Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Apple menace de couper les ponts avec Epic Games le 28 août

La pioche et l'enclume
Economie 5 min
Apple menace de couper les ponts avec Epic Games le 28 août
Mise à jour :

« Apple a informé Epic que le 28 août elle mettra fin à l'ensemble de nos comptes développeur et à l'accès aux outils de développement pour iOS et Mac », a indiqué le studio dans un tweet. Ce qui menace Fortnite, mais aussi le moteur Unreal Engine et les jeux qui l'utilisent. Se disant sûre d'être dans son bon droit, la société demande à la justice d'intervenir pour stopper Apple et lui éviter un lourd préjudice. De son côté, le créateur de l'App Store continue de répondre qu'il n'est pas question de faire une exception pour Epic Games et que la situation peut être simplement résolue en mettant à jour Fortnite sans les méthodes de paiement tierces enfreignant ses règles.

N'ayant pas réussi à se passer de la commission de 30 % exigée pour les paiements effectués à travers l'App Store d'Apple et le Play Store de Google, Epic Games a décidé de sortir l'artillerie lourde. Il a intégré son propre mode de paiement à Fortnite, s'est fait exclure et porte plainte. Vidéo promo à l'appui.

C'est le « coup de comm' » de cette fin d'été, organisé juste avant le week-end du 15 août. Un piège savamment exécuté : Fortnite a annoncé hier son Megadrop, soit 20 % de remise sur tous ses paiements « in-app », qu'il s'agisse d'achat d'argent virtuel (V-Buck) ou non. Une offre mise en place sur toutes les plateformes... ou presque.

Fortnite prend la pioche face à Apple et Google

Car sur Android et iOS, il fallait passer par la nouvelle solution de paiement maison pour y avoir droit. Sinon, le tarif était inchangé. L'éditeur du jeu, Epic Games, expliquait ce choix par la commission de 30 % demandée par les deux plateformes lorsqu'elles traitent ces opérations. Un sujet qui l'irrite depuis des mois.

Ce qui devait arriver arriva : Apple a retiré le jeu de l'App Store, diffusant un bref communiqué pour s'en expliquer. L'entreprise y évoque des règles identiques pour tous, et une volonté délibérée de l'éditeur de ne pas les respecter en ayant activé une fonctionnalité qui n'avait pas été validée par ses services :

« Epic publie des applications sur l'App Store depuis une décennie et a bénéficié de son écosystème, notamment de ses outils, procédures de test et de distribution qu'Apple propose à tous les développeurs. Epic a accepté les termes et règles de l'App Store librement et nous sommes heureux qu'ils aient pu construire un tel succès sur l'App Store.

Le fait que leurs intérêts les poussent à demander un arrangement spécial ne change rien au fait que ces règles sont les mêmes pour tous les développeurs et rendent la boutique sûre pour nos utilisateurs. Nous ferons tous les efforts nécessaires pour trouver une solution avec Epic et que Fortnite revienne sur l'App Store ».

Comme on pouvait s'y attendre, Epic Games avait tout prévu et publiait dans la foulée une réponse expliquant qu'il venait de déposer plainte contre l'entreprise de Cupertino pour abus de position dominante. L'éditeur y évoque les pratiques différentes sur macOS, le passage obligé par l'App Store et le compte en banque bien fourni d'Apple.

Une action en justice qui intervient alors que les plateformes américaines sont sous le coup d'enquêtes sur leurs pratiques vis-à-vis des développeurs et éditeurs de services. Le créateur de Fortnite veut sans doute peser de tout son poids. Pour mieux marquer les esprits, il a d'ailleurs diffusé un clip (dans Fortnite, mais également sur YouTube) reprenant la célèbre publicité « 1984 » d'Apple où elle se posait en libérateur face à l'hégémonie de l'époque : IBM.

Un joli coup de pub, alors que la saison 4 du chapitre 2 du jeu est attendue pour le 27 août prochain. Les joueurs ayant déjà installé Fortnite peuvent continuer à en profiter d'ici là. Epic Games invite d'ailleurs sa communauté à le défendre sous le hashtag #FreeFortnite, se positionnant comme une entreprise qui veut réduire ses prix de 20 %, mais ne peut y parvenir du fait des règles d'Apple et Google.

Et comme les remboursements passent par l'App Store, ceux voulant profiter de leurs dépenses récentes sont invités à contacter Apple pour récupérer leur argent. Une autre FAQ est en ligne, à destination de la presse.

Google entre dans la danse

Beaucoup pensaient que Google ne prendrait pas part à la bataille. Tout du moins pas tout de suite. Après tout, le cas d'Android est légèrement différent : Epic Games peut très bien y distribuer son jeu sans passer par le Play Store, ce qui n'est pas le cas sous iOS. D'autres boutiques applicatives y existent, qu'il s'agisse de la diffusion de logiciels libres à celles proposées par des constructeurs tels que Huawei ou Samsung.

Mais aucune n'a l'impact du Play Store. C'est aussi cela que « vend » Google (tout comme Apple), à travers sa commission de 30 %. Le fait de pouvoir toucher des millions de clients potentiels, dans un environnement présenté comme sécurisé. C'est d'ailleurs à ce titre que le contrôle des mécaniques de paiement est exigé.

