Smartphones : les autres annonces du MWC 2016 de Barcelone

Et il y en a eu... 23
image dediée
Smartphones MWC

Outre les habituels flagships, le MWC de Barcelone était l'occasion pour les fabricants de dévoiler de nouveaux smartphones. Acer, Alcatel, Lenovo, LG, HTC, Sony, Samsung, Wiko, Xiaomi et ZTE étaient ainsi présents. Nous avons regroupé toutes les annonces « secondaires » dans cette actualité.

Lors du MWC de Barcelone, des constructeurs comme Samsung, LG et Xiaomi ont organisé des conférences de presse en grande pompe afin de présenter en détail leur nouveau smartphone haut de gamme : les Galaxy S7 (Edge), G5 et Mi 5 respectivement. Mais ce n'était pas les seules nouveautés du salon (loin de là) et d'autres terminaux mobiles ont également été dévoilés. Tour d'horizon de ce qu'il faut retenir.

Lenovo Vibe K5 (Plus) : deux smartphones de 5 pouces à moins de 150 dollars

Lenovo était ainsi à Barcelone afin de présenter deux smartphones : les Vibe K5 et K5 Plus. D'extérieur, les deux terminaux sont très proches puisqu'ils partagent le même écran de 5 pouces, mais avec une définition 720p pour le premier contre 1080p pour le second.

Le Vibe K5 exploite un Snapdragon 415 (quatre cœurs), tandis que son grand frère a droit à un Snapdragon 616 (huit cœurs). Pour le reste, il est question de 2 Go de mémoire vive, de 16 Go de stockage extensibles, de la 4G et de deux capteurs optiques de 13 et 5 Mpixels.

Côté tarif, le fabricant annonce 129 dollars pour le Vibe K5 et de 149 dollars pour la version Plus. Ils seront tous les deux disponibles dans le courant du mois de mars, mais Android 5.1 seulement alors qu'Android 6.0 est déjà disponible depuis plusieurs mois maintenant.

MWC 2016 smartphones Lenovo Vibe K5
Crédits : Sébastien Gavois (licence: CC by SA 3.0)

HTC Desire 530 et 825 : coque tachetée, « Hi-Res » audio pour le second à 299 euros

Sur le stand de HTC, la réalité virtuelle était à l'honneur avec le Vive (disponible en précommande pour 899 euros), mais pas seulement. Le fabricant a également dévoilé deux smartphones : les Desire 530 et 825. Ils reprennent tous les deux le même design « micro-splash » avec un dos coloré façon tâches de peinture. D'abord disponibles en noir ou en blanc, ils seront ensuite déclinés dans des versions bicolors.

HTC joue à fond la carte de la personnalisation avec « des coques extérieures bicolores, des dragonnes inspirées des lanières présentes sur les sacs et plus de 25 000 options vous permettant de personnaliser les couleurs et le fond d'écran de votre smartphone à partir de vos photos préférées ». Attendons maintenant de voir quelle forme cela prendra exactement dans la pratique.

Le Desire 530 dispose d'un écran de 5 pouces. Il exploite un Snapdragon 210, 1,5 Go de mémoire vive et un capteur optique de 8 Mpixels, contre respectivement 5,5 pouces, Snapdragon 400, 1,5 Go de mémoire vive et 13 Mpixels pour le Desire 825. Ce dernier propose également des fonctionnalités avancées sur l'audio avec la technologie maison BoomSound qui, selon le fabricant, permet d'obtenir « un son quatre fois plus détaillé que la qualité CD ». Des écouteurs annoncés comme « Hi-Res » seront livrés dans le bundle.

Le Desire 530 sera disponible début avril pour 179 euros, contre début mai et 299 euros pour le Desire 825. Les modèles exposés au MWC fonctionnaient avec Android 6.0 et la surcouche maison Sense UI. Notez que sur le stand du fabricant, on pouvait également apercevoir le One X9 qui est jusqu'à présent réservé au marché chinois, mais qui pourrait prochainement arriver en Europe. Affaire à suivre.

