Google News va aussi mettre en avant les contenus AMP en priorité via un carrousel

Toute résistance serait futile 27
En bref
image dediée
Web
Par
le jeudi 21 avril 2016 à 10:05
David Legrand

C'était une évolution attendue, elle est désormais officielle : Google News va désormais afficher le fameux carrousel d'actualités au format Google AMP en tête de ses résultats. De quoi achever de convaincre les éditeurs les plus récalcitrants à sauter le pas.

Depuis quelques mois, Google et de nombreux partenaires travaillent sur une alternative ouverte aux Instant articles de Facebook : AMP (voir notre analyse). Et alors que le réseau social vient d'ouvrir sa solution à l'ensemble des éditeurs, Google passe la seconde en jouant de tout son poids pour inciter les éditeurs à sauter le pas.

AMP gagne en importance, surtout chez Google

Pour rappel, il s'agit dans tous les cas de fournir une solution pour un chargement rapide des pages sur mobile, seules les approches diffèrent. Jusqu'à maintenant, les pages AMP sont utilisées par certaines applications comme Nuzzel ou même Feedly qui s'y est mis il y a quelques jours. Et si l'ensemble est assez efficace, c'est surtout l'arrivée d'un « carrousel » dans les résultats de recherche de Google qui avait fait jaser.

Car depuis fin février, les éditeurs qui proposent des pages AMP en alternative à leurs versions classiques disposent d'une mise en avant qui n'est pas négligeable. Un logo AMP peut apparaître dans les résultats de recherche, mais surtout, un carrousel d'actualités peut s'afficher en tête des résultats pour smartphone. De quoi faire bénéficier les participants d'une mise en lumière importante.

Aujourd'hui, on apprend que ce carrousel sera aussi utilisé et placé en tête de page dans Google News (Actualités). Un choix qui est de nature à changer la donne pour l'audience apportée par le service, alors que le mobile prend une ampleur grandissante dans la consultation de l'information.

L'argument de la rapidité pour éviter d'avoir à se justifier

Comme précédemment, Google se cache derrière une excuse pour justifier de son choix, comme il le fait de manière générale sur la façon de hiérarchiser les résultats de sa section « Actualités ». Ici, c'est donc la rapidité d'affichage qui est officiellement à l'origine de cette propulsion sur le devant de la scène. Pourtant, même si votre site est aussi optimisé qu'une page AMP, il ne fera pas partie du fameux carrousel. Rappelons que ce format n'existe qu'à travers l'utilisation d'un simple framework Javascript et quelques règles de conduite.

Pas sûr que cela soit du goût de ceux qui jugent déjà que Google a tendance à abuser de sa position dominante pour favoriser ses outils au sein de ses résultats, même s'il s'agit officiellement d'un format ouvert. Pas sûr non plus que cela calme les éditeurs qui reprochent au moteur de recherche d'utiliser leurs contenus dans ses résultats sans contribution financière (voir cette récente actualité).

Mais comme la mise en place des pages AMP est volontaire, l'ajout permet sans doute à Google de neutraliser cet argument tout en mettant en avant ceux qui ont décidé de jouer le jeu.

L'enjeu de la neutralité des plateformes

Comme nous l'avions déjà évoqué, si l'initiative AMP paraît bonne et que la mise en avant des sites les plus rapides à charger sur mobile est légitime, il est regrettable que Google puisse ainsi s'ériger en juge des bonnes règles en ligne sans avoir à rendre de compte et sans assurer une réelle neutralité de traitement. 

Une problématique qui va se poser à l'ensemble des plateformes, qui veulent devenir de véritables kiosques pour la presse en ligne, et faire le lien entre leurs très larges audiences et les sites d'information. Mais sans garantie sur les algorithmes ou les choix techniques, les soupçons d'arrangements avec des éditeurs partenaires ou même de choix dans les sujets mis en avant seront bien là.

Il faudra donc en passer par une solution afin de garantir à chacun, lecteurs et éditeurs, que la plateforme n'a bien qu'un rôle de prestataire technique neutre.

L'édition américaine de Google News déjà modifiée, Play Kiosque s'adapte à AMP

Cette mise en avant concerne le web mobile ainsi que les applications Android et iOS. Notez que Google avait aussi annoncé que les dernières versions de son application Play Kiosque géraient aussi le format AMP, mais sans expliquer de quelle manière ou si une mise en avant spécifique était de la partie.

Pour le moment, seuls les utilisateurs qui ont opté pour l'édition américaine de Google News peuvent voir ce dispositif, qui sera ensuite généralisé à de nombreux autres pays, dont la France.

Google AMP News CarrouselGoogle AMP News CarrouselGoogle AMP News CarrouselGoogle AMP News Carrousel


chargement
Chargement des commentaires...