut être besoin d'être présentée autrement :D

Avatar de Paraplegix Abonné
Avatar de ParaplegixParaplegix- 29/09/20 à 11:29:47

Une "cheat sheet" interactive très sympa qui montre les commandes faisable et leurs source et destination
https://ndpsoftware.com/git-cheatsheet.html

Et un petit jeu interactif pour apprendre le branching dans git :
https://learngitbranching.js.org/?locale=fr_FR

Avatar de MoonRa Abonné
Avatar de MoonRaMoonRa- 29/09/20 à 11:31:09

J'utilise git depuis des années mais je suis toujours un débutant, ça ne rentre pas lol.

Avatar de jpaul Abonné
Avatar de jpauljpaul- 29/09/20 à 11:37:21
David_L

Yep, mais souvent fouiller les tréfonds d'un outil peut être décourageant, d'où le "livre" que j'ai cité qui y arrive brillamment en l'espace d'une heure (perso je l'avais lu sur une pause dej).

David_L a écrit :

Bon après, on peut aussi dire qu'une logique qui ne paraît pas claire après 200h d'explications a peut être besoin d'être présentée autrement :D
C'est vrai que c'est ce que je pensais aussi au début de git. Mais je pense qu'on fait en fait erreur : git est "simple" quand il manipule les concepts qui lui sont propres et je pense que chercher à le simplifier se ferait forcément au détriment de ses possibilités.

Par contre là où je te rejoint, c'est que pour un outil "du quotidien" et pour les tâches courantes (versionnage basique, switch entre les tâches ...), git peut sembler un peu aride. Mais peut être que ce qui manque réellement, ce sont des "frontends" (pas forcément au sens graphique du terme) qui viennent adapter la puissance de git à un métier en particulier (il y a un peu git flow pour le dev mais ça reste plus un framework que personne ne respecte réellement plus qu'une réelle abstraction de git adaptée au métier de développeur).

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 29/09/20 à 11:41:22
MoonRa

D'où la précision en début d'article :D

jpaul

Il y a aussi des soucis inhérents à ce genre d'outils : certains trucs ont été ajouté/modifié au cours de son histoire, pas forcément les guides en ligne sur lesquels se basent les débutants et ceux qui font des tutos à la va-vite. On rencontre souvent ce problème.

Puis il y a les batailles de chapelle qui n'aident pas forcément à avancer sur un sujet. Notamment le merge/rebase, github/gitlab et autres "non mais ce client c'est le meilleur (jusqu'à ce qu'il renforce son offre payante comme Kraken).

Tout ça fait un "bruit" autour d'un outil de base qui décourage parfois les néophytes (surtout quand tout le monde se tape dessus 3 jours après qu'ils aient posé une simple question).

Avatar de alex.d. Abonné
Avatar de alex.d.alex.d.- 29/09/20 à 11:45:02

Cet article encourage l'esclavagisme, c'est un scandale. Vous pourriez faire comme github et appeler la branche principale 'main' au lieu de 'master'.

:D

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 29/09/20 à 11:46:21
alex.d.

Si on pouvait éviter de dériver inutilement, merci :chinois: BTW, j'utilise les termes de l'outil et de sa doc. Si Git modifie ses dénominations, on utilisera les nouvelles comme pour n'importe quel autre outil au moment où l'on rédige nos guides/tutos.

Avatar de Baldurien Abonné
Avatar de BaldurienBaldurien- 29/09/20 à 11:48:44

On peut visualiser le tout sous la forme d'un petit graphique avec des outils spécifiques. Il existe toutefois une commande pour obtenir un résultat visuel similaire depuis le terminal :
git log --oneline --graph --all

Je l'utilise rarement, mais il existe aussi tig et qui est intégré à Git for Windows: c'est un peu le vim/less collé sur la lecture de l'historique et des diffs.

Avatar de pamputt Abonné
Avatar de pamputtpamputt- 29/09/20 à 11:52:03

Ecrire des documents en Markdown, c'est quand même un peu pour les barbus (les gens "normaux" utilisent Microsoft Word ou Google Docs). Et pour les fichiers docx, Git est beaucoup moins efficace (ou alors je ne connais pas l'astuce)

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 6