4G : en laboratoire, Bouygues Telecom dépasse 1,1 Gb/s

De la fibre* avec terminaison sans fil 40
En bref
image dediée
Crédits : hh5800/iStock
Téléphonie
Sébastien Gavois

Dans ses laboratoires, Bouygues Telecom a dépassé le Gb/s en téléchargement en 4G. Une belle performance technique, mais qu'il ne pourra pas reproduire sur son réseau mobile pour le moment.

Bouygues Telecom annonce fièrement avoir réalisé, « pour la première fois en Europe de l’Ouest, un test de débit 4G à plus de 1 Gb/s ». Mais contrairement aux 300 puis 400 Mb/s obtenus fin 2015, cette expérimentation ne se déroulait pas sur son réseau mobile commercial, mais dans les locaux de son Technopole.

Pour mener à bien cette opération, Bouygues Telecom explique qu'il s'est associé avec Huawei Technologies et qu'il a exploité son « nouveau logiciel SRAN 11 » ainsi que son réseau fibre optique à 1 Gb/s.

Sur le plan technique, il est question de l'agrégation de quatre bandes de fréquences en téléchargement avec un spectre total de 60 MHz (sans plus de précisions sur le positionnement et la largeur de chaque bande). Comme lors de l'expérimentation à 400 Mb/s, la modulation 256 QAM (Quadrature Amplitude Modulation) était de la partie afin de booster les débits, mais aussi le MIMO 4x4.

En upload, l'opérateur a agrégé deux bandes de fréquences (là encore sans plus de précision). Au final, Bouygues Telecom arrive donc à plus de 1,1 Gb/s en téléchargement et 100 Mb/s en upload. Il s'agit d'une belle démonstration technique, mais que l'opérateur ne pourra malheureusement pas proposer à ses clients en l'état.

En effet, il est ici question de 60 MHz de spectre pour la 4G, or l'opérateur ne dispose actuellement que de 50 MHz, y compris avec les 700 MHz qui ont été récemment attribués (5 MHz sur les 700 MHz, 10 sur les 800, 20 sur les 1 800 et 15 sur les 2 600). Il faudra donc attendre l'ouverture de nouvelles fréquences ou bien de pouvoir réutiliser des bandes existantes en 2G/3G pour de la 4G.

Il faudra également disposer d'un modem capable de prendre en charge la modulation 256 QAM et le MIMO 4x4, ce qui est justement le cas du Snapdragon X12 de Qualcomm (qui prend place dans le SoC Snapdragon 820 du fabricant). Ce dernier ne permet par contre pas d'attendre le Gb/s et il ne grimpe « que » jusqu'à 600 Mb/s en téléchargement. Pour rappel, l'opérateur compte généraliser le 256 QAM au sein de son réseau durant le second semestre de l'année, ce qui devrait déjà permettre d'augmenter les débits si vous disposez d'un smartphone avec un modem compatible.


chargement
Chargement des commentaires...