Surface Book de Microsoft : GPU sous le clavier, une plaie à démonter selon iFixit

1/10, pas très glorieux 72
En bref
image dediée
Crédits : iFixit
Portable
Sébastien Gavois

Le Surface Book de Microsoft vient de se faire mettre en pièces détachées et n'obtient qu'un score de 1 sur 10 chez iFixit. Cette opération permet d'en apprendre un peu plus sur le GPU dédié qui équipe certains portables.

iFixit vient de démonter le nouveau Surface Book de Microsoft, ce qui permet d'en savoir un peu plus sur son agencement interne et les composants utilisés, Microsoft étant relativement avare en détails techniques. La version mise à nue par nos confrères dispose d'un écran de 13,5 pouces de 3000 x 2000 pixels, d'un Core i5-6300U et d'un GPU NVIDIA.

La première chose que notent nos confrères est une certaine similitude entre l'écran (détachable) du Surface Book et celui de la Surface Pro 4 : capteurs optiques de 5 et 8 Mpixels, micro, détecteur de lumière ambiante et infrarouge par exemple. Ce ne sont pas les seuls points communs puisque Microsoft reprend également le même SSD M.2 que sur sa dernière tablette : un PM951 de Samsung. Pour le reste, il est question d'une batterie de 2378 mAh (7,5 volts et 18 Wh) et d'un petit ventilateur pour le processeur, le tout rentré au chausse-pied.

Après la partie tablette, nos confrères se sont évidemment penchés sur la partie clavier qui contient bon nombre de composants, à commencer par des ports USB 3.1 (puce Genesys Logic GL3520) et des sorties vidéo. C'est également sous le clavier que se cache le GPU dédié de la Surface Book, qui n'est donc utilisable que lorsque l'écran est attaché sur sa base. Il s'agit d'une puce spécifique estampillée « N16S-LG » et accompagnée par 1 Go de GDDR5. Selon plusieurs de nos confrères américains, ce GPU serait très proche de celui d'une GeForce 940M.

Au final, la Surface Book n'obtient qu'une note de 1 sur 10, ce qui ne laisse que peu d'espoir pour un éventuel démontage et une réparation maison. Si le SSD peut être changé, c'est l'un des rares composants à avoir ce privilège : mémoire vive, CPU et GPU sont en effet soudés. De plus, iFixit ajoute que « beaucoup de composants sont sur le dos des cartes, nécessitant le retrait de la carte mère pour remplacer de simples composants ». Bref, une opération qui n'a rien de simple.


chargement
Chargement des commentaires...