Google a donc décidé de ne pas laisser passer, diffusant un court communiqué similaire à celui d'Apple, après avoir retiré Fortnite de sa boutique. Epic Games n'avait cette fois pas anticipé de communiqué ou de vidéo promotionnelle, mais a déposé plainte. L'éditeur y évoque les batons dans les roues que lui aurait mis Google.

Depuis, plus aucun des trois géants n'a pris la parole.

Deux semaines pour se mettre d'accord

Maintenant que tout le monde a montré ses muscles, le temps est à la négociation, car c'est bien de cela qu'il s'agit : trois grosses entreprises, riches à milliards, qui n'arrivent pas à s'entendre sur le partage du gâteau et qui se chamaillent en public, prenant au passage leurs clients en otage.

Chacune misant sur le fait que sa communauté va la défendre auprès de l'opinion publique, ses avocats devant régler tout cela au tribunal si aucune solution n'était trouvée. La question est ainsi de savoir si un terrain d'entente est possible, et si Epic a déjà une idée à proposer à Apple et Google pour apaiser son courroux médiatique.

Ou s'il ira jusqu'au bout pour défendre sa position, quitte à partir pour une bataille pouvant durer des années ? Étant lui-même un éditeur de plateforme prélevant sa dîme sur des éditeurs tiers (via Fortnite ou sa boutique de jeux en ligne), il y a fort à parier qu'il saura entendre les arguments de ses partenaires.

Il faudra dans tous les cas aller vite, la nouvelle saison de Fortnite arrivant d'ici deux semaines. Un autre risque plane d'ailleurs : celui de voir Donald Trump se mêler de cette histoire, comme il l'a récemment fait avec TikTok sur le terrain de la vie privée. Tencent étant un actionnaire important d'Epic Games, rien n'est impossible.

252 commentaires
Avatar de dodo021 INpactien
Avatar de dodo021dodo021- 14/08/20 à 06:58:41

Le moment parfait pour les scammers de faire des fausses applications Fortnite

Avatar de ForceRouge INpactien
Avatar de ForceRougeForceRouge- 14/08/20 à 07:04:27

Y a vraiment des gens qui jouent a Fortnite sur smartphone?

Avatar de tutosfaciles48 Abonné
Avatar de tutosfaciles48tutosfaciles48- 14/08/20 à 07:11:12

Sachant qu'apple est déja sous le coût d'une pétition pour le logo d'une autre entreprise; que cette entreprise si je ne m'abuse est déja connue pour ce genre de pratiques, ...

Tinder n'avait pas court-circuité le système de paiement de google il y a quelque temps ? J'avais vu passé un article ici même si je me souviens bien

Avatar de Bill2 INpactien
Avatar de Bill2Bill2- 14/08/20 à 07:13:58

ForceRouge

Y'a vraiment des gens qui jouent à Fortnite /troll :p

Avatar de al_bebert INpactien
Avatar de al_bebertal_bebert- 14/08/20 à 07:31:06

Bill2

pareil mais sans le /troll ^^

je comprendrais jamais

Avatar de FunnyD INpactien
Avatar de FunnyDFunnyD- 14/08/20 à 07:38:46

Dommage d'attaque également google alors qu'ils peuvent passer par un store alternatif voir même lancer leur propre store :/

Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 14/08/20 à 07:49:08

tutosfaciles48 a écrit :

Sachant qu'apple est déja sous le coût d'une pétition pour le logo d'une autre entreprise; que cette entreprise si je ne m'abuse est déja connue pour ce genre de pratiques, ...

Qu'un logo n'a rien à voir avec le système de paiement...

FunnyD a écrit :

Dommage d'attaque également google alors qu'ils peuvent passer par un store alternatif voir même lancer leur propre store :/

J'ai surtout l'impression que c'est pour se faire de la pub gratuite, "regardez, nous on est des gentils, on veut baisser les tarifs, mais les grands méchants Google et Apple y veulent pas nous écouter :craint: "

Édité par Patch le 14/08/2020 à 07:51
Avatar de carbier INpactien
Avatar de carbiercarbier- 14/08/20 à 07:54:44

ForceRouge a écrit :

Y a vraiment des gens qui jouent a Fortnite sur smartphone?

Bill2 a écrit :

Y'a vraiment des gens qui jouent à Fortnite /troll :p

al_bebert a écrit :

pareil mais sans le /troll ^^

je comprendrais jamais

Y'a vraiment des gens qui postent encore ce genre de commentaires ?

PS: je ne joue pas à Fortnite

Avatar de carbier INpactien
Avatar de carbiercarbier- 14/08/20 à 07:58:50

Si NXi s'aventure sur ce terrain, cela serait bien d'aller un peu plus loin et de parler du refus du cloud gaming par Apple sur son Appstore (à moins que je n'ai loupé l'info sur NXi)

Avatar de DoWnR Abonné
Avatar de DoWnRDoWnR- 14/08/20 à 08:01:26

Si la taxe de 30% ne plait pas à EPIC (comme à probablement beaucoup d'autres), pourquoi n'ont-ils pas d'abord essayé de créer une association avec les autres acteurs industriels afin de tenter de faire plier Apple ?
Ça me semble assez foireux d'exposer le système via la pénalisation des utilisateurs dans l'espoir de les ranger dans leur camp alors que cette taxe ne les concerne pas, et que même si elle était de 0%, ils feraient toujours payer le même prix.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 26