Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Le gouvernement lance une grande concertation sur le numérique à l’école

Le cas décolle
Droit 3 min
Le gouvernement lance une grande concertation sur le numérique à l’école
Crédits :  Education nationale (CC BY-SA 3.0)

Le ministère de l’Éducation nationale a lancé aujourd'hui sa « concertation nationale sur le numérique pour l’éducation ». Pendant près d’un mois et demi, élèves, parents, professeurs... sont invités à participer et à débattre, notamment sur une plateforme en ligne.

Comme l’avait annoncé François Hollande au mois de novembre, quelques minutes après avoir promis que tous les élèves de cinquième seraient équipés d'une tablette à partir de la rentrée 2016, le ministère de l’Éducation nationale a donné ce matin le coup d’envoi d’une grande concertation nationale dédiée au numérique à l’école. L’objectif ? Recueillir un maximum d’avis et de propositions de la part des jeunes, de leurs parents, des professeurs, des industriels de l’éducation, des associations et des collectivités territoriales, en vue notamment de l’élaboration du nouveau plan e-éducation (évoqué encore la semaine dernière à l'Assemblée nationale par Axelle Lemaire).

Une concertation en ligne qui durera jusqu’au 9 mars

« Le numérique est une véritable opportunité pour l’école. J’en suis convaincue », affirme la ministre Najat Vallaud Belkacem dans une vidéo de présentation de cette concertation similaire en de nombreux points à celle initiée autour du futur projet de loi numérique. D'un point de vue pratique, chacun est invité à participer en se rendant sur la plateforme « forum.ecolenumerique.education.gouv.fr ». Cinq thèmes de consultation ont été ouverts :

  • Le numérique, les apprentissages et la réussite de tous les élèves,
  • Le numérique, renouvellement et diversification des pratiques pédagogiques et éducatives,
  • Le numérique et les compétences de demain,
  • Le numérique et la réduction des inégalités,
  • Le numérique, un facteur d’ouverture de l’école à son territoire et à son environnement.

Pour chacun de ces thèmes, les internautes sont invités à se prononcer sur une ou plusieurs questions ouvertes (par exemple : « De quelle manière le numérique peut-il contribuer à l’amélioration des apprentissages et à la réussite des élèves ? »). Il est ainsi possible d’identifier des « défis » et des « solutions » censées y répondre. Dans tous les cas de figure, les participants peuvent dire s’ils sont d’accord – ou non – avec les contributions des autres, et éventuellement proposer la leur.

concertation numérique

Ces consultations sont en principe ouvertes jusqu’au lundi 9 mars. En plus de ces débats en ligne, des événements et rencontres « en présentiel » – de type journées contributives – seront organisées en parallèle dans les académies. Un questionnaire en ligne a également été élaboré. Un site contenant différentes études ou ressources est enfin proposé afin d'étayer les contributions sur la plateforme de consultation (voir ici). 

Le ministère annonce une conférence nationale pour le mois d’avril

Comme nous avons déjà eu l’occasion de l’évoquer, cette grande concertation nationale devrait être l’occasion d’aborder des questions telles que l’apprentissage de la programmation informatique ou bien de l’utilisation de formats ouverts au sein de l’Éducation nationale. Si le gouvernement ne sera pas tenu de suivre les principales propositions ayant émergé au cours des débats, Najat Vallaud-Belkacem l’a néanmoins promis : « Votre participation éclairera nos décisions et nos choix politiques. Elle permettra de répondre de manière plus adaptée, plus réaliste aux préoccupations et aux besoins de chacun. »

La « conférence nationale sur le numérique à l’École » qui se tiendra au mois d’avril en clôture de cette initiative sera d'ailleurs l’occasion de faire un premier bilan, et de premières orientations pourraient être déclinées par l'exécutif. Il serait temps, puisque cela fera presque deux ans que la loi Peillon sur la refondation de l’École est entrée en vigueur. Celle-là même qui était censée « faire entrer l’École dans l'ère du numérique ».

32 commentaires
Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 20/01/15 à 13:32:03

Oh p:censored:n, l'intitulé des 5 thèmes de consultation.

