Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Terrorisme : 54 sites bloqués, 319 adresses déréférencées sans juge

Et un gros fail
Droit 2 min
Terrorisme : 54 sites bloqués, 319 adresses déréférencées sans juge
Crédits : tadamichi/iStock/ThinkStock

Lors de l'ouverture de la réunion nationale avec les préfets et les procureurs, le 7 novembre à l'École militaire, Bernard Cazeneuve a donné les derniers chiffres du blocage et du déréférencement des sites faisant l’apologie ou incitant au terrorisme.

« À ce jour, 54 sites Internet ont ainsi fait l’objet d’une mesure de blocage pour de tels motifs, et 319 adresses électroniques ont été déréférencées par les moteurs de recherche » a révélé le locataire de la Place Beauvau.

Les premiers cas de blocage ont été connus en mars 2015, après la mise en œuvre de la loi du 13 novembre 2014 contre le terrorisme. Blocage et déréférencement sont dits administratifs en ce sens qu’ils ne passent pas par la case juge pour être décidés. Concrètement, c’est l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication (OCLCTIC) qui est compétente pour dresser cette liste noire des sites dont l’accès doit être empêché par les intermédiaires techniques.

Deux textes d’application ont épaulé cette police administrative : un décret relatif au blocage publié en février 2015. Un mois plus tard, un autre texte complémentaire a ciblé les moteurs pour combattre davantage encore leur visibilité. 

Début 2016, un rapport de la personnalité qualifiée de la CNIL, chargée de contrôler ces mesures en interne, avait dénombré 60 sites bloqués et 276 URL nettoyées des moteurs sur ordre de l’Intérieur. On reste ainsi dans la même proportion depuis lors : il y a beaucoup plus d'adresses déréférencées que de sites bloqués, puisqu'un même contenu peut être appelé par plusieurs liens hypertextes. 

Blocage et surblocage

« Aucun cas de « surblocage » n’a été constaté, contrairement aux craintes de nombreux opposants au projet de loi, ce qui montre que l’OCLCTIC respecte le principe de proportionnalité applicable en matière d’atteinte à la liberté d’expression » avait tambouriné, non sans satisfaction, l’autorité qualifiée de la CNIL.

Le 17 octobre, patatras. Suite à une « erreur humaine » dans l’actualisation de ces listes noires, les abonnés Orange n’ont pu accéder à Google, OVH, Wikipédia et même beaucoup d’autres sites.

Au lieu et place, pendant de longues heures, les internautes ont débouché sur la page du ministère de l’Intérieur motivant ce blocage pour incitation au terrorisme. L’épisode reste d’actualité, puisqu’à l’Assemblée nationale, Lionel Tardy vient de demander des comptes au ministère sur l’incident, notamment sur la politique de conservation des logs de connexion.

Malgré ce « fail », le blocage administratif inspire toujours. Il y a ainsi eu la vaine tentative d’une extension aux sites de proxénétismes. Voilà quelques jours, en réponse à un sénateur inquiet de la montée supposée des écrits racistes et xénophobes en ligne, Bernard Cazeneuve a refusé d’ouvrir une autre brèche : « Compte tenu du caractère récent de ce dispositif et de sa montée progressive en puissance, l'extension de ce dispositif aux contenus à caractère raciste ou xénophobe n'est pas envisagée à ce jour ».

25 commentaires
Avatar de jackjack2 Abonné
Avatar de jackjack2jackjack2- 14/11/16 à 13:07:28

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

« Aucun cas de « surblocage » n’a été constaté, contrairement aux craintes de nombreux opposants au projet de loi, ce qui montre que l’OCLCTIC respecte le principe de proportionnalité applicable en matière d’atteinte à la liberté d’expression » 

« Compte tenu du caractère récent de ce dispositif et de sa montée progressive en puissance, l'extension de ce dispositif aux contenus à caractère raciste ou xénophobe n'est pas envisagée à ce jour ».
Par contre dans 6 mois quand on aura pris l'habitude, aucun problème repasse nous voir...
 Incroyable
 Après on aura les sites de paris, les sites sur bitcoin, puis les sites représentant des images de dieu
 
Nous la justice on se torche le cl avec. L'administritatif fait aussi bien le travail. #LaSéparationDesPouvoirsC'estHasBeen
 M.V. 2016

Édité par jackjack2 le 14/11/2016 à 13:08
Avatar de kade Abonné
Avatar de kadekade- 14/11/16 à 13:08:43

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Netflix en fait partie, à cause de Homeland ?

Avatar de Djoys Abonné
Avatar de DjoysDjoys- 14/11/16 à 13:10:27

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

C'est un blocage du même type que pour t411 où il suffit de changer de DNS pour accéder au site ?

Avatar de risbo INpactien
Avatar de risborisbo- 14/11/16 à 13:10:34

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Cazeneuve il fera parti de ses ministres qui ne laisseront pas de trace dans l'histoire. Ces types sont juste là pour faire ce que leur bosse leur dit de faire. Ils coûtent chers nos porte parole glorifié ...

Avatar de Wellit INpactien
Avatar de WellitWellit- 14/11/16 à 13:10:59

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

ont à la liste des urls déférencé ?

c'est marrant parce que tout se passe via les DNS mais quand tu passes via TOR ou avec un DNS autres que les FAI il n'y a plus de blocage...

Personnage ne leur a dit que c'était inutile ?

Avatar de perdu Abonné
Avatar de perduperdu- 14/11/16 à 13:23:34

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

ce n'est pas inutile... ça permet de dire à la masse " regardez on a fait quelque chose" ...

et Mme michu est pas cable de s'apercevoir que ce n'est qu'un sparadra  (meme pas un pansement) sur une jambe de bois....(cachée derrière un nuage de fumée)
 

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 14/11/16 à 13:24:20

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Si, il restera la même trace que sur ton slip après une gastro.

Avatar de kade Abonné
Avatar de kadekade- 14/11/16 à 13:50:48

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Jarodd a écrit :

Si, il restera la même trace que sur ton slip après une gastro.

  • Jaune
  • Marron
  • Vert
  • Autre

?

Édité par kade le 14/11/2016 à 13:51
Avatar de jackjack2 Abonné
Avatar de jackjack2jackjack2- 14/11/16 à 14:05:20

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

kade a écrit :

Jarodd a écrit :Si, il restera la même trace que sur ton slip après une gastro.
 Jaune 
Marron 
Vert 
Autre 

?

  • En relief
  • Traversant le tissu

?

Édité par jackjack2 le 14/11/2016 à 14:05
Avatar de kade Abonné
Avatar de kadekade- 14/11/16 à 14:07:04

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

jackjack2 a écrit :

  • En relief
  • Traversant le tissu

?

... jusqu'au pantalon ?
Visible de l'extérieur ?

Un sacré mystère de commentaire.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3