Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Bouygues recrute solidement sur le fixe et le mobile, mais la fibre est aux abois

Fiber to the hole
Economie 5 min
Bouygues recrute solidement sur le fixe et le mobile, mais la fibre est aux abois

Le groupe Bouygues vient de présenter ses résultats pour le premier trimestre 2017. Comme d'habitude, nous nous attarderons principalement sur les constantes vitales de sa filiale Bouygues Telecom, qui affiche toujours un certain retard côté fibre, mais assure ses arrières sur le mobile. 

Après Orange et SFR, c'est au tour de Bouygues de présenter ses résultats pour le premier trimestre. Dans son ensemble (BTP, télévision et télécoms inclus), le groupe se porte bien et a réduit ses pertes nettes de 180 à 38 millions d'euros en l'espace d'un an, notamment grâce à une progression de 5 % de son chiffre d'affaires, à 6,85 milliards d'euros. 

L'activité télécoms dans le vert

Mais penchons-nous surtout sur les chiffres dévoilés du côté de Bouygues Telecom. La filiale affiche un chiffre d'affaires en hausse de 8 % sur un an, s'établissant à 1,222 milliard d'euros. Une bonne performance que l'opérateur doit à la constance de ses recrutements d'abonnés depuis plusieurs années. Rien que sur les 12 derniers mois, il a ainsi attiré plus d'un demi-million de clients vers ses offres mobiles, de quoi faire grimper les recettes. 

L'opérateur conforte également sa position de plus gros pourvoyeur d'EBITDA pour le groupe. Il s'établit en effet à 243 millions d'euros et affiche une progression de 66 % sur un an. Le bénéfice net du FAI sur ce trimestre s'établit quant à lui à 18 millions d'euros, contre 40 millions de pertes un an plus tôt à la même période. 

La fibre tarde à décoller

Sur le marché fixe, Bouygues Telecom reste sur une bonne dynamique de recrutement. Le fournisseur d'accès a ainsi capté 88 000 clients supplémentaires en trois mois, ce qui porte son total à près de 3,2 millions. Sur ces recrutements, 36 000 concernent des offres THD, c'est à dire incluant le VDSL, le câble, la fibre et la 4G box, lancée en janvier. Pour le reste, voici quelques chiffres à retenir :

  • Clients fixe : 3,189 millions (+88 000 sur trois mois, +330 000 sur un an)
  • dont THD : 518 000 (+36 000 sur trois mois, +111 000 sur un an)
  • dont FTTH : 144 000 (+23 000 sur trois mois, +91 000 sur un an)
  • Prises FTTH commercialisées : 2,2 millions (+0,2 million  sur trois mois, +0,7 million sur un an)
  • ARPU fixe : 26,7 euros (-1 euro sur trois mois, -1 euro sur un an)

Concernant le FTTH, la croissance de la clientèle de Bouygues Telecom est encore très loin d'égaler celle d'Orange, leader incontesté de ce marché. Les plus taquins noteront que le parc de client fibre de la filiale du groupe de BTP correspond peu ou prou au nombre de clients qu'Orange parvient à recruter en l'espace de trois mois. Bouygues se satisfait toutefois du fait que les deux tiers de ses recrutements sur la fibre se font auprès de nouveaux clients. 

Concernant le déploiement, Bouygues compte surtout sur le co-investissement pour se faire une place. Le groupe affirme avoir « sécurisé » son accès à 13 millions de prises, dont 3 millions sur les RIP et 6 millions en zones moins denses, mais à l'heure actuelle, seules 2,2 millions sont commercialisables. Le FAI maintient toutefois son objectif pour fin 2019 de 12 millions de prises commercialisées, et de 20 millions de prises sécurisées.

Bouygues Q1 17Bouygues Q1 17

La cible du million de clients supplémentaires entre fin 2014 et fin 2017 est elle aussi maintenue et, à force de promotions qui ont pesé lourdement sur l'ARPU, pourrait bien être rempli dans les temps. 

Le mobile en marche 

Du côté du mobile, Bouygues continue de profiter de l'élan pris lors des trimestres précédents. L'opérateur compte désormais 10,773 millions de clients (hors M2M), soit 91 000 de mieux sur trois mois. Un score en nette progression, mais qui reste encore assez éloigné des 14,5 millions de clients que compte SFR ou des 12,7 millions de clients comptabilisés par Free Mobile fin 2016.