On est vraiment dans le cliché du langage politico-technocratique. :eeek2:

Avatar de WereWindle INpactien
Avatar de WereWindleWereWindle- 20/01/15 à 13:33:49

127.0.0.1 a écrit :

Oh p:censored:n, l'intitulé des 5 thèmes de consultation.

On est vraiment dans le cliché du langage politico-technocratique. :eeek2:

"Linux : un manchot est-il un hussard noir de la République ?"
:transpi:

Avatar de eliumnick INpactien
Avatar de eliumnickeliumnick- 20/01/15 à 13:36:54

127.0.0.1 a écrit :

Oh p:censored:n, l'intitulé des 5 thèmes de consultation.

On est vraiment dans le cliché du langage politico-technocratique. :eeek2:

Ca aurait pu être pire. Il aurait pu mettre digital partout.
Enfin je note quand même que pour une fois ils ne se sont pas trompés ^^

Avatar de trash54 Abonné
Avatar de trash54trash54- 20/01/15 à 13:53:07

manque : réapprendre (oui gentil est pas claquer directe Apprendre) à écrire avec un crayon et pas en sms langage :mad:

Avatar de krakoO INpactien
Avatar de krakoOkrakoO- 20/01/15 à 14:01:17

On doit en être à la 45éme concertation sur le sujet...A quand le passage à l'action.

Avatar de Dude76 Abonné
Avatar de Dude76Dude76- 20/01/15 à 14:22:06

Si la preuve en était nécessaire... ;)
(oui gentil ET pas claquer...)

Avatar de js2082 INpactien
Avatar de js2082js2082- 20/01/15 à 14:36:36

krakoO a écrit :

On doit en être à la 45éme concertation sur le sujet...A quand le passage à l'action.

Après les élections de 2017.
Il faut les réélire pour qu'ils passent à l'action, et quand ils sont réélus, ils reportent  l'action pour après les élections suivantes.

Avatar de anonyme_1bf5134079a271df707c7f40edc86fdb INpactien

"Comme l’avait annoncé François Hollande au mois de novembre, quelques minutes après avoir promis que tous les élèves de cinquième seraient équipés d'une tablette à partir de la rentrée 2016"

C'est le sav général qui va être content :

"Putin encore un con qui a foutu du chewingum dans la prise jack"

Halala, dire que moi, en 5eme, j'avais pas le droit d'avoir un telephone à l'école :)
Je passais pour un terrorisme avec le moindre bruit de vibreur, et v'la que maintenant, on "oblige" ces gamins à avoir des tab... drole d'évolution tout ça, enfin c'est la suite logique des evenements.
Generation internet...

Avatar de athlon64 INpactien
Avatar de athlon64athlon64- 20/01/15 à 14:50:14

ca servira juste a les abrutir, comme ca ils feront de bons électeurs qui oublieront vite

Avatar de jb18v Abonné
Avatar de jb18vjb18v- 20/01/15 à 14:53:18

Lnely a écrit :

"Comme l’avait annoncé François Hollande au mois de novembre, quelques minutes après avoir promis que tous les élèves de cinquième seraient équipés d'une tablette à partir de la rentrée 2016"

C'est le sav général qui va être content :

"Putin encore un con qui a foutu du chewingum dans la prise jack"

Halala, dire que moi, en 5eme, j'avais pas le droit d'avoir un telephone à l'école :)
Je passais pour un terrorisme avec le moindre bruit de vibreur, et v'la que maintenant, on "oblige" ces gamins à avoir des tab... drole d'évolution tout ça, enfin c'est la suite logique des evenements.
Generation internet...

+1, les portables au début c'était super mal vu (enfin en théorie encore aujourd'hui, mais bon..)

Le coup des tablettes, si ça peut servir de cartable numérique et alléger le poids des sacs, ce que certains voulaient faire avec les pc portables au collège et qui n'a pas trop pris je pense, ça sera une bonne chose :) Mais on sait bien qu'au final ça sera détourné de son principe de départ :craint:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4