MWC 2016 smartphones HTC DesireMWC 2016 smartphones HTC Desire
Crédits : Sébastien Gavois (licence: CC by SA 3.0)

ZTE Blade V7 et V7 Lite : une étrange segmentation de la gamme

ZTE ne se contentait pas d'un vidéoprojecteur tablette Spro Plus (et vice-versa) puisqu'il exposait aussi ses Blade V7 et Blade V7 Lite. Deux smartphones sous Android 6.0 qui seront lancés d'ici l'été dans certains pays en Europe, mais à des prix qui n'ont pas été précisés pour le moment.

Le premier dispose d'un écran Full HD de 5,2 pouces et il est animé par un SoC MediaTek MT6753 (huit cœurs). Le second ne propose qu'un écran HD 720p de 5 pouces avec un SoC MTK6735P (quatre cœurs). Tous les deux disposent de 2 Go de mémoire vive, de 16 Go de stockage et prennent en charge la 4G, mais pour le reste c'est assez compliqué de s'y retrouve dans la logique ZTE.

En effet, le Blade V7 prend en charge VoLTE et l'USB OTG, tandis que la version « Lite » intègre un capteur d'empreintes digitales ainsi qu'un lecteur de carte microSD, tous deux absents du Blade V7. Du côté des capteurs optiques, le Blade V7 en propose deux de 13 et 5 Mpixels, contre 8 et 8 Mpixels pour le « Lite » :

ZTE Blade V7ZTE Blade V7

Une version « Plus » de l'Aquaris X5 chez BQ

Comme c'est le cas depuis plusieurs semaines, BQ profitait du salon de Barcelone pour mettre en avant plusieurs terminaux sous Ubuntu : le smartphone Aquaris E4.5 ainsi que la tablette Aquaris M10. Mais le fabricant espagnol en profitait également pour présenter une version améliorée de son Aquaris X5, le très simplement baptisé Aquaris X5 Plus

L'écran est toujours un modèle de 5 pouces, mais avec une définition 1080p et non plus 720p. Le fabricant laisse le Snapdragon 412 pour un Snapdragon 652 (le nouveau nom du 620). Le capteur optique arrière du « Plus » propose un autofocus avec détection de phase et peut enregistrer des vidéos en 4K Ultra HD à 30 ips. On peut également noter l'arrivée du Wi-Fi 802.11ac, du NFC et de la 4G+ (LTE Advanced). Un tableau comparatif des différences est disponible ici.

Android 6.0.1 sera aux commandes, mais ni le prix ni la date de disponibilité n'ont été annoncés pour le moment. Pour rappel, l'Aquaris X5 se trouve actuellement à 249 euros.

Aquaris X5 Plus

Wiko : après la série U, voici la gamme Y pour... la génération Y

Du côté de Wiko, les annonces ont été nombreuses. Nous avons en effet déjà évoqué les UFeel et UFeel Lite, deux smartphones à partir de 169,99 euros qui intègrent un capteur d'empreintes digitales, mais ce n'étaient pas les seules nouveautés de la filiale du fabricant chinois Tinno.

Wiko lance en effet sa gamme Y (le nom des mobiles se termine par un y) qui s'adresse à... la « génération Y ». La marque tente donc de séduire ceux qui sont nés dans les années 80/90 avec deux téléphones portables : le Lenny 3 ainsi que le Tommy. Tous les deux disposent d'un écran HD de 5 pouces, de 1 Go de mémoire vive et des capteurs optiques de 5 et 8 Mpixels. Des caractéristiques techniques d'entrée de gamme qui risquent d'être un peu limites pour la cible visée.

Et ce n'est pas tout puisque le Lenny 3 doit se contenter de 3G+ à l'heure ou la 4G est pourtant la norme. De son côté, le Tommy prend en charge la 4G, mais avec seulement 8 Go de stockage. Dans les deux cas, un lecteur de carte microSD est de la partie et on retrouve Android 6.0 aux commandes.

Ils arriveront dans les boutiques dans le courant du mois de mai. Le Lenny 3 sera vendu 99,99 euros, contre 129,99 euros pour le Tommy.

MWC Wiko Lenny Tommy
Lenny 3 / Tommy

Wiko proposera également des smartphones encore plus entrée de gamme avec la série Kool qui comprendra trois modèles : B-Kool (4 pouces), le K-Kool (4,5 pouces) et S-Kool (5 pouces). On ne sait pas grand-chose d'eux, si ce n'est qu'ils sont pensés pour les marché émergents et qu'ils seront vendus entre 49 et 99 dollars.

