Mondial Relay veut 8 000 relais colis d'ici 2018, avec une infrastructure modernisée

6 000 en 2016 pour commencer 47
En bref
image dediée
Crédits : nullplus/iStock
Web
Sébastien Gavois

D'ici la fin de l'année, 1 000 Points Relais supplémentaires seront ouverts en France (soit un total de 6 000) afin de déposer ou récupérer un colis. Leur nombre pourrait même passer à 8 000 d'ici 2018 précise Mondial Relay. Cette annonce fait suite à un plan d'investissement de 15 millions d'euros pour moderniser notamment son infrastructure.

Depuis maintenant plusieurs mois, de nombreuses sociétés se livrent une bataille sur l'acheminement et la livraison de colis. Amazon veut par exemple racheter 100 % des parts de Colis Privé, tandis que la Poste lançait son bouton connecté (Domino) au CES de Las Vegas. De son côté, Mondial Relay continue de miser sur la proximité et de développer son réseau de Points Relais chez des commerçants. En 2016, ils seront 6 000 sur la France, contre 5 000 actuellement.

Mondial Relay revendique une très bonne couverture du territoire puisqu'il affirme que « 100 % des consommateurs disposent ainsi d’un Point Relais à moins de 10min de chez eux et la quasitotalité des villes de plus de 5 000 habitants comptent aujourd’hui au moins 1 Point Relais ». De 6 000 en 2016, la société compte bien densifier encore un peu plus son réseau et veut passer à 8 000 d'ici 2018, soit une progression de 1 000 Points Relais tous les ans, pendant trois ans.

Du côté du chiffre d'affaires, tout se passe bien pour Mondial Relay avec 24 % de hausse en 2015 (162 millions d'euros) pour un total de 49 millions de colis expédiés. Mais cette croissance n'est pas sans parfois poser des problèmes. Au début de l'année, le transporteur a par exemple été surpris par le volume de colis envoyés, qui a engendré de nombreux retards, comme l'expliquent nos confrères de 60 millions de consommateurs.

Afin d'améliorer sa gestion, Mondial Relay ne se contente pas d'ajouter des Points Relais puisque la société entend bien moderniser ses infrastructures. Un plan d'investissement de 15 millions d'euros sur trois ans a été mis en place, afin d'installer notamment des « convoyeurs télescopiques » indiquait récemment Les Échos. Le président de la société ne cachait d'ailleurs pas ses ambitions : « prendre plus de colis avec le même nombre de personnes ».


chargement
Chargement des commentaires...