Voici là encore, quelques chiffres clés :

  • Clients mobile : 13,359 millions (+363 000 sur trois mois, +1 229 000 sur un an)
  • Clients mobile hors M2M : 10,773 millions (+91 000 sur trois mois, +522 000 sur un an)
    • dont clients forfaits : 9,947 millions (+130 000 sur trois mois, +657 000 sur un an)
    • dont clients prépayés : 826 000  (-40 000 sur trois mois, -135 000 sur un an)
  • ARPU Mobile : 22,5 euros (-0,2 euro sur trois mois, +0,1 sur un an)
  • Couverture 4G : 88 % de la population

On notera les bons scores réalisés par Bouygues sur le front du M2M depuis un an, avec tout de même 607 000 nouveaux clients, dont 272 000 sur les trois derniers mois. Sur les forfaits pour particuliers, l'ARPU est stable. En effet, il est certainement difficile de l'augmenter avec des campagnes de promotion quasi permanentes sur une partie de la gamme de l'opérateur. Il reste néanmoins comparable à celui de SFR (22,6 euros) et nettement au-dessus de celui d'Orange (21,4 euros).

Bouygues Q1 17

Pour se démarquer, Bouygues compte sur la densification de son réseau mobile dans les zones denses, en déployant environ 5 800 sites 4G supplémentaires sur les quatre prochaines années (au dernier décompte près de 11 700 sont en service dans l'Hexagone). Sur le reste du territoire, il est question de porter la couverture à 92 % de la population d'ici fin 2017 et à 99 % fin 2018. Simultanément, l'opérateur souhaite avoir amené la fibre sur chacune de ses antennes en zones denses d'ici fin 2019, tout en entamant ce déploiement dans les zones rurales. 

Des objectifs maintenus côté télécoms

Devant ses investisseurs, le groupe a tenu à rappeler ses objectifs sur le plan financier et de les reconfirmer par la même occasion. Bouygues Telecom vise donc une marge d'EBITDA de 25 % sur cette année, ce qui pour l'instant semble plutôt en bonne voie, avec 19,9 % sur le premier trimestre. 

En bourse, le groupe Bouygues dans son ensemble voit son cours grimper de 0,9 % au moment où nous rédigeons cette actualité. Cela représente une valorisation de 13,8 milliards d'euros, en hausse de 15 % depuis le 1er janvier et de 41 % sur un an. 

23 commentaires
Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 17/05/17 à 10:28:14

Une présentation assez bien bétonner.:transpi:

Avatar de tpeg5stan Abonné
Avatar de tpeg5stantpeg5stan- 17/05/17 à 10:36:07

un groupe qui publie ses résultats à paris, principalement axé sur le marché français ou francophone, et qui communique en anglais.

Je vais me fritter avec les gens du vlaams belang pour me consoler, tiens

Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 17/05/17 à 10:39:48

http://www.bouygues.com/finance/donnees-financieres/actionnariat-du-groupe/

Plus du tiers des actionnaires sont étrangers.
Ils travaillent pas que sur le territoire Français pour la partie BTP.

Édité par Ami-Kuns le 17/05/2017 à 10:43
Avatar de tpeg5stan Abonné
Avatar de tpeg5stantpeg5stan- 17/05/17 à 10:47:16

donc ça fait les 2/3 de français, sachant que dans les étrangers tu dois avoir des francophones ?

Avatar de marsou INpactien
Avatar de marsoumarsou- 17/05/17 à 10:50:55

j'ai viré SFR pour BT(cable) parce que Free ne fournissait pas la fibre ni le cable.

Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 17/05/17 à 10:50:59

Pour attirer d'autre investisseur, cela fait bien au niveau marketing les documents en anglais, c'est passe partout dans beaucoup de pays, au contraire du Français.

Avatar de Hadrien01 Abonné
Avatar de Hadrien01Hadrien01- 17/05/17 à 11:04:36

Bouygues a augmenté le prix de sa box câble, l'a caché quelque part loin dans son site Web, et ils gagnent quand même plus d'utilisateurs câble que fibre :keskidit:

Avatar de sepultura666 INpactien
Avatar de sepultura666sepultura666- 17/05/17 à 11:09:21

cool, donc tu es resté chez SFR en fait :) :) :)
BT utilisant le réseau de SFR pour le FTTLa

sans oublier que pour chaque antenne SFR déployée, SFR en déploie une pour BT... (dans le cadre du programe CROZON de mutualisation)

voili voilou...

Avatar de Yach Abonné
Avatar de YachYach- 17/05/17 à 11:29:51

Hadrien01 a écrit :

Bouygues a augmenté le prix de sa box câble, l'a caché quelque part loin dans son site Web, et ils gagnent quand même plus d'utilisateurs câble que fibre :keskidit:

Tout simplement parce qu'ils ont plus de clients potentiels avec le câble qu'avec la fibre vu qu'ils n'ont déployé nulle part...

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 17/05/17 à 11:55:24

Je suis chez BT en fibre. Heureusement que ce n'est pas cher (18€ par mois) parce que la qualité n'est pas là... LA box surtout est une catastrophe. BT a enlevé des fonctionnalités importantes parce que cela causait des problèmes de débit pour ceux qui sont en ADSL. Sauf qu'en fibre tu as le débit suffisant. Et certains incidents mettent plusieurs mois a être corrigés (quand ils le sont).

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3