Notez que la marque en a profité pour lancer une gamme d'accessoires : une batterie externe Wi-Charge de 4 000 mAh, un casque Bluetooth Wi-Shake et une protection d'écran format « folio » Wi-Protect avec une petite ouverture au milieu pour avoir accès à quelques notifications sur l'écran du téléphone.

Acer : trois smartphones sous Android, dont deux en entrée de gamme

En plus du très surprenant Cybertool pour « connecter » les montres Victorinox, Acer annonce un smartphone Liquid Jade 2 sous Android. Ce dernier ressemble comme deux gouttes d'eau au Liquid Jade Primo sous Windows 10 Mobile. Il dispose en effet d'une dalle AMOLED de 5,5 pouces (1080p), d'un Snapdragon 808, de 3 Go de mémoire vive, de la 4G jusqu'à 300 Mb/s, du Wi-Fi 802.11ac, d'un capteur optique de 21 Mpixels, etc. 

Le constructeur indique que, sur certains modèles, les utilisateurs pourront profiter d'un stockage hybride pouvant atteindre 1 To. Il s'agit évidemment d'un mélange entre le stockage local (32 Go de base, extensibles via un lecteur de carte microSD) et d'une solution en ligne. Reste à voir quelles seront les conditions d'utilisation.

Bien plus bas de gamme, Acer dévoile également ses Liquid Zest et Zest 4G. Tous les deux intègrent un écran IPS HD (720p) de 5 pouces avec les technologies Zero-Air Gap et On-Cell Touch. Le fabricant explique que la première « évite toute couche d’air entre la dalle LCD et la couche tactile afin de limiter les réflexions et de renforcer la lisibilité en plein soleil », tandis que la seconde « permet de positionner la couche tactile sur la surface de verre externe de l’écran, supprimant ainsi le besoin d’une couche tactile au-dessous ».

Assez peu de détails ont été annoncés pour le moment et on ne connait par exemple pas la référence du SoC. Signe distinctif tout de même entre les deux : l'Acer Liquid Zest 4G « se différencie aussi par ses 2 Go de RAM et 16 Go de stockage », tout en prenant en charge la 4G. Car oui, le Liquid Zest de base ne prend pas en charge la 4G, comme le Tommy 3 de Wiko par exemple.

Le Liquid Zest sera disponible courant avril à partir de 109 euros. Il faudra attendre le mois de mai pour le Liquid Zest 4G, pour un tarif débutant à 149 euros.

Acer Liquid Zest

En plus des Idol 4, Alcatel présente les Pop 4, 4+ et 4S

Terminons notre tour des fabricants avec Alcatel. Pour rappel, la marque appartient à TCL depuis plusieurs années, mais elle était auparavant connue sous le nom d'Alcatel OneTouch. En plus de son changement de nom, Alcatel annonçait ses smartphones Idol 4 et 4S et exposait les Pop 4 sur le MWC de Barcelone.

Ils sont au nombre de trois : les Pop 4, 4+ et 4S. Le premier dispose d'un écran IPS HD de 5 pouces avec un Snapdragon 210, 1 Go de mémoire vive et 8 Go de stockage. Vient ensuite le Pop4+ avec un écran de 5,5 pouces (toujours 720p), 1,5 Go de RAM, 16 Go de stockage. Enfin, le Pop 4S vise le plus haut de gamme avec un écran Full HD de 5,5 pouces. Il exploite un SoC Helio P10 de chez MediaTek avec 2 Go de mémoire vive. Comme certains de ses concurrents, il intègre un lecteur d'empreintes digitales. 

Les trois smartphones devraient arriver au printemps, pour des prix qui oscillent entre 129 et 199 euros suivant les modèles. Il est intéressant de remarquer que les smartphones avec capteur d'empreintes digitales commencent à se démocratiser avec trois modèles à moins de 200 euros annoncés au MWC de Barcelone.

Alcatel Pop 4

Publiée le 05/03/2016 à 17:17
Sébastien Gavois

Journaliste, jamais bien loin d'une connexion internet. Spécialiste du stockage sous toutes ses formes et du décryptage de PDF des opérateurs de téléphonie mobile.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €


chargement
Chargement des commentaires...