Oculus VR et Samsung ne seraient pas concurrents, mais partenaires

On attend le procès façon Zenimax d'ici six mois
Tech 2 min
Oculus VR et Samsung ne seraient pas concurrents, mais partenaires

Il y a deux semaines, nous apprenions que Samsung planchait sur un casque de réalité virtuelle dédié à ses futurs smartphones. Si l'appareil était alors vu comme un concurrent de l'Oculus Rift, en pratique il n'en est rien puisque Oculus VR et le géant coréen semblent travailler main dans la main.

Oculus Rift

Un smartphone en guise d'écran

Alors qu'Oculus VR doit faire face aux poursuites de son ancien partenaire Zenimax, qui l'attaque en justice pour pas moins de sept chefs d'accusation différents (dont violation de copyright et concurrence déloyale), la start-up fraîchement rachetée par Facebook se lie d'amitié avec Samsung. Selon nos confrères d'Engadget, citant des sources proches des deux entreprises, elles travaillent main dans la main sur la création d'un casque de réalité virtuelle dédié aux smartphones

 

Le principe en serait plutôt simple, puisqu'au lieu d'utiliser un écran dédié sur le casque, il suffirait de glisser son terminal dans le casque, les applications seraient alors lancées depuis le smartphone. Cette solution offrirait également un avantage plutôt bienvenu, puisqu'il serait ainsi possible d'utiliser la caméra située à l'arrière du téléphone afin de pouvoir observer l'environnement en cas de besoin. Une action pour l'heure impossible sur les diverses versions de l'Oculus Rift. 

 

L'interface de l'ensemble serait formée par un espace virtuel en 3D dans lequel flotteraient des icônes. Il suffit de hocher la tête devant l'une d'elles pour lancer l'application correspondante. Samsung envisage encore d'autres options, comme des commandes vocales, ou le fait de tapoter sur le casque en guise de « clic ». Il est même encore envisagé d'utiliser une manette de jeu en dernier recours.

Un partenariat profitable aux deux entreprises

Dans cette affaire, chacun y mettrait un peu du sien. D'un côté, Oculus VR fournit à Samsung un prototype de son SDK mobile. De l'autre, Samsung s'engagerait dans la fourniture de dalles avec une définition supérieure aux 1920 x 1080 pixels de celles utilisées dans le Rift DK2. Ces écrans seraient en fait identiques à ceux qui seront installés dans les futurs smartphones haut de gamme de la marque.

 

Quoi qu'il en soit, il faudra encore attendre un bon moment avant de voir les fruits de ce partenariat arriver dans le commerce. Pour l'heure, les essais réalisés par Samsung ne sont guère encourageants lorsqu'on utilise un Galaxy S4 ou S5 en guise d'écran, en raison d'une trop forte latence. Tant que ce souci ne sera pas résolu, il ne faudra pas compter sur la commercialisation du moindre produit en provenance du géant coréen.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !